Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

lundi 14 décembre 2015

AU COEUR DE TELEPHONE - Session de travail - Inédits


Téléphone - Shanghaï (Instrumental - V1... par milouzedue
Téléphone - Changer les lois (Instrumental... par milouzedue
Téléphone - Ordinaire (Session de travail 1980) par milouzedue
Téléphone - Métro (c'est trop) (Démo mai 1977) par milouzedue

MAX de FUN RADIO interview 1996


 Interview de MAX dans XL (octobre 96) Max, l'homme de la nuit sur Fun Radio, ne veut pas "montrer sa gueule en photo". Heureusement, il ne se prive pas pour l'ouvrir, ça compense. 

XL: Tu ne veux pas montrer ta tête sur nos photos. Tu peux te décrire? (Il réfléchit) Je dirais: brun, cheveux longs, frisé, yeux bleu turquoise, 1m70, très costaud. Et un point très important, je porte des Converse, 365 jours par an. J'en suis fou! J'en ai 17 paires de couleurs différentes, certaines importées des Etats-Unis, ça ne rigole pas. 

Le Mystère autour de ton physique, c'est voulu? Non. Le Star-system qu'on a monté à Fun , c'est du second degré. Si on veut me voir, il n'y a qu'a venir à la station quand je sors. A l'antenne, c'est le jeu du vrai-faux. Je suis sincère quand on me pose des questions sur la vie quotidienne, sur une question bien précise, sentimentale ou sexuelle. Ou quand on me demande mon point de vue. Quand je délire, que je me mets à casser, à avoir de la repartie, je ne me force pas, je suis comme ça dans la vie. Ce n'était pas très bien vu au départ, il y a 3 ans, mais maintenant, c'est entré dans la tête des auditeurs. Du coup, y en a qui t'agressent... 


Je suis loin d'être vexé quand on me sort à l'antenne:" Je t'ai vu devant la radio, t'es pas bien !" C'est la règle du jeu. Mais je ne me laisse pas faire. Je ne vais pas rester là comme un con à écouter l'auditeur en le respectant, ni le laisser dire: " T'as vu, là je te casse, t'es vexé !" Je réponds à tout ce qu'on me dit et ça s'appelle un discussion. C'est ça la Libre-Antenne. 

Pourtant à l'époque de Chela Ouate, l'émission du DOC, on te voyait? C'était autre chose, il n'y avait pas de raison que je joue le même jeu qu'à la radio. Ce qui était chiant, c'est que je ne pouvais pas faire ce que je voulais. J'aurais bien aimé faire le con avec les 700 personnes qui étaient là, être rentre-dedans, aborder des sujets plus jeunes comme la techno , la drogue... Si je devais faire de la télé, je souhaiterais que mon personnage soit en relation directe avec celui de la radio. Ou peut-être faire de la télé sans qu'on me voit. T'as des projets alors? A force de fréquenter Difool, Arthur et Baffie, je commence à avoir des idées. Pas envie d'argent ou de célébrité. Ca ne me branche pas. J'ai rencontré des gens importants, je leur ai dit:" Si vous me proposez ça , c'est non". Genre une rubrique littéraire. Je me verrais bien comme Ray Cokes sur MTV: prendre des mecs au téléphone et les faire venir en direct sur le plateau. Ou commander un pizza en direct. Qu'est ce que tu regardes à la télé? La mire. J'ai pas le câble, ni Canal. Je regarde mes vidéos, je suis fan de Sacha Guitry, inconditionnel de De Funès, taré de Mr Bean. Et j'adore les Monty Python. Je me fais envoyer des cassettes de Londres. 

Qui d'autres te fait rire? J'adore les Nuls, les Inconnus, Coluche, Desproges, Devos, Bedos, Elie et Dieudonné?. J'aime moins Muriel Robin. Tu t'entends avec tes rivaux comme Maurice? Je l'ai parodié, ça s'appelait "Veaurice": appelez-le, il ne vous écoutera pas". C'était pour rigoler, Maurice l'a compris. Il m'a appelé, je l'ai pris en direct. Plus tard, c'est moi qui est participé à son émission. On s'est bien marré. L'Ascension du StarSystem sur FUN Un Article... 


