Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

vendredi 28 février 2014

NEVERYA

NEVERYA est un groupe de Heavy-Metal basé pour partie à Niort (79) et à Poitiers (86) formé en septembre 2013.

Les membres en sont: Stéphane Collin (chant), Damien Jolivet (guitare), Arnaud Jegoux (basse) et Cédric Falgat (batterie).

Les références et influences de NEVERYA sont, entre autres : Black Sabbath, Iron Maiden, U.D.O, Accept…tous les classiques du genre....

Des morceaux enregistrés fin Janvier 2014 au Studio MD à Poitiers sont en écoute ici:
http://www.reverbnation.com/neverya
https://soundcloud.com/neverya/tracks

lundi 24 février 2014

mercredi 19 février 2014

LA POCHETTE DE DISQUE DE KYLIE QUI FACHE


La photo qui illustre le nouveau single de la chanteuse australienne Into the Blue a été revue et corrigée par le royaume saoudien, ce n’est pas la première fois que ça arrive, quelques montages softs (qui a dit censure ?) concernant Jennifer Lopez, Maria Carrey, Katie Perry etc..












plus d'infos ici

http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_controversial_album_art

LAURA BRADIGAN SOLITAIRE


Laura Bradigan était une chanteuse américaine  célèbre avec deux ou trois tubes qui ont marqué les années 80. Dans les années 1970, elle devient la chanteuse du groupe Meadow. Elle est choriste pour Leonard Cohen avant d'être engagée en 1979 par Ahmet Ertegün pour le label Atlantic Records. 

Elle sort son premier album, Branigan, en 1982. Sur cet album figure Gloria, chanson qui sera un tube en Italie — il faut dire que ce titre est une reprise du chanteur italien Umberto Tozzi. 



Elle reprendra aussi en anglais le titre Ti amo. Laura Branigan connaît l'année suivante un succès mondial énorme avec une reprise d'un autre chanteur italien, Raf, intitulée Self Control, les deux versions sortant presque en même temps. Ce morceau se classe dans les meilleures places en Europe (nº 1 notamment en Allemagne), mais aussi aux États-Unis. 


Elle qui a pour habitude de priocher dans le répertoire des autres pour en faire des tubes, en1983, elle adapte un chanson française "Solitaire" chantée par Martine Clemenceau en 1981.



"The song originated as a 1981 recording in French by Martine Clemenceau for whom "Solitaire" was a modest hit with a French chart peak of #50 on the French pop charts where it remained for 22 weeks.[1] Written by Clemenceau herself, the French version of "Solitaire" concerned a recluse who shuts himself away from a world moving toward nuclear war. The English lyrics of "Solitaire" reinvent the song's narrative, with the playing of the card game solitaire employed as a metaphor for the singer enduring the neglect of her lover. "Solitaire" would launch the hitmaking career of Diane Warren who had recently been employed as a staff writer by Branigan's producer Jack White; Warren gave White the completed lyrics for "Solitaire" the day after he asked her to give the song an English rendering."


http://en.wikipedia.org/wiki/Solitaire_(Laura_Branigan_song)

lundi 17 février 2014

JACQUES DUVAL vs UMBERTO TOZZI



Une belle adaptation de la chanson d'Umberto Tozzi "Ti amo", avec un texte très sombre. 



   

 Je te hais Mon Dieu, si tu savais À quel point je te hais Je hais ces yeux Leur éclat insidieux D'autant plus fort que je t'aimais Je t'aimerais encore mais Seulement si tu t'ret'nais Une heure ou deux d'respirer Tu vois c'que j'veux dire, bref, sache que je te hais Je crois que tu le sais Et que tu l'fais exprès D'être aussi belle Bravo miss Machiavel Tu es sensationnelle Le temps passe sur les choses mais Aujourd'hui, je te promets Que je ne cess'rai jamais De te haïr J'vais pas t'trahir Ça m'étonnerait d'être seul dans mon cas, c'est que j'te connais J'pense qu'y aura sûr'ment un bon Nombre de types qui voudront T'arracher les yeux, mais non Ils pourront pas Te haïr, pas comme je te hais J'te hais pour c'que tu es Pas pour c'que tu m'as fait J'te hais vraiment J'veux dire profondément Et définitivement Le temps passe sur les choses mais Aujourd'hui, je te promets Que je ne cesserai jamais De te haïr J'vais pas t'trahir J'pense qu'y aura sûr'ment un bon Nombre de types qui voudront T'arracher les yeux, mais non Ils pourront pas Te haïr, pas comme je te hais Je crois que tu le sais Et que tu l'fais exprès D'être aussi belle Bravo miss Machiavel Tu es sensationnelle Le temps passe sur les choses mais Aujourd'hui, je te promets Que je ne cesserai jamais De te haïr J'vais pas t'trahir


La version originale ci dessous

DOBIE GRAY DRIFT AWAY the original


Dobie Gray était un chanteur américain, Son titre le plus connu est Drift Away, sorti en 1973. 


