Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

vendredi 15 avril 2016

Jean-Michel Jarre Electronica 2 : The Heart of Noise»


Pour son nouvel album «Electronica 2 : The Heart of Noise», dont la sortie est prévue le mois prochain, Jean-Michel Jarre a collaboré avec de nombreux artistes. Christophe, Sébastien Tellier ou Pet Shop Boys sont par exemple au programme. Mais un morceau a particulièrement de quoi surprendre. Sur «Exit», le pionnier de la musique électronique est en duo avec Edward Snowden, le lanceur d'alerte américain qui a révélé l'existence de plusieurs programmes de surveillance en 2013. Snowden parle plus qu'il ne chante sur ce morceau. «Dire que tu te fiches de la protection de la vie privée parce que tu n'as rien à cacher revient à dire que tu te fiches de la liberté d'expression parce que tu n'as rien à dire», peut-on notamment entendre. Jarre a obtenu l'aide du Guardian «Quand j'ai lu pour la première fois des choses sur Snowden, cela m'a fait penser à ma mère», raconte Jean-Michel Jarre au quotidien britannique The Guardian. «Elle a rejoint la Résistance en 1941, quand les Français pensaient qu'il s'agissait juste de fauteurs de troubles. Elle m'a toujours dit qu'il faut résister lorsque la société crée des choses nous paraissant insupportables.» 

 «Le projet Electronica évoque la relation ambigüe entre nous et la technologie : nous avons le monde dans notre poche d'un côté et, de l'autre, nous sommes espionnés en permanence, poursuit le musicien. «Cela me semblait logique de collaborer avec quelqu'un qui n'est pas un musicien mais avec quelqu'un symbolisant la folle relation que nous avons la technologie.» 

Pour entrer en contact avec Snowden, Jean-Michel Jarre a demandé de l'aide du Guardian, le journal britannique qui a publié les révélations de l'Américain. Les deux hommes ont ensuite pu travailler à distance, avant de se rencontrer en Russie, pays où Snowden dispose d'un permis de séjour. S'il s'est dit surpris par la démarche de Jean-Michel Jarre, Edward Snowden affirme dans une vidéo promotionnelle que «c'était un plaisir de collaborer à un projet culturel de cette envergure». 
 Jean-Michel Jarre et Edward Snowden racontent leur collaboration (en anglais) http://www.leparisien.fr/musique/jean-michel-jarre-forme-un-duo-improbable-avec-edward-snowden-15-04-2016-5718205.php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...