Franck a passé son enfance à Plaisir dans les Yvelines, une enfance heureuse entouré de son Papa, Christian, de sa mère Evelyne, de son frère Sébastien et de sa soeur Gersande. Il adorait jouer au foot avec ses potes Crazy-B et Faster-Jay d'Alliance Ethnik. Il a appris le piano pendant pas mal d'années et écoutait beaucoup de zic: Dead Can Dance, Trisomie 21, Cocteau Twins,...et du bon vieux rock aussi. Max, the starsystem est arrivé sur Fun en 1988. Au début , il n'était qu'un "petit". Après s'être adonné aux joies du standard, il est devenu assistant de Bill (Code-Barre)... Et oui, c'est Bill qui a tout appris à notre grand Max. Puis Max est arrivé sur l'antenne au début des années 90 (91?), il s'appelait alors ALVIN! Il a commencé par animer une émission dont il a eu lui-même l'idée: le FUN LIVE. Une super émission avec tous nos groupes préférés en concert, 1 à 2 heures de zic live non stop. 

Puis en 1992, Lovin' fun a commencé et avec cette émission ce fut l'ascension de la libre antenne sur les FM pour les jeunes. En 1993, entre 22h00 et 00h00, Julia et Génie ont commencé une nouvelle émission:" l'émission des filles ". Et comme elles n'avaient pas de réalisateur, elles ont demandé à Alvin qui commençait son émission à 00h00 de réaliser leur émission. Celui-ci s'est empressé d'accepter, vous pensez bien: 2 filles!!!... Alvin parlait très peu au début et puis de plus en plus au fur et à mesure que les mois passaient si bien qu'il a bien fallu trouver un nom au réalisateur de cette émission, ce fut "MAX", c'est le nom que Génie voulait donner à son premier enfant,et Génie a demandé que Max s'appelle comme ça et il avait refusé au début. Mais il a fini par acccpter. Tous les auditeurs trouvaient que Max et Alvin avaient la même voix ( et pour cause!), et tout le monde appelait pour le dire. Les filles ont fait croire aux auditeurs que Max et alvin étaient frères jumeaux (une idée farfelue de Génie, évidemment). 

Finalement, tout le monde a fini par savoir que Max et Alvin étaient la même personne: Franck (après 6 mois ou un an d'interrogation!). Et oui, Max a fait de la télé dans "Chela Ouate" et si on avait une photo d'Alvin, on pouvait constater que Max et alvin étaient la même personne! Alvin a disparu de l'antenne à la rentrée 1994. Julia est partie de FUN et l'émission a continué sans elle. Max a décide de pousser jusqu'à 03h00 sans Génie. Et là beaucoup de jeunes ont commencé à faire des nuits blanches!! Max a commencé ses délires, ses jeux fous, ses canulards déments, Max a révélé un vrai talent d'acteur. Coté zic, il nous a passé tout ce qu'il voulait et nous a fait découvrir plein de styles musicaux, surtout de la New-age et de la techno vers la fin de la saison. Et si vous êtes un fan de max vous connaissez la suite. Une interview de MAX, Le Starsystem Interview réalisée par Watson le lundi 9 janvier 1995 au siège de FUN RADIO à Neuilly. 