La chanson a été reprise par plusieurs artistes dont Les Rolling Stones et BONJOVI en 1986.

vendredi 14 février 2014

JEAN LUC VIBET (LES ANNEES FORUM et APRES)



Il y a quelques semaines, je vous parlais de Thierry MONTERO ancien journaliste sportif de radio Forum dans les années 90. Aujourd'hui, retour sur un autre animateur de Radio Forum qui a fait son petit trou dans le monde de la radio depuis plus de 20 ans. je l'ai croisé plus d'une fois dans les studios,  c'était un animateur attentif, discret, sérieux, bref, vu les infos que j'ai lu sur le net, je vois que Forum n'était que le début de l'aventure...  

Jean-Luc Vibet a débuté sa carrière en 1986 comme animateur sur la station régionale Forum à Poitiers. Après le rachat de la station par le groupe Start en 1998, il est notamment chargé du recrutement des animateurs et de la formation des programmateurs musicaux des stations du groupe Start. Nommé directeur d'antenne de Ado FM à Paris en 2001, il prend la direction de l'antenne de Voltage début 2004, après l'acquisition de la station par le groupe Start. En 2005, Jean-Luc Vibet devient directeur des programmes de Vibration à Orléans. En janvier 2007, la station parisienne Radio Latina est rachetée à son tour par le groupe Start, tandis que Jean-Luc Vibet en deviendra directeur délégué aux programmes. Jean-Luc Vibet a pris ses fonctions ensuite à la tête de Chérie FM. Leader des stations musicales jeunes adultes, la station est créditée d'une audience cumulée de 4.6%, soit près de 2.4 millions d'auditeurs quotidiens.

http://www.radioactu.com/actualites-radio/132121/cherie-fm-jean-luc-vibet-nomme-directeur-des-programmes/


A lire sur le site UPFORMUSIC ,  la très intéressante interview de Jean-Luc Vibet, ancien Directeur des Programmes de Radio Latina à Paris. Il nous explique,  le rôle du Directeur des Programmes.


