Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

mardi 30 avril 2013

DESTINATION ANYWHERE, la campagne de pub 1997 en FRANCE



mini plv disponible chez les disquaires en juin 1997 pour la promo de l'album solo de JON

Titres

1.Queen Of New Orleans


2.Janie, Don't Take Your Love To Town

3.Midnight In Chelsea

4.Ugly

5.Staring At Your Window With A Suitcase In My hand

6.Every Word Was A Beat Of My Heart

7.It's Just Me

8.Destination Anywhere

9.Learning How To Fall

10.Naked

11.Little City

12.August 7, 4.15

Titres Bonus

Sad Song Night (face B du single Midnight In Chelsea)

Cold Hard Heart (bonus Europe / Japon)

Talk To Jesus (bonus Japon)

Miro A Tu Ventana (version espagnole de Staring At Your Windows With A Suitcase In My Hand, disponible sur certains pressages dans des pays hispaniques)

August 7, 4.15 (version acoustique, face B du single Midnight In Chelsea)

Every Word Was A Piece Of My Heart (Dave Stewart mix, face B du single Midnight In Chelsea)

Every Word Was A Piece Of My Heart (version acoustique, face B du single Queen Of New Orleans)

dimanche 28 avril 2013

GENERATION GOLDMAN 2



le disque GENERATION GOLDMAN volume 2 sera dans les bacs fin août début septembre 2013.

samedi 27 avril 2013

JOHNNY HALLYDAY SANG POUR SANG


Quand Johnny Hallyday inspire les créateurs de Jaquettes vidéo de films d'horreurs, ça donne ça !
 

mardi 23 avril 2013

DESPROGES EST IMMORTEL


«Pierre Desproges est mort. Étonnant, non?» Emporté par un cancer le 18 avril 1988. Peut-être parce que notre époque a les comiques qu'elle mérite, on ne cesse de se demander s'il pourrait rire de tout aujourd'hui? Le doute, hélas, ne nous habite guère. L­'émission de télévision «Le Petit Rapporteur», celle radiophonique « Le Tribunal des flagrants délires», ses chroniques dans Charlie Hebdo, ses one-man-show ou ses écrits n'ont eu de cesse de passer l'actualité au crible de sa plume acérée. Voilà pourquoi nous avons tenté d'illustrer de ses saillies les soubresauts de l'actualité.
L'élection de François Hollande
«L'adulte ne croit pas au père Noël. Il vote.»
«La seule conscience politique que j'ai, c'est de tenir à ne pas en avoir - pas du tout par lâcheté - c'est parce que je n'ai jamais pu m'apercevoir que la gauche était mieux que la droite que les rouges étaient mieux que les noirs».
L'affaire Jérôme Cahuzac
«J'essaie de ne pas vivre en contradiction avec les idées que je ne défends pas.»
«Il faut juger un homme à son enfer.»
«Les amis se comptent sur les doigts de la main du baron Empain, voire de Django Reinhardt, pour les plus misanthropes.»
«Le rire n'est jamais gratuit: l'homme donne à pleurer mais prête à rire.»
L'exil fiscal de Gérard Depardieu
«Si c'est les meilleurs qui partent les premiers, que penser alors des éjaculateurs précoces?»
«Ce n'est pas parce que l'homme a soif d'amour qu'il doit se jeter sur la première gourde!»
«Les aspirations des pauvres ne sont pas très éloignées des réalités des riches.»
«Le rire n'est jamais gratuit: l'homme donne à pleurer mais prête à rire.» (oui, ça marche aussi pour notre Gégé national)
Académie française
Ce jeudi a lieu l'élection du successeur à l'Académie française de Michel Mohrt. L'occasion de rappeler ce que pensait Pierre Desproges de l'institution et de la culture:
«Pourquoi ce nom d'Académie française? C'est la question que tout le monde se pose sauf les académiciens français qui s'en foutent du moment qu'ils n'ont pas froid aux genoux…»
«Et puis quoi, qu'importe la culture? Quand il a écrit Hamlet, Molière avait-il lu Rostand? Non.»
La viande de cheval dans les lasagnes
«Les chevaux sont tous des ongulés. Mais ce n'est pas une raison pour les prendre pour des cons.»
L'affaire DSK
«Il était tellement obsédé qu'à la fin il sautait même des repas.»
«De même qu'il ne peut pas vivre sans oxygène, l'homme ne peut pas vivre sans femme.»
«L'amour […], il y a ceux qui en parlent et il y a ceux qui le font. Et à partir de quoi il m'apparaît urgent de me taire.»
«L'ennemi, c'est comme le sexe. Faut tirer dessus de temps en temps pour avoir la paix.»
«Il y a longtemps, mesdames et messieurs les jurés, que je guettais une bonne occasion pour cesser de parler de sexe dans mes réquisitoires. Eh bien cette occasion est venue: la seule présence en ces lieux d'un trouducologue patenté, pas tentant non plus, a relégué en moi toute velléité d'exhiber ici mes moindres pulsions zigounettophiles ou piloupileuses».
Margaret Thatcher
«La mort devrait être un service public gratuit pour tout le monde, […] comme la naissance.»
«Les deux caractéristiques essentielles de l'Anglais sont l'humour et le gazon. Sans humour et sans gazon, l'Anglais s'étiole et se fane et devient creux comme un concerto de Schönberg.»
«Toute la vie est une affaire de choix. Cela commence par: “la tétine ou le téton?” Et cela s'achève par: “Le chêne ou le sapin?”»
Le mariage pour tous
«Comment reconnaître un hétérosexuel d'un homosexuel à sa façon de se tenir à table? C'est bien simple: servons à ce bel inconnu une banane flambée. S'il regarde la banane flambée sans piper, c'est un hétérosexuel. Mais s'il regarde la banane flambée en lui disant: Comment tu t'appelles? C'est une autre paire de manches.»
«Pour que votre voyage de noces soit un succès total sur le plan touristique, sentimental et sexuel, la première chose à faire est de partir seul»

