Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

vendredi 28 novembre 2014

LE BIOPIC sur les BEATLES


Birth of the Beatles is a 1979 biopic film, produced by Dick Clark's company (Dick Clark Productions) and directed by Richard Marquand. The film was released into cinemas worldwide except in parts of the United States, where it was shown as a TV film. The film focuses on the early history of the Beatles. It was released only nine years after the announced break-up of the Beatles themselves and is the only Beatles biopic to be made while John Lennon was still alive.

jeudi 27 novembre 2014

MARVIN GAYE samplé par NTM et IAM


Marvin Gaye intitulé T Stands for Trouble
NTM le monde de demain : le sample utilisé vient d'un morceau de Marvin Gaye intitulé T Stands for Trouble

 IAM concept 1989 - même sample
 

THIERRY PASTOR sur des musiques noires

 .
coup de folie

lundi 24 novembre 2014

BAND AID toutes les reprises de Do they know it s Christmas 1984-2014


Do They Know It's Christmas? est une chanson composée par Bob Geldof et Midge Ure en 1984 dans le but de récolter des fonds pour un soutien humanitaire suite à la famine en Éthiopie.  En 2014, BOB GELDOFF reprend du service avec un collectif inédit et cette fois  contre le virus EBOLA. "depuis le 17 novembre dernier, date à laquelle Bob Geldof et sa nouvelle bande baptisée le Band Aid 30 (Rita Ora, Sam Smith, One Direction, Bono…) ont dévoilé une nouvelle version de l’ancien single avec, comme nouveau cheval de bataille, le virus Ebola. Si le titre est le même, les paroles, elles, ont été légèrement modifiées par endroits. Ainsi, à la place de “où la seule eau qui coule est la piqûre amère des larmes”, on trouve “lorsqu’un baiser d’amour peut tuer et où la mort est en chaque larme“. Quant au “Dieu merci, ce soit ce sont eux au lieu de nous“, il est devenu “Ce soir, nous nous adressons à vous et espérons vous émouvoir”."
 .
1984
.   .
The original Band Aid ensemble consisted of Adam Clayton (U2) Phil Collins (Genesis, solo) Bob Geldof (The Boomtown Rats) Steve Norman (Spandau Ballet) Chris Cross (Ultravox) John Taylor (Duran Duran) Paul Young Tony Hadley (Spandau Ballet) Glenn Gregory (Heaven 17) Simon Le Bon (Duran Duran) Simon Crowe (The Boomtown Rats) Marilyn Keren (Bananarama) Martin Kemp (Spandau Ballet) Jody Watley (Shalamar) Bono (U2) Paul Weller (The Style Council) James Taylor (Kool & The Gang) Peter Blake (credited as 'sleeve artist') George Michael (Wham!) Midge Ure (Ultravox) Martyn Ware (Heaven 17) John Keeble (Spandau Ballet) Gary Kemp (Spandau Ballet) Roger Taylor (Duran Duran) Sara (Bananarama) Siobhan (Bananarama) Pete Briquette (The Boomtown Rats) Francis Rossi (Status Quo) Robert 'Kool' Bell (Kool & the Gang) Dennis Thomas (Kool & the Gang) Andy Taylor (Duran Duran) Jon Moss (Culture Club) Sting (The Police) Rick Parfitt (Status Quo) Nick Rhodes (Duran Duran) Johnny Fingers (The Boomtown Rats) Also featuring: Boy George (Culture Club) Holly (Frankie Goes to Hollywood) Paul McCartney (The Beatles, Wings) David Bowie .
















BAND AID 2  En 1989, la chanson revient dans les bacs avec les nouvelles vedettes de l'époque.
.   .
Bananarama Big Fun Bros Cathy Dennis D Mob Jason Donovan Kevin Godley Glen Goldsmith Kylie Minogue The Pasadenas Chris Rea Cliff Richard Jimmy Somerville Sonia Lisa Stansfield Technotronic Wet Wet Wet.