Avant toutes choses, comment expliquez-vous ce dernier sondage à 4,7 points sur l’Ile de France pour Latina?
Je ne vais pas dire “simplement” mais il faut une bonne dose de conviction, un travail de management pour une équipe convaincue, de la constance dans mes choix, pas trop de formalisme pour pouvoir s’affranchir des poncifs habituels, et du travail, du travail et…. du recul pour ne pas se laisser entrainer par le quotidien. Peut-être l’expérience est-elle un atout supplémentaire , et un certain “feeling” concernant le média radio…
Résultat, on peut passer de 1,6 à 4,7 en 3 ans sur Paris sans communication.
Pour commencer, pouvez-vous nous parler de votre mission artistique, celle de dénicheur de talents ?
Etre dénicheur de talents est assez complexe. Paradoxalement, ce n’est pas la fonction 1ère de la radio et cela est pourtant indispensable.
Il est d’abord important de fédérer un public le plus large possible autour d’une thématique musicale, autrement dit “Faire de l’audience mais sur un format clairement établi pour tous”.
Pour cela, il faut trouver le bon dosage entre les classiques, (golds ou récurrents), les nouveautés déjà établies ou en passe de l’être et enfin, les titres et artistes qui marqueront la différence. Ces titres exclusifs sont issus de cette recherche de talents.
Et le coup de coeur est ce qui fonctionne le mieux même si on essaie de le raisonner.
Comment se passe le choix de mise en rotation d’un titre, vu le grand nombre de productions que vous recevez ?
Le but ultime est de terminer numéro 1 sur la radio.
Cette notion doit être présente dans toutes les phases du processus d’intégration de nouveaux titres.
Se dire que l’on va jouer un nouvel artiste pour lui faire plaisir est une hérésie. Une radio se doit de le faire si elle est persuadée de pouvoir le voir terminer numéro 1 On Air.
Bien sûr, on se trompe souvent mais commencer en sachant que l’on ne va pas y arriver est le meilleur moyen de se planter.
3 exemples:
Ideym: Ils sont venus avec un CD sorti de leur home studio, j’ai écouté, aimé, j’ai hésité presque 2 mois et je suis parti en programmation. Ils sont arrivés numéro 1 très rapidement. Maintenant ils ont un tourneur et le 2eme titre arrive.
Soha : nous l’avons aidé à faire une salle sur Paris, puis une autre, encore une autre, jusqu’à l’Olympia 1 an plus tard et une grosse tournée en France et à l’étranger.
Lucenzo: Il est arrivé sans maison de disques, son producteur est venu avec le fichier numérique de “Emigrante del mundo”. 3 ans plus tard, Il est partout et vend beaucoup.
Ce ne sont que des exemples mais ce sont des artistes en qui j’ai crû au début de leur carrière et qui ont bénéficié du tremplin du média radio pour exploser. D’autres n’en ont pas besoin et nous ne sommes que caisse de résonance.
Prenez-vous en compte les commentaires de vos internautes concernant les titres diffusés ? Comment trouvez-vous l’équilibre avec les call out ?
Internet est le média le plus réactif. Tous ceux qui y sont actifs donnent les nouvelles tendances, toujours en avance,mais aussi prompts à se lasser.
Pourtant il faut savoir prendre en compte ces réactions sans perdre de vue que la majorité ne pense pas encore comme ça.
Et c’est exactement l’inverse pour les call out. Les réactions positives sur les nouveautés sont longues, très longues, et les réactions de rejet tardent souvent à venir.
Il faut donc se servir des 2 pour entériner ses choix de départ ou pour les changer, car personne n’est infaillible.
Quels conseils pouvez-vous donner aux jeunes producteurs et artistes pour vous faire parvenir leurs titres ?
Envoyer des fichiers par mail, des MP3 et la possibilité de downloader avec une meilleure qualité.
C’est simple et rapide. Le titre rentre directement dans l’itunes et on peut le réécouter facilement sans chercher le CD dans le tas. sur le bureau. C’est aussi le meilleur moyen d’avoir une réponse.
Vous est-il déjà arrivé de ne pas jouer un titre et de revenir sur votre décision pour X raisons ?
Oh oui ! Il ne faut surtout pas avoir un ego mal placé sur ce plan.
En plus des qualités citées au début (mais on pourrait aussi rajouter l’intuition, la persévérance, et encore le travail), l’humilité fait partie de l’indispensable d’un bon directeur des programmes.
Finalement un peu comme Superman,avec la possibilité de s’envoler dans les sondages pas dans les airs !
Publié le 28 juillet 2010 par Pierrecaubel

BONNE FETE DE LA SAINT VALENTIN


Le mur du son vous propose quelques standards du rock à écouter en ce jour du 14 février, jour de la Saint Valentin. 


















Percy slege
 


James brown
 


 Ben E King

 

Elvis
 

mercredi 12 février 2014

AVANT ELVIS IL N Y AVAIT PAS RIEN


"Contrairement à la célèbre phrase de John Lenon « Avant Elvis, il n’ y avait rien » , Sébastian Danchin, spécialiste de la musique noire des Etats-Unis nous prouve le contraire. Il commente un ensemble de morceaux qui ont influencé Elvis : dans la play-list un certain Arthur Crudup dont Elvis reprendra en 1954, le blues« That’s all right Mama », devenu depuis le morceau qui a lancé le rock and roll…"

LIEN VERS LE PODCAST 

Sébastian Danchin, auteur de Elvis Presley ou la Revanche du Sud, éditions Fayard et Muscle Shoals, capitale secrète du rock et de la soul, éditions Autour du Livre

source FRANCE CULTURE/ radio
http://www.franceculture.fr/oeuvre-la-scandaleuse-histoire-du-rock-de-gilles-verlant?page=1

mardi 11 février 2014

ALAN STIVEL A CHATELLERAULT, CONCERT ANNULE


Comment est ce possible ? est ce un manque de communication ? 
Sauf erreur de ma part, je n'ai lu aucun article dans la presse au sujet de ce concert alors que la presse régionale a pour habitude de parler des sorties, concerts et spectacles. C'était d'ailleurs le cas en janvier dernier pour le concert d'AXEL BAUER à Montmorillon. 