source de l'info
http://www.lefigaro.fr/culture/2013/04/18/03004-20130418ARTFIG00616-pierre-desproges-toujours-d-actualite-25-ans-apres.php

vendredi 19 avril 2013

IAM est de retour..... mais sans MORRICONE

Extrait de l'interview d'IAM au sujet de nouvel album Arts Martiens et surtout du disque "Morricone" qui ne verra finalement jamais le jour ....

 

LE FIGARO.FR - Que signifie Arts Martiens, le titre de votre album?

AKHENATON - Notre album, ce sont des Arts Martiens. Il y a un côté extrêmement martial dans la manière dont ce disque a été travaillé, dans la manière de structurer certains morceaux comme Debout les braves. Dans le mot «martien», il y a aussi Marseille, qui fait référence au style de rap typique de la cité phocéenne. C'est un rap très écrit, axé sur l'émotion. Cet album marque le retour d'un travail en groupe comme on l'a fait sur nos premiers disques. C'est une production très familiale, très clanique.

Avez-vous été découragés par l'échec de votre collaboration avec le compositeur Ennio Morricone?

SHURIK'N - On a connu un jour d'abattement et après c'était terminé.
AKHENATON - Tu collectes pendant des mois une cinquantaine d'instruments. Tu te fais un plaisir de revisiter les classiques d'Ennio Morricone qui t'ont fait rêver gamin, comme la bande-originale d'Il était une fois dans l'ouest. D'un coup, on te dit que tout ton travail des six derniers mois est bon à mettre à la poubelle. Il y a de quoi être découragé, surtout que le projet était bien avancé instrumentalement. L'erreur? Nous ne sommes jamais entrés en contact directement avec Ennio Morricone. Nous avons dialogué avec la maison d'édition, les avocats, les managers mais jamais avec lui. Morricone, c'est une nébuleuse. Beaucoup de monde gravite autour de lui.

Ensuite, vous avez composé 17 titres en quatre mois? Cela paraît invraisemblable...