BAND AID 20 - 20 ans après la chanson originale, on remet le couvert  - 2004
.   .
BAND AID 20 Tim Wheeler (Ash) Daniel Bedingfield Natasha Bedingfield Bono (U2) Busted Chris Martin (Coldplay) Dido – performed separately from a studio in Melbourne Dizzee Rascal – the only artist to add lyrics to the song Ms Dynamite Skye Edwards (Morcheeba) Estelle Neil Hannon (The Divine Comedy) Justin Hawkins (The Darkness) Jamelia Tom Chaplin (Keane) Tim Rice-Oxley (Keane) Beverley Knight Lemar Shaznay Lewis (formerly of All Saints) Katie Melua Róisín Murphy (Moloko) Feeder Snow Patrol Rachel Stevens Joss Stone Sugababes The Thrills Turin Brakes Robbie Williams – performed separately from a studio in Los Angeles Will Young Fran Healy (Travis)

 Le documentaire de 1984


source info
http://www.lesinrocks.com/2014/11/23/actualite/en-pleine-tourmente-projet-band-aid-30-juge-condescendant-lily-allen-11537138/

Noël est là et RENAUD aussi


Renaud sort de sa retraite pour la bonne cause. Le chanteur fera partie de la version française du Band Aid, groupe d'artistes réunis pour lutter contre Ebola. À l'origine, l'initiative est anglaise. La semaine dernière, 

le chanteur Irlandais Bob Geldof réunissait Bono et les One Direction pour interpréter sa chanson Do they know it's Chrismas. Chez les Français, Louis Bertignac, Lou Doillon, Jean-Louis Aubert, Zaz, Shakaponk, Izia Higelin, Vanessa Paradis, Thomas Dutronc, BB Brunes, Soprano, Maître Gims, Joey Starr, Christophe Willem, Jacques Higelin, Tété, ces artistes - toutes générations confondues- ont accepté la mission caritative. Ensemble, ils reprennent le titre du Band Aid anglais Do They Know Its Christmas qui donne Noël est là en français. 


Cette version a été écrite par Carla Bruni. Renaud serein lors de l'enregistrement Le titre a été enregistré dimanche à Paris et sortira le 1er décembre. 


Tous les artistes étaient réunis dont Renaud qui n'a pas chanté depuis Molly Malone, un album de reprises sorti le 23 novembre 2009. Cinq ans après, jour pour jour, Renaud a donc repris le micro. Il a appelé Bob Geldof vendredi soir selon nos informations. Le chanteur - qui vit reclus à l'Isle-sur-la-Sorgue, dans le Vaucluse - a pris un train hier matin seulement. Il s'est rendu au Studio de la Grande Armée à Paris. 

Quelques photos de cette séance ont été postées sur les réseaux sociaux. Le visage serein, Renaud est vêtu d'un pantalon rayé, chemise verte, veste blanche.


http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/renaud-rejoint-le-band-aid-francais-contre-ebola-7775522230