Comment un artiste comme Alan STIVEL peut annuler un concert faute "de réservations suffisantes", j'ai honte.

Alan Stivel ne sera pas présent jeudi soir salle de l'Angelarde à Châtellerault. Le concert a été annulé faute de réservations suffisantes. Les personnes détentrices de billets peuvent se rendre obtenir leur remboursement auprès de l'office de tourisme ou sur ticket.net

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Services/Toutes-les-DMAs/n/Contenus/DMAs/2014/02/11/Chatellerault-le-concert-d-Alan-Stivel-annule-1792016

THE DOORS Full Circle



Full Circle, sorti en 1972, est le second album des Doors réalisé sans Jim Morrison et aussi le dernier. L'album contient entre autres le tube, disponible en single, The Mosquito.  

 Tous les titres sont écrits et composés par les trois membres des Doors. 1. Get Up and Dance (Krieger, Manzarek) – 2:26 2. 4 Billion Souls (Krieger) – 3:18 3. Verdilac (Krieger, Manzarek) – 5:40 4. Hardwood Floor (Krieger) – 3:38 5. Good Rockin (Brown) – 4:22 6. The Mosquito (Densmore, Krieger, Manzarek) – 5:16 7. The Piano Bird (Conrad, Densmore) – 5:50 8. It Slipped My Mind (Krieger) – 3:11 9. The Peking King and the New York Queen (Manzarek) – 6:25


lundi 10 février 2014

GILLES VERLANT et JEAN ERIC PERRIN, la scandaleuse histoire du rock



Chaque jour, ils sont des millions à l'écouter raconter comment les Rolling Stones ont composé "(I Can't Get No) Satisfaction", comment John Lennon a affirmé que les Beatles étaient plus populaires que Jésus-Christ ou pourquoi Elvis Presley n'a jamais effectué de tournée en Europe. Une sélection de plus 240 chroniques forcément scandaleuses, forcément rock !

Gilles Verlant, spécialiste de musique rock, journaliste, écrivain, animateur télé, est passé par Canal+, Antenne 2 ou France Télévisions mais a aussi officié sur les ondes radio de Ouï FM ou de la RTBF Depuis la rentrée de 2010, il présente la chronique quotidienne de 6 minutes, «La Scandaleuse Histoire du rock» diffusée sur l'ensemble des stations locales de France Bleu et sur l'antenne nationale à 20 h 40. Il a également publié plus de 150 ouvrages sur la musique.

Jean-Éric Perrin est un spécialiste des musiques actuelles et des mouvements sociaux et culturels qui leur sont associés. Auteur d'une trentaine d'ouvrages, il est par ailleurs auteur de nombreux documentaires. Il a collaboré à Rock & Folk, Best, l'édition française de Rolling Stone et a pris la direction de la rédaction du pôle musique du groupe Cyberpress.

Jean-Éric Perrin 

1) Qui êtes-vous ? !
Un ancien journaliste de rock, et rédacteur en chef de revues spécialisées (Best, Rolling Stone) devenu auteur à plein temps d'ouvrages sur les musiques électriques, et autres sujets si affinités.

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Les Beatles, où la biographie détaillée et analytique du groupe qui a révolutionné la culture du XXe siècle. Durablement.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
Les années 1960, qui ont vu passer les Beatles des caves humides d'un port industriel à la gloire planétaire, sont à jamais marquées par leur génie. Des dizaines de chansons sont désormais gravées dans la mémoire collective pour des générations et des générations.

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
L'intégrale du double album blanc, ce n'est peut-être pas le meilleur mais c'est le plus long, et plus c'est long, plus c'est bon.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
Une passion pour les Beatles, qui reste inaltérable : poser n'importe quelle chanson sur une platine, et la magie est là, immédiate, claire, intemporelle, et source de joies renouvelées.