XL :Comment Max est-il né? MAX: Au tout départ, le personnage Max ne devait exister, ça s'est fait par hasard. Il y avait ces 2 filles, Génie et Julia qui animaient une émission à 22h00 et qui n'avaient pas de réalisateurs. Moi, je reprenais à 00h00 et je leur ai proposé mes services. Au début, j'intervenais très peu dans l'émission, je sortais des petites conneries de temps en temps quand je le sentais, je n'avais même pas de nom. Et puis, ce qui s'est passé c'est qu'à force d'intervenir, ça plaisait de plus en plus aux gens. Nous avons crée Max. (NDLR: c'est Génie qui a souhaité ce nom car c'est le nom qu'elle voulait donner à son premier enfant). On ne disait pas qui j'étais ( c'est à dire Alvin), ce que je faisais, par où j'étais venu. Petit à petit, je me suis forgé sa personnalité en intervenant de plus en plus souvent, jusqu'au moment où l'on m'a demandé de faire une émission tout seul la nuit. XL : Quelle est la différence entre ta personnalité et celle de Max? MAX: Ce que je suis à l'antenne, c'est ce que j'étais quand je suis arrivé chez Fun il y a 5 ans (NDRL: 7 ans en fait): dans les locaux j'étais comme ça . Dès que j'arrivais devant un micro, impossible de pouvoir le faire. Je ne me sentais pas à l'aise, pas sûr de moi. Et puis un jour, il y a eu le déclic. Par contre les délires que je faisais à l'antenne, quand je faisais l'Extra-Terrestre par exemple, il est évident que je ne me les tape pas dans le couloir! En réalité, je suis plutôt discret,timide et réservé...alors qu'à l'antenne!!... XL : Qu'est ce que Max t'apporte? MAX: La possibilité de faire enfin ce que j'avais envie de faire. Pour l'instant ça marche ,mais combien de temps ça durera? Ce dont j'ai envie aussi c'est de faire découvrir des styles de musique: des trucs qui existent depuis longtemps et qu'on entend peu comme Dead Can Dance ou Cocteau Twins, mais aussi des nouveaux styles: de la Trance techno à la Jungle. J'ai une certaine liberté de programmation et ça c'est bien. XL : Comment expliques-tu le succès de Max? MAX: Je ne sais pas, on me dit souvent que je suis naturel, que je parle avec les gens. c'est vrai que je n'ai pas peur de m'attarder, parfois 20 minutes avec un auditeur. Mais ce qu'ils aiment bien je crois, c'est quand je me mets à pèter les plombs tout seul! XL : 

Alors comment se passe une émission vue de l'intérieur? MAX: Etant donné que ce sont les auditeurs qui font la libre antenne à 100%, j'arrive, je me pose sur ma chaise, j'attends que le premier prénom me tombe dessus et j'attaque direct. Durant les pauses musicales, on en profite généralement pour discuter un peu de ce qui ne va pas. Parfois, il y a des coups de gueule! C'est Génie qui va me faire un reproche quand elle trouve que j'ai été un peu sec à l'antenne. Passé minuit, je me retrouve carrément dans le noir, tout seul. Là, c'est l'ambiance de la nuit jusqu'à parfois trois heures du matin si je suis en forme et si les auditeurs le sont aussi de leur côté! XL : Un conseil à ceux qui voudraient faire de la radio? MAX: Je pense qu'il faut y aller au culot. Pour te donner un exemple bien précis, mon réalisateur Slash est un auditeur, ma standardiste Rafaela n'a fait aucune école. Ce qui compte finalement, c'est le contact, le feeling. Tous les gens qui m'entourent (et sans lesquels Max n'existerait pas) sont des auditeurs! 

 source http://itwasfun.free.fr/interviewmaxold.htm

vendredi 11 décembre 2015

TELEPHONE PUBLIC le film de la tournée 1980


Téléphone Public est un film français de Jean-Marie Périer, sorti le 13 juin 1980 en France, et montrant le groupe de rock français Téléphone lors d'un concert au Palais des sports de Paris le 7 juin 1979, entrecoupé d'extraits d'interviews de chaque membre du groupe, en individuel, et d'un concert à la fête de l'Humanité en septembre 1979.
Téléphone Public (Le Film)1980 par milouzedue

mardi 8 décembre 2015

Le marché aux puces et ma guitare fait mal, deux adaptations pour le prix d'une


Une chanson anglaise et deux adaptations française La chanson originale est de Tony Joe White, Il a écrit les paroles anglaises de "The Guitar Don't Lie", 
Originellement composée sous le titre "Le marché aux Puces" par Joe Dassin et Claude Lemesle ensuite reprise par Joe Dassin et traduite en "La guitare fait mal" par Étienne Roda-Gil pour Johnny Hallyday en 1991.