Comment va Renaud? C'est la question que tout le monde se pose après avoir aperçu le chanteur participer au projet Band Aid France sur la chanson Noël est là, version française de «Do they know it's Christmas», adaptée dans la langue de Molière par Carla Bruni. Plusieurs clichés ont en effet été publiés sur Internet depuis lundi dernier. Barbe rasée, le chanteur y apparaît dans un costume blanc. Durant cette séance d'enregistrement, il a retrouvé Nicola Sirkis, Joey Starr, Yannick Noah, Thomas Dutronc, Amandine Bourgeois, Louis Bertignac, Tété ou encore les désormais inséparables Vanessa Paradis et Benjamin Biolay. «Il nous a impressionnés», confiait un artiste au magazine Paris Match. Après la parution de photos dans plusieurs magazines le montrant affaibli et déprimé, tous les médias se demandent désormais comment va l'interprète du Mistral gagnant. Le chanteur ne donnant aucune nouvelle de son état de santé, ce sont les personnalités qui ont pu le cotoyer ou le cotoient qui sont interrogées afin de savoir comment il va. C'est un peu l'homme qui a vu l'homme qui a vu le chanteur. Ce mercredi 26 novembre Vanessa Paradis a répondu aux questions de Thomas Sotto dans le matinale d'Europe 1. La chanteuse a avoué toute son admiration pour son aîné qu'elle a trouvé en forme. «Il était magnifique. J'ai adoré. Il avait un look incroyable. Il était beau comme tout. J'étais heureuse de le voir. Il a pris du plaisir à chanter.» Son ex-épouse, Romane Serda, avait tenu à rétablir la vérité sur l'état de santé instable du chanteur, sur RTL, en septembre dernier. «Il y a des jours où il n'est pas bien. On le sait, il boit de l'alcool. Ce sont des douleurs qui tournent à l'intérieur de lui en permanence. Il se sent harcelé aussi par rapport au fait qu'on lui pose en permanence des questions sur son inspiration. Il le prend un peu comme une persécution. C'est un être très fort et très sensible en même temps. Il a passé des examens. Tout va bien. Il est très fort et très costaud.» Son ami, Hugues Aufray, s'était également exprimé sur l'antenne d'RTL, en juillet dernier. Il ne cachait pas son inquiétude de voir Renaud dans un état instable et avouait qu'il manquait d'argent. «J'adore Renaud, je souffre beaucoup de le voir souffrir comme ça. J'ai essayé de l'aider lorsqu'il vivait encore à Paris, parfois en le ramenant du restaurant dans un drôle d'état. J'aurais fait la première partie, il a répondu ‘peut-être, pourquoi pas. Mais il n'ait pas en état. J'espère que les interprètes ne vont pas toucher leurs droits et feront un don à une association. Il a besoin d'argent.» Le chanteur Renan Luce, son gendre, marié à la fille de Renaud, Lolita, avait tenu à couper court à toutes les rumeurs concernant son beau-père, en juillet dernier. «Il ne faut pas écouter ce qu'on entend. C'est rarement vrai. Tout va bien.» 

http://www.lefigaro.fr/musique/2014/11/26/03006-20141126ARTFIG00201-renaud-ce-sont-les-chanteurs-qui-en-parlent-le-mieux.php

GENE VINCENT deux albums à écouter


vendredi 21 novembre 2014

IAM le feu, histoire d'une chanson Skoda Lasky et de son refrain

Tout le monde connait le refrain de cette chanson qu'on peut hurler dans les stades, mais qui connait vraiment l'histoire de cette mélodie qui est gravée à jamais dans l'inconscient collectif.

 .


"Skoda Lasky" a été composé en 1934 (ou du moins a été édité cette année-là) par le compositeur Tchèque Jaromir Vejvoda et connut manifestement un gros succès en 1939 par sa reprise "Beer Barrel Polka" notamment par les Andrews Sisters avec des paroles anglaises (et toujours pas en allemand donc) de Lew Brown. Elle fut manifestement reprise dans le monde entier et connut ainsi une version allemande dont le titre est "Rosamunde".
.
 


source de l'infos  http://www.bide-et-musique.com/song/25.html


mardi 18 novembre 2014

Clifford T Ward VS Jean Jacques Goldman


 Quand un titre de Clifford T ward de 1973 ressemble à un tube de Goldman de 1987.

lundi 17 novembre 2014

Johnny HALLYDAY Il n’y a que les cons qui sont heureux tout le temps




Ce lundi, c’est jour de sortie d’album pour Johnny Hallyday. Mais parce que le chanteur est d’abord «une bestiole de scène» dixit Jacques Dutronc avec qui il s’est récemment produit sur scène, il explique à 20 Minutes ses trucs, ou plutôt l’absence délibérée de trucs, qui font de lui un interprète et performeur unique…

Vous êtes dans quel état à la sortie d’un nouvel album?

Pour moi cela fait déjà longtemps qu’il est sorti! Il y a toujours un décalage, moi j’avais fini en septembre.

Vous êtes fort à savoir lesquelles des chansons vont marcher?

Non. Par contre je sais celles que je vais faire sur scène. Parce que ce qui est très marrant c’est que d’habitude quand je fais un album, il y a une ou deux chansons que j’ai envie de chanter en public. Là je l’ai fait avec l’intention de pouvoir faire des chansons sur scène, et il y en a cinq ou six.

C’est quoi les critères pour être sélectionnée en tant que chanson «performable»?

Des chansons où je ne m’ennuie pas. Il y a des chansons qui m’ennuient quand je les chante. Donc si je m’ennuie c’est que le public s’ennuie aussi, c’est sûr. Du coup il y a des chansons qui ont pourtant été des tubes mais que j’ai très peu chantées sur scène.