Gilles Verlant

1) Qui êtes-vous ? !
Je m'appelle Gilles Verlant, auteur de nombreux livres, en particulier des biographies de Serge Gainsbourg, Lio, Philippe Gildas, Marcel Gotlib, etc. Je viens également de signer le livre "Les 500 émissions mythiques de la télévision française" avec Michel Drucker. Fan de rock depuis plus de 40 ans, j'ai longtemps travaillé avec Antoine de Caunes (Les Enfants du Rock, Rapido, Nulle Part Ailleurs, etc.) et je partage mon temps entre les livres, la télévision et la radio. Depuis plusieurs années je signe des chroniques sur le réseau France Bleu, soit 43 stations locales de Radio France (et le programme national). En 2010 j'ai démarré "La Scandaleuse Histoire du rock" où je raconte, en 5 à 6 minutes quotidiennes, un épisode provoc lié à une chanson, une star, etc. Avec mon co-auteur Jean-Éric Perrin nous avons réuni environ 300 de ces chroniques (sur 500 déjà diffusées à l'heure où je vous parle !) pour ce recueil judicieusement intitulé... "La Scandaleuse Histoire du rock" !

2) Quel est le thème central de ce livre ?
Le rock dans tous ses états, des années 1950 à nos jours. Même s'il s'est peu à peu "institutionnalisé", même s'il est entré dans les moeurs et a envahi toutes les couches et tous les aspects de la société (la mode, la pub, le cinéma, la télé, etc.) le rock conserve, je crois, un atout majeur : il reste, à divers degrés selon les artistes bien sûr, "dangereux". Le rock a fait avancer la liberté : il nous a libéré des traditions, il a propagé la tolérance, la libération sexuelle, les expérimentations sous toutes leurs formes (y compris, et beaucoup en sont morts, ce qui est aussi scandaleux, dans le domaine de la drogue).

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?
"On a dit le rock mort et enterré à de multiples reprises, pourtant il est toujours là - et la bonne nouvelle, c'est qu'il fait encore scandale !"

4) Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?
"(I Can't Get No) Satisfaction", par les Rolling Stones, bien sûr. L'hymne de la frustration adolescente par excellence. Ou plutôt d'une frustration qui s'exprime dès l'adolescence mais peut (doit !) se prolonger toute la vie, pour rendre celle-ci meilleure, plus excitante, plus digne d'être vécue.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?
La même chose que j'espère partager avec mes auditeurs de France Bleu, qui me font l'immense plaisir de plébisciter mes chroniques et d'être toujours plus nombreux à les écouter en podcast, me permettant chaque mois de battre de nouveaux records, ce qui me comble. Comme les auditeurs, j'espère que les lecteurs prendront plaisir à se plonger dans chacune de mes histoires, qui peuvent se consommer à la suite ou en picorant au hasard. Chacune devrait leur rappeler des chansons célèbres, des souvenirs que j'espère agréables. Au final, je ne suis qu'un raconteur d'histoires, j'y mets tout mon coeur, de bonnes infos, une pincée d'humour, et un message constant en filigrane : le rock est un animal sauvage que personne ne domestiquera jamais !

4 mars 2013
SOURCE DE L'INTERVIEW

samedi 8 février 2014

JEAN JACQUES BERTHIEU



Je me souviens de ma première rencontre avec Jean Jacques via un ami commun,  c'était à POITIERS vers 1995, il était déjà dans la musique, une présence incroyable, un charisme fou, un mec simple, gentil et réservé.

Extrait de son site internet : http://www.jeanjacques.com.sitew.com

Depuis son enfance Jean-Jacques Berthieu est artiste complet, aussi bien dans le cœur que dans l’esprit. Dès l’âge de 18 ans, il crée l'association CREEA (Centre des Régions Européennes d’Éveil Artistique) dans la ville de Poitiers où il a grandi avec ses parents et ses sœurs.
Il y organise des festivals, cette ville est la première à reconnaître ses talents".
Lors de son service national actif, il est responsable de 200 personnes à la circonscription militaire de la défense de Limoges. Il devient ensuite mannequin de l'agence KARIN. Véritable homme de télé, Jean-Jacques a travaillé en tant que présentateur et producteur à LA LOCALE TV pendant 10 ans. Il crée deux programmes TV : « JEAN-JACQUES À DIT » et le « REGGAE LIVE TV SHOW » (première émission de TV reggae - ragga au monde).
Il permet aux esprits rasta de se révéler, de s’exprimer. Il invite notamment TIKEN JAH FACOLI, ALFA BLONDI, ALABI MONTANA et bien d’autres encore…