AKHENATON - On a même écrit 43 titres (rires). On est mi-homme, mi-robot!
SHURIK'N - Nous étions dans une phase d'écriture. Nous sommes revenus de nos tournées en solo avec plein d'idées.
AKHENATON - Le découragement que nous avons pu ressentir après l'échec de notre projet avec Ennio Morricone s'est transformé en rage. Pour être très précis, nous étions coincés parce que nous pensions vraiment que la collaboration avec Morricone allait se faire. Nous avions même loué un studio à New York! Pour des raisons budgétaires, il aurait été catastrophique de ne rien produire.
 
le reste de l'interview est à lire ici

jeudi 18 avril 2013

L’Empereur Tomato-Ketchup, l'histoire du disque et le film



L'Empereur Tomato-Ketchup est un 45 tours des Bérurier Noir sorti en décembre 1986 chez Bondage. Le nom de l’EP et de la chanson éponyme qui en est extraite fait référence au long-métrage L'empereur Tomato-Ketchup du cinéaste japonais Shuji Terayama mort 3 ans plus tôt. Les titres de cet EP seront ensuite compilés sur le CD Abracadaboum.

L’importance de plus en plus grande du groupe et son succès croissant amène à cette époque les médias français à s’intéresser aux Bérus et à la scène du rock alternatif en général. Ainsi le groupe voit son titre "L'empereur Tomato-Ketchup" diffusé en continu sur la radio NRJ ce qui aura pour effet d'intensifier le succès de l’EP.

À propos du passage de "L'empereur Tomato-Ketchup" sur les ondes, Loran (guitare/chant) raconte : « En 1986, un million de jeunes sont dans la rue et chantent des chansons des "Bérus". La presse en parle, c’est le phénomène Bérus. NRJ, radio branchée, qui ne veut pas rater la coche, demande à Bondage un exemplaire promo du 45t. Le label refuse et lui dit d’aller se l’acheter. Une semaine après, NRJ matraque le morceau à l’antenne en retournant la situation à son avantage : "Les Bérus sont géniaux, ils nous ont même forcés à acheter leur disque, ils sont déments !"




L’Empereur Tomato-Ketchup (Tomato Kecchappu Kôtei ; Emperor Tomato Ketchup) est un film japonais réalisé par Shuji Terayama en 1971. Il s'agit d'un étrange conte fantastique, qui fut à l'époque, l'objet de diverses censures.

Le titre sera repris plus tard par les Beruriers noir pour leur EP L'Empereur Tomato Ketchup


Les pré-adolescents se sont révoltés contre leurs parents parce qu'ils les privaient de la libre expression de leur sexualité ; armés jusqu'aux dents, ils se vengent des adultes et font régner par la terreur un ordre nouveau : ils instaurent une société où les contes de fées et les ébats amoureux occupent une place centrale et se mêlent harmonieusement ; des magiciennes-geishas y jouent à la fois le rôle d'amantes et de mères.

 
Finalement, si ce film peut être ressenti comme choquant, c'est moins par l'audace toute relative des scènes érotiques que par la violence et la cruauté des scènes de révolte, dont les images rappellent parfois douloureusement les exactions et les tortures perpétrées par certaines dictatures bien réelles. C'est d'ailleurs essentiellement ces scènes qui ont été supprimées pour constituer la version censurée. Cette dernière à réduit le film à 29 minutes contre 72 minutes pour la version initiale.
    source : wikipedia

vendredi 12 avril 2013

STATION DE METRO GAINSBOURG


 Pour rendre hommage à l'auteur-compositeur du célèbre morceau "Le poinçonneur des Lilas", la ville des Lilas (Seine-Saint-Denis) devrait bientôt accueillir une station de métro à son nom. Baptisée "Lilas-Serge Gainsbourg", elle sera située sur la ligne 11 du métro parisien, une fois qu'elle aura été prolongée.


A ce jour, aucune décision n'a encore été prise par le Stif (Syndicat des transports d'Ile-de-France), qui a délégué la maîtrise d'ouvrage à la RATP. "Parmi les choses dont elle va s'occuper, il y a les noms de stations, normalement elle prend en compte des noms usuels assortis à la station", a indiqué un porte-parole de l'autorité régulatrice des transports franciliens, estimant que "pour l'instant, on n'a pas encore été saisis dans la procédure, on est très en amont, l'inauguration étant prévue en 2019".