Je l'ai croisée un jour près du marché aux puces Où je faisais un saut, histoire de me fringuer Un gramophone jouait de fausses chansons russes Sur un rouleau grinçant comme un portail rouillé Elle n'avait l'air de rien, elle n'était pas grand-chose Et pourtant sans savoir pourquoi je l'ai suivie Tu hésites un moment, tu n'oses pas puis tu oses Un moment de culot va bouleverser ta vie Porte de Clignancourt, un café sous la flotte Elle s'était acheté du tabac à rouler J'n'ai su que plus tard que c'était sa marotte On se défoule comme on peut se défouler Elle n'avait l'air de rien, elle n'était pas grand-chose Voulez-vous prendre un verre? Un pastis? Deux alors? Souvent les grands méfaits ont de petites causes On a pris l'apéro, le repas dure encore, et encore, et encore... Depuis, de temps en temps on reprend l'autobus Le cent-soixante-six, direction Clignancourt Et on va faire un tour dans ce marché aux puces Où j'm'en veux tellement d'être allé faire un tour Elle n'a plus l'air de rien, moi je n'suis pas grand-chose L'habitude nous sert de ciment quotidien Notre lit n'est qu'un lieu où nos corps se reposent On est presque content de partir le matin Notre lit n'est qu'un lieu où nos corps se reposent On est presque content de partir le matin Et nos vies se sont faites à leur métamorphose Elles n'étaient pas grand-chose, elles n'ont plus l'air de rien Toute la nuit, il a joué sur sa guitare Au fond d'un vieux caféUn peu de soleil, sur le goudron mouilléLes gens s'en vont, le jour va se lever C'est la dernière chanson, d'un amour blesséY a la guerre quelque part, loin du caféComme un amour bizarre qui veut jamais rentrer Tout ça est normal et la guitare fait... mal La femme qui vient le soir, s'habille en noir Elle sourit quand il joue le blues Elle demande chaque soir, la même chanson La même chanson qui est toute son histoire Et c'est son parfum qui traîne dans le lointain On empile des chaises, pour balayer C'est toute une histoire qu'il faudrait oublier Tout ça est normal et la guitare fait... mal Il y a pas si longtemps, pas très longtemps Il jouait pour pouvoir l'aimer Malgré les journées où il perdait sa vie Pour la voir arriver quand venait la nuit Il attend la nuit et cette femme aussi Comme on attend son dernier train Qui va l'emporter vers son vrai destin Tout ça est normal et la guitare fait mal La guitare fait mal

lundi 7 décembre 2015

LES INSUS à la cigale le 3 décembre 2015 - après le concert de LOUIS BERTIGNAC


 LES INSUS pour 4 titres après le concert de LOUIS BERTIGNAC La Cigale afin d'annoncer la grande Tournée de l'année prochaine... 
+ d'infos ici http://rockerparis.blogspot.fr/2015/12/louis-bertignac-cigale-paris-dec-03-2015.html

LES INSUS : 200 000 places vendues en 8 heures le vendredi 4 décembre


jeudi 3 décembre 2015

BLACK BETTY la chanson culte de RAM JAM



La chanson a été enregistrée une première fois par les musicologues américains John et Alan Lomax en 1933, exécutée a cappella par le condamné James Baker (également connu sous le nom de Iron Head)
 Alors que la version de Lead Belly, en 1939, est également exécutée a cappella, la plupart des versions ultérieures sont accompagnées à la guitare : versions folk en 1964 par Odetta
En 1990 le remix dance de la version de Ram Jam rentre dans le top 20 des titres dance aux États-Unis et dans les charts britanniques, au top 30 en Australie. D'autres artistes notables, comme Nick Cave and the Bad Seeds (1986) ou Tom Jones (2002) ont repris cette chanson
En 2004, la version de Ram Jam retravaillée par Spiderbait fait un carton en Australie.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...