Exemple?

J’ai oublié de vivre. C’est une très jolie chanson. Mais à chaque fois que je la chantais sur scène je m’ennuyais. Je n’ai jamais trouvé. Il y a des chansons qui font que ça ne vous inspire pas. C’est très joli en disque parce que le texte est joli et puis sur scène c’est un peu gnangnan.

Gnangnan…et à l’inverse qu’est ce qui fait que vous allez sentir la potentialité scénique d’une chanson?

Les sentiments. Par exemple sur ce nouvel album On s’habitue à tout est une chanson qui me ressemble assez. Parce que malgré tout ce qu’on peut subir dans la vie, on s’habitue à tout.

Donc vous dites vos sentiments, mais c’est de la souffrance en fait. Votre truc c’est de rendre la souffrance un peu grandiose sur scène?

Il faut souffrir un peu pour être heureux. Il n’y a que les cons qui sont heureux tout le temps. Cet album est sur le temps qui passe. C’est pas un compte rendu de ma vie, c’est un constat. C’est sur la solitude aussi. Car on a tous des moments où on se sent très heureux et d’autres où on se sent très seuls.



Comment vous préparez l’interprétation? Vous faites des choré, vous calculez chacun de vos regards, pointages de doigt vers le public et soupir, ou comment ça se passe ?

Non je ne prévois rien d’avance. Comment vous dire, une chanson c’est une histoire donc cela ne peut pas être des gestes étudiés. Ce sont des gestes de circonstance par rapport à ce que je raconte. Je refais rarement deux fois la même chose donc c’est beaucoup sur l’instinct, par rapport à l’ambiance d’une salle.

Oui enfin par exemple sur Gabrielle vous faites systématiquement les poignets ! Donc..

Oui mais vous savez Gabrielle cela fait tellement longtemps qu’on a changé dix-sept fois l’orchestration pour justement ne pas retomber dans la même chose. C’est vrai qu’il y a des chansons qui ne vieillissent pas mais à condition de les adapter au goût du jour. Et surtout, surtout, surtout à ce qu’on a envie d’en faire sur scène.

Mais vous avez quand même des trucs, tout n’est pas spontané ?


Non. Vous savez je me suis toujours beaucoup servi sur les émotions. Ce que je veux c’est envoyer des émotions aux gens. Et ça c’est par rapport à Brel. Moi quand j’ai vu Brel chanter sur scène Ces gens-là, j’ai pleuré. Brel n’était pas un chanteur de rock’n roll, de blues mais dans l’intention, dans la densité, il aurait pu. Il faisait vivre ses textes, il envoyait ça en pleine tronche des gens. C’est cela que je fais.


http://www.20minutes.fr/culture/1481763-20141116-johnny-hallyday-cons-heureux-tout-temps


jeudi 13 novembre 2014

THE ROLLING STONES live Paris 1976


Les Abattoirs - Paris - June 7, 1976 :


Honky Tonk Women * If You can't rock Me/Get off Of my Cloud * Hand Of Fate * Hey Negrita * Ain't Too Proud To Beg * Fool To Cry * Hot Stuff * Star Star * Cherry Oh Baby * Angie * You Gotta Move * You Can't Always Get What You Want * Happy * Tumbling Dice * Nothing From Nothing * Outta Space * Midnight Rambler * It's Only Rock 'n' Roll * Brown Sugar * Jumping Jack Flash

mercredi 12 novembre 2014

ROBERT TEPPER No easy way out_Rocky 4 soundtrack


Tout ceux qui ont vu au moins une fois ROCKY 4 ont déjà fredonné la chanson de Robert Tepper, car oui, il n'y a pas que SURVIVOR sur la B.O.F. de Rocky....  Par contre, pour trouver des infos sur Monsieur TEPPER, c'est pas évident.