"Ca m'a semblé intéressant de rapprocher la dénomination d'une grande infrastructure de transport à une chanson très emblématique de Serge Gainsbourg, 'Le poinçonneur des Lilas', qui parle de notre commune", a expliqué à l'AFP le maire PS des Lilas (Seine-Saint-Denis), Daniel Guiraud, confirmant une information du Parisien.


La ligne 11 du métro, qui se termine aujourd'hui à la mairie des Lilas, sera prolongée de six nouvelles stations et pourra ainsi relier Paris à Rosny-Perrier (Seine-Saint-Denis), dans le cadre du projet du Grand Paris Express. Le début des travaux est prévu en 2014.
Pour Daniel Guiraud, "Le poinçonneur des Lilas" fait partie "du patrimoine culturel de la chanson française". "J'ai discuté avec tout le monde, l'idée a recueilli le consensus général", s'est enthousiasmé l'édile.



L'entourage de l'artiste n'avait pas encore réagi mercredi soir, mais le maire a dit avoir l'accord de Jane Birkin qui, selon lui, "cherche elle aussi quelque chose pour honorer Serge Gainsbourg".



http://www.metrofrance.com/paris/une-station-de-metro-serge-gainsbourg-en-2019-aux-lilas/mmdj!IY1sIcpb4ab3E/

GENERATION BALAVOINE, un disque de reprises et de l'inédit



A l'instar de l'album de reprise GENERATION GOLDMAN qui a cartonné en fin d'année 2012, Jérémie et Joanna Balavoine préparent un coffret sur leur père avec un disque de reprises et un portrait du chanteur en DVD. On parle même de titres inédits de Daniel Balavoine, en attendant la sortie du disque prévue fin 2013, voici l'article que j'ai pioché dans le PARISIEN (lien en fin de page)


Depuis sept ans, ils se sont fait remarquer en découvrant Zaz, en misant sur Elisa Tovati et en créant le spectacle musical « Cendrillon », resté quatre saisons à l’affiche à Paris… Mais pour leur nouveau projet, « Play On » (alias Julien Godin et Sébastien Duclos) préparent pour la fin de l’année un hommage à Daniel Balavoine, disparu il y a 27 ans.



Cet hommage à la star des années 1980, à ses hymnes immortels (du « Chanteur » à « Mon fils, ma bataille »), et à son engagement humanitaire, prendra la forme d’un coffret, avec un disque de reprises, un documentaire, des photos et des archives. « Nous avons eu l’idée avant la sortie et le succès de Génération Goldman, promettent Julien Godin et Sébastien Duclos. Nous l’avons proposée aux enfants de Daniel Balavoine, qui gèrent son héritage artistique. Ils ont aimé l’idée de montrer les différentes facettes de leur père. Ce sera le premier hommage auquel ils participent et probablement le dernier. »



Un seul album de reprises était sorti en 2000, sans marquer les esprits. Celui-ci sera supervisé par ses enfants, Joana, née peu après le décès de son père, et son frère Jérémie, 28 ans, tous deux musiciens. L’enregistrement aura lieu cet été sous la houlette de Dominique Blanc-Francard (Eicher, Clerc, Biolay, Bruni) avec une quinzaine d’artistes. Des contacts ont été pris avec Francis Cabrel, Calogero, Marc Lavoine, MC Solaar, Jean-Louis Aubert, Chimène Badi… « Des artistes que Daniel Balavoine aimait ou qu’il aimerait aujourd’hui, insiste Julien Godin. Il n’y aura aucun compromis. L’important, c’est la sincérité. »

Le documentaire, avec des images jamais vues, aura aussi pour but de faire découvrir à la nouvelle génération qui n’a pas connu Daniel Balavoine, sa personnalité riche et son parcours hors des sentiers battus. « Montrer que sa vie ne se résume pas à l’image d’Epinal du Paris-Dakar et de François Mitterrand », résume Sébastien Duclos. Quant au disque, il contiendra des enregistrements inédits… « Ses enfants cherchent dans leur malle, conclut, mystérieux, Julien Godin. Et elle contient des trésors! »



http://www.leparisien.fr/musique/videos-les-enfants-de-balavoine-preparent-un-album-de-reprises-de-leur-pere-12-04-2013-2720081.php

EUROPE 1 A POITIERS : l'histoire de Poitiers


Franck Ferrand, l’animateur d’Europe 1, revient aujourd’hui dans sa ville natale pour une émission en direct de la salle des pas perdus du palais de justice.


