Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

vendredi 5 juin 2015

pourquoi ont-ils choisi Kendji Girac? Article de CENTRE PRESSE




Concert gratuit de l'été: pourquoi ont-ils choisi Kendji Girac à POITIERS ?

article signé Frédéric Delâge pour CENTRE PRESSE

 Après Garou en 2014, c'est Kendji Girac qui sera le 9 juillet la tête d'affiche du concert gratuit de Poitiers Éclats d'Été. Un choix "fédérateur" qui n'enthousiasme pas tous les artistes poitevins... Dix mille personnes sur la place Leclerc pour applaudir au coeur de l'été 2012 Christophe Willem, révélé par la saison 2 de la « Nouvelle Star ». 12.000 fans un an plus tard pour assurer au même endroit le triomphe de Nolwenn Leroy, célèbre depuis sa victoire à la saison 2 de la « Star Academy ». 

14.000 spectateurs à l'été 2014 pour la prestation de Garou, le Canadien dont la carrière a explosé après son interprétation de Quasimodo dans la comédie musicale « Notre-Dame de Paris ». "Nous cherchons un artiste qui convienne à tous les âges et à tous les goûts" Comme on ne change pas une formule qui gagne (N.D.L.R.: même si elle est critiquée, lire ci-dessous), c'est encore une tête d'affiche révélée par une émission de télé que la municipalité a décidé de programmer le 9 juillet pour le prochain concert gratuit de Poitiers Éclats d'Été: en l'occurrence Kendji Girac, jeune chanteur gitan (18 ans) récent vainqueur de la saison 3 de « The Voice ». 

A en croire l'épidémie de « C tro bi1 » (« C'est trop bien » en langage sms) qui s'est répandue sur les réseaux sociaux à l'annonce du choix de la tête d'affiche 2015, il est probable que la musique facile et entraînante (un « Gipsy Kings version ado », dixit Libé) du jeune chanteur fera, le 9 juillet, le plein de la place Leclerc 30.000€ pour Kendji? En ce sens, le but de la municipalité devrait donc être atteint. « Chaque année, nous cherchons un artiste qui convienne à tous les âges et à tous les goûts, explique ainsi Patricia Persico, adjointe à l'animation (choix pas innocent: le dossier dépend de cette délégation, et non de la culture). 

Le but de notre programmation estivale est d'offrir des spectacles gratuits à ceux qui ne partent pas en vacances, donc de cibler un public le plus large possible, de concerner tous les quartiers. » Mais le cas de la tête d'affiche pour le grand concert gratuit de la place Leclerc dépasse ce seul souci: « Il s'agit aussi de faire venir du monde en centre-ville, d'offrir aux touristes de quoi se divertir en centre-ville, de donner envie de venir à Poitiers », reprend Patricia Persico. Avant que les élus ne procèdent en janvier au choix définitif de la tête d'affiche, c'est Valérie Bourrée, chargée de la programmation « Poitiers Éclats d'Été » au sein du pôle « événements » de la Ville, qui doit jongler avec plusieurs critères pour dresser une liste de « candidats possibles »: « On doit renoncer parfois à certains artistes parce qu'ils ne sont pas en tournée, ou ne font pas de concerts gratuits, ou encore parce qu'ils sont engagés dans des festivals, type Francofolies, qui ont des contrats d'exclusivité, aussi parfois car ils sont trop chers. » 

 A propos de tarifs, après la polémique l'an passé sur le coût de la venue de Garou (55.000€, soit le tiers du budget total de Poitiers Éclats d'Été), Patricia Persico ne tient pas à divulguer cette fois celui de la prestation de Kendji Girac, officiellement « pour ne pas mettre les tourneurs dans l'embarras ». Selon un tourneur de la région que nous avons interrogé, le coût d'un concert de Kendji Girac serait d'« au moins 30.000€ ». 

 Certains artistes poitevins jugent sévèrement les choix de la mairie. A l'instar de Nicolas Mauro, musicien d'Opa Tsupa, déjà critique l'an passé sur le choix de Garou. Joint par nos soins, il ne tient pas à en rajouter, mais n'a pas changé d'avis pour autant: « Je n'ai rien contre les têtes d'affiche mais de la part d'une municipalité de gauche, on pourrait attendre une autre politique que de faire venir systématiquement des vedettes sorties d'une émission de télé. » 

L'humoriste poitevin Fred Abrachkoff partage le même sentiment: « Évidemment que pour remplir la place Leclerc, ces choix-là sont efficaces. Mais d'autres artistes, à des tarifs comparables et correspondant plus à un souci "qualitatif" pourraient eux aussi remplir la place. En fait, la municipalité fait le choix du plus petit dénominateur commun, on prend les vedettes les plus "fédératrices" possible, donc venues de la télé. Il n'y a aucun parti pris un petit peu audacieux. Ce sont des choix très commerciaux. » 

source de l'article
http://www.centre-presse.fr/article-392371-concert-gratuit-de-l-ete-pourquoi-ont-ils-choisi-kendji-girac.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...