Robert Tepper is an American songwriter, recording artist and sporadically active singer, best known for his hit song "No Easy Way Out" from the Rocky IV motion picture soundtrack.
 In 1985, Tepper signed with Scotti Brothers and moved to Los Angeles. Actor/director Sylvester Stallone was taken with Tepper's song "No Easy Way Out," which subsequently led to its inclusion in the movie Rocky IV. "No Easy Way Out" climbed into the Top 40, reaching #22 on Billboard's Hot 100 in 1986, and momentarily putting Tepper in the public eye. Several European labels, including Ministry of Sound, released "No Easy Way Out" with their own dance versions, and the heavy metal group Bullet For My Valentine also recorded the song in 2008. Tepper released two solo albums for Scotti Bros. Records, but both albums received little promotion from the label. In 1986, one year after Rocky IV, another song from Tepper's debut album (titled No Easy Way Out) called "Angel of the City" became the main song of Stallone´s film Cobra.
.

lundi 10 novembre 2014

VIEILLE CANAILLE par Jean Marco en 1951 reprise par Gainsbourg en 1986


Vieille canaille est une rareté dans l'oeuvre de Gainsbourg. Il faut savoir que Gainsbourg a très rarement adapté des chansons écrites et composées par d'autres, comme il l'a fait avec Mon légionnaire de Raymond Asso et Marguerite Monnot dans You're under arrest en 1987, et il ne l'a d'ailleurs quasiment jamais fait à partir de morceaux anglais ou américains.

Vieille canaille est une adaptation d'un standard américain, You Rascal You, qui a été écrit et composé par Sam Theard et qui a été créé par Louis Armstrong en 1932. C'est la chanson d'un film d'animation où l'héroïne était le personnage de Betty Boop. Mais même s'il n'est pas de lui, le morceau lui va comme un gant, avec cette dose d'ironie qui lui fournit l'un de ces masques qu'il affectionne. Ce n'est d'ailleurs pas Gainsbourg qui en a écrit le texte français mais Jacques Plante, un parolier - et d'ailleurs aussi compositeur - qui a beaucoup écrit, par exemple pour Lucky Blondo, Sheila, Petula Clark et Claude François.

 .
Il existe plusieurs versions de Vieille canaille, en studio et en public. Gainsbourg l'enregistre en duo avec Eddy Mitchell en 1986, ils la chantent même ensemble à la télévision. Mais la version studio originale de se trouve sur l'album de 1979 Aux armes et caetera, un disque qui est intéressant à plus d'un titre. D'abord c'est le premier album reggae de Gainsbourg. Ensuite on y trouve une autre reprise qui n'est autre que La Marseillaise de Rouget de Lisle dont on se souvient que Gainsbourg avait acheté à l'hôtel Drouot le manuscrit. Enfin, on y retrouve le personnage de Marilou qui réapparaît dans un Marilou reggae dub au texte hautement érotique.

http://www.lehall.com

+ d'infos sur Jean Marco ici


You Rascal You" is an American song written by Sam Theard in 1931,[1] and legally titled "I'll Be Glad When You're Dead."[2] The lyrics take the form of threats and complaints leveled against a man who has repaid the singer's hospitality and kindness by running off with the singer's wife. It has been covered by Clarence Willams,
.    .
Louis Armstrong.
,  ;
Louis Jordan.
,  .
Jimmie Noone.
,  .
Cab Calloway.
,  .
Louis Prima.
,  .
John Fogerty.
,  .
Dr. John.
,  .
source texte Auteur
http://www.lehall.com/conferences/gainsbourg_acte1/index.php?option=com_content&view=article&id=7&Itemid=7

CHANSON FRANCAISE Anthologie des bourdes par Alister

Au cinéma il y a les problèmes de raccord, en littérature il y a les coquilles, en patinage artistique il y a les gamelles, en architecture il y a les portes qui donnent sur des murs… Et en chanson il y a l’erreur, l’aberration. Le chanteur Alister en a rassemblé les meilleurs exemples dans un corpus avalisé par le CNRS, où se rencontrent, pêle-mêle, têtes en l’air sympathiques, imbéciles heureux et scribouillards satisfaits.
Alister est auteur, compositeur, interprète ayant à son actif deux albums (Aucun mal ne vous sera fait et Double détente parus chez Barclay

jeudi 6 novembre 2014

OBISPOLNAREFF match retour

PPascal Obispo n'a jamais caché être "fan" de Michel Polnareff. En guise d'hommage, l'interprète de Lucie avait repris de nombreux titres du chanteur aux lunettes blanches sur l'album Fan en 2004. Mais il semblerait que la réciproque ne soit pas franchement vraie. 