Vous êtes de retour à Poitiers ? Ce n'est pas vraiment un hasard ?

Il y a longtemps que j'avais envie de faire une émission à Poitiers. Mais c'est lors de la remise du prix « le Pictavien de l'année » en novembre par la jeune chambre économique que le maire a eu l'idée de faire venir « Au Cœur de l'Histoire » dans sa ville.

Choisir Poitiers, c'est le choix du cœur ou le choix de l'histoire ?

Les Deux. Mais ça me fait plaisir de revenir dans cette salle des pas perdus qui m'a fait rêver toute mon enfance.

Justement, dans cette même salle, vous aviez assisté au procès de « l'affaire des médecins de Poitiers » en 1988. Quel souvenir en gardez-vous ?

J'étais à l'époque étudiant à Sciences Po et j'avais eu la possibilité d'assister aux débats pendant quinze jours avec mon frère. Cela m'avait fasciné. Il y a quelques jours à la radio dans le cadre d'une émission sur les ténors du barreau, j'avais invité Henri Leclerc, un des avocats du Dr Diallo… vingt-cinq ans après, c'était étonnant.

Que va-t-on découvrir dans ce spécial « Au cœur de l'Histoire » ?

On parlera de Charles Martel, du Prince Noir, de Du Guesclin… Mais aussi des amours de cours d'Aliénor d'Aquitaine et de l'affaire de la Séquestrée de Poitiers. A la fin de l'émission, Frédérick Gersal fera une intervention.
Franck Ferrand, l’animateur d’Europe 1, revient aujourd’hui dans sa ville natale pour une émission en direct de la salle des pas perdus du palais de justice.



Vous êtes de retour à Poitiers ? Ce n'est pas vraiment un hasard ?


Si vous deviez retenir un événement pour expliquer l'Histoire de Poitiers à une personne étrangère à la ville ?

Je ne choisirai pas un événement particulier mais j'expliquerai plutôt la structure de la ville. J'expliquerai par exemple que les limites de Poitiers et son plateau extrêmement élevé étaient un atout pour la ville auparavant avant de devenir un inconvénient à partir du XIXe siècle.

Aujourd'hui, on connaît plus Poitiers pour le Futuroscope que pour Notre-Dame-la-Grande. Ça vous chagrine ?

C'est un peu dommage. D'autant plus que le Futuroscope n'est pas à Poitiers mais à Jaunay-Clan. Poitiers est une ville extrêmement riche d'art et d'histoire avec un patrimoine exceptionnel : la ville possède le plus vieux baptistère du monde (NDLR, le baptistère Saint-Jean), l'une des églises romanes les plus renommées au monde (NDLR, Notre Dame), l'une des plus anciennes cathédrales de France (NDLR. : La cathédrale Saint-Pierre)… C'est donc toujours étrange de parler du Futuroscope quand on parle de Poitiers.

Votre émission sera en direct, c'est toujours un peu particulier, non ?

Ce n'est pas la première fois que nous réalisons l'émission en direct, mais c'est toujours quelque chose de magique. Le public aime ça. Mais cela n'est pas sans inconvénient technique. En 2008, alors que nous faisions une émission en direct des Gobelins, nous avions perdu l'antenne pendant 10 minutes.