Beaucoup d’opportunités s’ouvrent à lui et il travaille avec KARL ZÉRO chez CANAL+ comme chauffeur de salle dans l’émission « LE VRAI JOURNAL » en 2006. Celui-ci va lui écrire une œuvre. La chanson s’appelle L.O.V.E. et est co-composée avec Tyron Denis (clavier de BOB MARLEY) et Tarik Ben Noirka (producteur de RACHID TAHA). Jean-Jacques a en effet plusieurs cordes à son arc.
C'est un auteur, un compositeur et un formidable interprète qui sait déchaîner les foules. Une aventure unique et inoubliable s’est offerte à lui en 2006. Il participe à l’AFRICAN REGGAE FESTIVAL, à Bamako au Mali avec TIKEN JAH FACOLI réunissant 80.000 personnes.
En 2007, c'est à Vannes qu'il donne un concert, remplaçant MARTIN SOLVEIG, devant 5.000 étudiants. En 2010, repéré par ETIÈNE TRON (RADIOCLIT, THE VERY BEST, SECOUSSE), il est à la Cigalle.Après les prestations de DIAMS, du 113, et de son ami TIKEN, il clôture le spectacle AFRICA EXPRESS organisé par PUMA. Il participe au BESTIVAL sur l’Île de Wight où il fait une prestation de 4H sur une seine originale et spectaculaire. Il tourne maintenant en Angleterre (NOTTING HILL FESTIVAL), en Suède (EMMABODAFESTIVALEN), au Portugal (PLANO B), en Suisse (VIVA NIGHT CLUB), en Grèce (SWING CLUB)...
En 2011, il est invité au GALA DE L’UNITÉ ET DE LA PAIX à Douala rejoignant les plus grands artistes du Cameroun (PETIT PAYS, WES MADIKO, LADY PONCE…) Il y revient pour organiser le festival CAMEROUN CONNEXION et est soutenu par ANDRÉ-MARIE TALLA, MANU DI BANGO, ainsi que par les fondateurs du rap en Afrique. La star est née. http://www.jeanjacques.com.sitew.com/

vendredi 7 février 2014

CHRISTOPHE RAVET et les ROLLING SONOTONES



Originaire de Poitiers, Christophe Ravet fait son petit trou dans le monde de la chanson sans prise de tête, il y a un zest de Bobby Lapointe dans ses textes qui ne manquent pas d'humour, un soupçon de rock festif dans l'esprit d'Elmer Food beat, bref, il est entouré de bons musicien, que demander de plus, le rock et la bonne humeur font bon ménage, et ça vient du cœur.


http://www.christopheravet.com/

jeudi 6 février 2014

JOHN CORABI ET MOTLEY CRUE 1994


John Corabi est un chanteur/guitariste né le 26 avril 1959 a Philadelphie aux États-Unis. Il est surtout connu pour avoir été le chanteur de Mötley Crüe de 1992 à 1997. 

Avec Mötley Crüe, il a enregistré un album studio en 1994. Il a fait partie de plusieurs autres groupes ou projets comme Angora, The Scream, Ratt, Brides of Destruction.





 Mötley Crüe est le seul album où le chanteur principal n'est pas Vince Neil. C'est le chanteur et guitariste John Corabi qui prendra la relève avec peu de succès. En effet, l'album sera un échec commercial bien qu'il soit rentré dans les charts en 7e position.

Quelques reprises made in JOHN CORABI


 

mercredi 5 février 2014

LE PASSEPORT DE MARVIN GAYE retrouvé dans un disque vinyl


"La belle surprise ! Un amateur américain du chanteur soul Marvin Gaye a fait l'affaire de sa vie en manipulant le disque vinyl qu'il venait d'acheter dans un vide grenier,  un passeport s'est échappé de la pochette... celui de Marvin Gaye."


http://www.metronews.fr/people/le-passeport-de-marvin-gaye-retrouve-dans-un-vide-grenier/mnbe!OxFTL8OuLkJnw/


lundi 3 février 2014

NIAGARA EN CONCERT A POITIERS en 1987


Ci dessus,   (trouvé sur http://vinyleticketomania.free.fr) un Billet du concert du groupe français NIAGARA.  C'était à l'Amphi Descartes de Poitiers  le vendredi 13 mars 1987.



source de l'info et lien 

GENERATION RENAUD, le retour gagnant



Après cinq ans de silence, il revient en fanfare : Renaud a donné son aval pour que plusieurs artistes reprennent ses succès dans un album hommage qui devrait sortir avant l'été prochain

SOURCE DE L'INFO ICI


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...