Depuis plusieurs années, les deux figures de la chanson française entretiennent des relations tendues. Leur récente brouille en est une nouvelle preuve.

Invité de l’émission On n'est pas couché (France 2), samedi 1er novembre, Pascal Obispo assurait que ses relations avec Polnareff n'étaient pas si mauvaises et qu'il pouvait même envisager une collaboration. "Nos rapports sont très bons. On parle. Il n'y pas eu de fâcheries réelles. C'est son entourage qui a grossi des choses. […] J'aimerais bien chanter avec lui, composer avec lui. S'il a besoin d'un coup de main, je lui ai déjà dit ‘Michel je suis là, si t'as besoin, même d'une oreille."


mais caché être "fan" de 
J'ai travaillé avec les plus grands et il (Obispo) n'en fait pas partie
Michel Polnareff  
Insensible à cette main tendue, l'interprète de Lettre à France s'est tout bonnement moqué de son confrère sur les réseaux sociaux. "Je suis très sensible à la proposition de Pascal Obispo de m'aider à composer mes nouvelles chansons, ce qui équivaut à ma proposition d'aider Einstein à terminer l'énoncé de sa théorie sur la relativité", a écrit Polnareff, le 2 novembre sur son compte Twitter. 



Et d'enfoncer le clou : "Aucun mépris, prétention mal placée au niveau musical. J'ai travaillé avec les plus grands et il n'en fait pas partie."

Obispo vexé de ne pas avoir été invité sur scène pas Polnareff

Les deux artistes semblent brouillés depuis 2007. Obispo aurait été vexé de ne pas être invité sur scène, lors du grand retour de Polnareff. "Je suis halluciné qu'un mec dont j'ai chanté les chansons devant tout le monde (...) qui sont ensuite allés voir son spectacle grâce à moi, ne m'invite pas et qu'il y ait une liste noire !", s'était indigné Pascal Obispo en 2007 lors d'une interview au Nouvel Obs.


En 2009, l'interprète de Tombé pour elle exprimait déjà sa déception face à son idole. "Quand on dit qu’on aime un artiste, c’est parce qu’on aime ses chansons et ce qu’il représente, déclarait Obispo à Europe 1. Après quand on découvre qui est la personne en dehors de la musique et de ce qu’il fait, ça c’est différent."

http://www.rtl.fr/culture/medias-people/pascal-obispo-et-michel-polnareff-une-guerre-de-longue-date-7775191741

obispo au Nrj Awards 2004
En voilà un qui aurait mieux fait de se taire. Le samedi 1er novembre, Pascal Obispo redisait tout le bien qu'il pensait de Michel Polnareff sur le plateau de On n'est pas couché, répétant combien son mentor l'avait inspiré, notamment à ses débuts. "C'est grâce à lui que j'ai trouvé ma voie, a-t-il reconnu. C'est quand même quelqu'un qui a révolutionné la chanson française avec ses mélodies exceptionnelles et sa folie. C'est le mec dont je me rapprochais le plus, un peu rock'n'roll, et puis aussi romantique." Tandis que Laurent Ruquier lui rappelait que leurs rapports n'avaient pas toujours été au beau fixe, Pascal Obispo balayait ces rumeurs en affirmant qu'ils étaient toujours en contact - les deux artistes avaient même collaboré d'assez près pour l'album Studio Fan-Live Fan, dans lequel Obispo avait réinterprété certains succès de la star des années soixante.
"Nos rapports sont très bons, a assuré Obispo à Ruquier. On parle, il n'y a pas eu de fâcherie en fait. C'est son entourage qui a grossi des choses..." Avant de proposer ses services à son idole de toujours. "J'aimerais bien chanter avec lui, composer avec lui. S'il a besoin d'un coup de main, je lui ai déjà dit : Michel, je suis là, si tu as besoin, même d'une oreille..."