« Une ville au cœur de l'histoire : Poitiers depuis 2000 ans ». En direct et en public du palais de justice. Vendredi 12 avril, de 13 h à 14 h. Les invités : Bernard Cornu, adjoint à l'urbanisme, Cécile Treffort du Centre d'Études Supérieures de Civilisation Médiévale (CESCM) et Jean-Marie Augustin, auteur du livre sur La Séquestrée de Poitiers. Se présenter quelques minutes avant l'émission.





source

 

jeudi 11 avril 2013

TEXAS NOUS REVOILA

le nouvel album de TEXAS, disponible en mai prochain...  on en rêvait ! le  come back impossible ! mais si.... c'est possible !

Huit ans déjà que les fans de Texas attendaient le retour du groupe. Huit ans que Sharleen Spiteri et sa bande n'ont pas dévoilé de nouvel album studio, le dernier en date étant "Red Book", un disque aux sonorités plus modernes porté par les singles "Getaway" et "Can't Resist", qui avait permis au groupe de marier son mélange original de soul et de pop avec des influences parfois électroniques, grâce à la participation du producteur Brian Higgins sur plusieurs titres. Depuis, le groupe avait pris des vacances, permettant à Sharleen Spiteri d'enregistrer deux albums solo, et même d'envisager de participer à "The Voice" France en intégrant le jury. Une idée prometteuse qui ne s'est pas réalisée : « Je crois qu'ils ont eu peur de la vérité » Depuis, le groupe s'est retrouvé en 2011, est reparti sur les routes et s'est mis au travail sur un nouvel opus.





Baptisé "The Conversation", il paraîtra le 20 mai prochain et propose un retour aux sources, au son qui a fait le succès de Texas dans les années 90
 
http://www.chartsinfrance.net/Texas/news-84984.html

Interrogée par Pure Charts, la chanteuse a confirmé qu'elle avait bien été en discussions pour occuper l'un des quatre fauteuils des coachs de "The Voice" en France. Et qu'elle avait bien suivi des cours de français. « Je m'en sortais très bien, pendant trois mois j'ai étudié le français tous les jours, je travaillais énormément, je n'avais jamais été aussi épuisée de ma vie. J'ai appris énormément de choses... », indique ainsi Sharleen Spiteri. « Mais je pense que, ce qui s'est passé, c'est que les gens de la chaîne ont pris peur », ajoute-t-elle dans un sourire.


Peur de quoi ? « De la vérité ! Ils voulaient faire de la télé. Mais je suis trop dure pour eux. Pas dans le sens où j'aurais été trop négative, mais ils voulaient que je sois plus showbiz. Ce n'est pas mon truc en fait. Ils voulaient que je me mette à genoux face aux candidats ! Mais vous me voyez là ? Si Marvin Gaye déboulait sur le plateau, je ne me mettrais pas à genou pour lui en disant "Oh mon Dieu ! Oh mon Dieu"... Enfin si, peut-être ! (Rires) Donc on s'est dit que ce n'était pas une bonne idée. Ils voulaient que je me comporte différemment et moi, je n'ai pas voulu changer ».

Mais le fait d'apprendre le français a servi à Sharleen Spiteri, qui ne s'attendait sans doute pas à mieux comprendre le chant en suivant ses cours. « J'ai compris énormément de choses sur le chant. C'était assez drôle, parce que je leur ai dit, aux producteurs de l'émission... J'ai compris pourquoi les Français qui chantent en anglais chantent avec la bouche en avant, le visage crispé. Moi, quand j'apprenais le français, à la fin de la journée, mon visage me faisait tellement mal ! Tout est crispé ! Tout se passe avec le visage. Nous, on parle avec le ventre... La bouche ne fait pas les mêmes mouvements. Et quand on chante, c'est pareil. Bref, c'est un truc qui m'a passionnée, je voulais le dire aux candidats. Mais on m'a dit "On ne veut pas qu'ils deviennent des chanteurs exceptionnels, on veut juste faire une émission de télé" », explique la chanteuse, qui a accepté leur décision. « C'est leur choix ! Je leur ai dit "Très bien, amusez-vous !". J'aurais juste voulu qu'ils ne me fassent pas perdre trois pu**ins de mois, mais peu importe... J'ai appris le français ! », conclut-elle avec un sourire.



mardi 9 avril 2013

JON BON JOVI PARLE DE RICHIE SAMBORA


“I think Richie’s doing all right, (but) I haven’t spoken to him,”

lead singer Jon Bon Jovi says (Phil X has replaced Sambora for the rest of the tour). We were surprised. It was 3:30 on show day on Tuesday and we got a phone call that he wouldn’t be there. It’s a personal matter. “Don’t believe what you read on TMZ because it’s the furthest thing from the truth.”