Guéguerre

Il faut croire que le message est parvenu rapidement au destinataire puisque, dès lundi, Polnareff répliquait vivement sur Twitter, avec une ironie féroce. "Je suis très sensible à la proposition de Pascal Obispo de m'aider à composer mes nouvelles chansons, ce qui équivaut à ma proposition d'aider Einsten [sic] à terminer l'énoncé de sa théorie sur la relativité." Et vlan !

http://www.lepoint.fr/musique/pascal-obispo-mechamment-recadre-par-michel-polnareff-04-11-2014-1878560_38.php

lundi 3 novembre 2014

IN HIS LIFE, le biopic sur JOHN LENNON



In His Life: The John Lennon Story is a television film produced in 2000 by Michael O'Hara Productions and NBC Studios (USA). The film was written by Michael O'Hara and directed by David Carson.



 

http://www.youtube.com/watch?v=wxlvfBbMphI


Philip McQuillan as John Lennon Blair Brown as Lennon's aunt, Mimi Smith Christine Kavanagh as Julia Lennon (Lennon's mother) Gillian Kearney as Cynthia (Lennon's first wife) Daniel McGowan as Paul McCartney Mark Rice-Oxley as George Harrison Lee Williams as Stuart Sutcliffe Jamie Glover as Brian Epstein (the Beatles' manager) Kristian Ealey as Ringo Starr Scot Williams as Pete Best (the original drummer of the Beatles) Palina Jonsdottir as Astrid Kirchherr (Stuart Sutcliffe's German girlfriend) Michael Ryan as Rory Quinn Alex Cox as Bruno Koschmider Anthony Borrows as young John Lennon Paul Usher as "Freddie" Lennon

L HISTOIRE DE TOUTES LES FACES B QUI SON DEVENUES CELEBRES


De "Rock Around The Clock" à "The Man Who Sold The World" en passant par "La Javanaise" ou "Ne me quitte pas", certaines chansons devenues des classiques de l'histoire de la musique n'étaient pourtant à l'origine que des "faces B" destinées à rester dans l'ombre, rappelle un ouvrage qui paraît.
Dans cette "Histoire de toutes les faces B qui sont devenues célèbres" (éditions Hors Collection), livre au format emprunté à celui d'un 45 tours, le journaliste François Thomazeau décrit le destin de 180 titres légendaires sortis entre la fin des années 1930 et le début des années 2000.


"La face B est indéfectiblement liée à un format, le 45 tours, et à une époque allant de l'après-guerre jusqu'à l'invention du CD, lorsque ces microsillons assuraient la majeure partie des ventes de musique", rappelle l'auteur en introduction. Pour autant, malgré l'avènement du numérique, le terme n'a pas disparu, notamment dans le rap, "devenu synonyme de pépite, de trésor caché, de morceau que seul l'initié possède ou revendique", écrit François Thomazeau. 
Souvent destinées à accompagner un tube, "la face A" ou le "single", certaines de ces faces B sont pourtant devenues des classiques en dépit du choix initial des producteurs. 
Au fil des pages et des nombreuses photographies de vinyles se déroule ainsi une réjouissante histoire alternative de la musique, avec des monuments comme le "Rock Around The Clock" de Bill Haley, morceau pionnier du rock sorti en 1954 dans l'ombre de la country "Thirteen Women".

Idem pour "The Man Who Sold The World" (1972) de BOWIE , qui connaîtra une nouvelle jeunesse en 1994 grâce à la célèbre reprise acoustique de Nirvana ou pour de nombreuses chansons des Beatles qui ne pouvaient sortir que des "double face A" au faîte de leur gloire. 

Côté français, nombre d'incontournables du répertoire ont d'abord aussi connu l'ombre d'une face B, comme "Ne me quitte pas" (1960) de Jacques Brel, caché dans un 4-titres dont le premier choix était "La valse à mille temps". Ou encore "La Javanaise" (1963) de Serge Gainsbourg, retenue à l'origine pour accompagner "Vilaine fille, mauvais garçon". 
C'est aussi le cas des célèbres "Champs-Elysées" (1969) de Jo Dassin, "Je suis un homme" (1970) de Michel Polnareff, "Le téléphone pleure" (1974) de Claude François ou plus récemment "J'ai demandé à la lune", le titre du renouveau pour Indochine en 2002.


http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/ces-faces-b-devenues-des-classiques-de-l-histoire-de-la-musique-01-10-2014-4179313.php

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...