JON BONJOVI



By Brian T. Atkinson / Source: Statesman.com



RICHIE SAMBORA : Stand by jusqu'au 25 avril 2013


lu sur le net

Richie Sambora, one of the guitarists for legendary rock band Bon Jovi, may not have quit the group's latest tour as previously reported. It now seems that the rocker was kicked off of the jaunt for his substance abuses issues.

According to the New York Post, Bon Jovi decided that his band mate had to leave.

Last year, Bon Jovi’s daughter was rushed to hospital after a suspected heroin overdose and the singer has supposedly promised his wife that this tour would remain clean and drug free. This meant that Sambora had to go.

A source told the Post “Jon has been trying to get rid of him. He drinks constantly and has a stream of Hollywood bimbos around all the time. At the urging of his wife, Dorothea, Bon Jovi wants to keep the tour free of booze and drugs”.

The troubled guitarist, who has been to rehab twice before, is apparently not into sobriety right now. The source added “he told me that he didn’t believe in rehab. He really is a hard partier, and so are the women he hangs out with”.

Theofilos Xenidis is filling in for Richie Samora on the tour until April 25th. After that there are no confirmed plans.

lundi 8 avril 2013

RICHIE SAMBORA ACTUELLEMENT A LOS ANGELES

Officiellement, Richie Sambora est en compagnie de sa fille EVA à Los Angeles, ni plus ni moins pour le moment.


"Thank you everyone for your concern. I'm well, but had to stay in LA to take care of a personal matter. Love you all and see you very soon."

RICHIE SAMBORA SANS BONJOVI : UNE PAGE SE TOURNE ?



 Le groupe américain Bon Jovi vient de mettre à la porte son emblématique guitariste, le fougueux Richie Sambora. Son mode de vie très « rock n'roll » aurait eu raison d'une collaboration musicale vieille de 30 ans.

Mic-mac au pays du rock FM. Richie Sambora, 53 ans, a été éjecté la semaine dernière de la tournée de Bon Jovi, à quelques heures d'un concert à Calgary, au Canada. La cause principale ? Son mode de vie sur la route. "Jon essayait de se débarrasser de lui depuis un moment, a confié un proche de la formation au New York Post. Il boit constamment et il est entouré de bimbos hollywoodiennes en permanence. A la demande de sa femme Dorothea, Bon Jovi a donc fait en sorte que la tournée soit sans drogue et sans alcool."

Un drame pour les fans puisque Richie Sambora, qui fait partie du groupe depuis le début des années 1980, en est l'un des principaux compositeurs. Ancien guitariste de Joe Cocker, il est également apprécié du public pour son timbre voix très blues, complémentaire de celui, plus rock, de Jon Bon Jovi. Il a d'ailleurs publié plusieurs albums solo, dont l'excellent Stranger in this town, en 1991. Qu'à cela ne tienne, la santé passe avant tout.

.
Déjà remplacé en 2011

Il faut dire que Richie Sambora, qui fut le compagnon de l'actrice Heather Locklear, semble vivre sa cinquantaine avec la même fougue qu'un jeune premier. Deux cures de désintoxication, la dernière entamée en avril 2011, n'auraient pas eu raison de ses excès. "Il m'a dit qu'il ne croyait pas à la désintox, confie la même source au New York Post. C'est un gros fêtard, tout comme les femmes qui l'entourent."


Comme en 2011, Richie Sambora a été remplacé au pied levé par Theofilos “Phil X” Xenidis, un proche du groupe. Un départ définitif ? Poids lourd du rock US, Bon Jovi a vendu plus de 130 millions d'albums depuis 1983. En 2009, Jon Bovi et Richie Sambora étaient entrés au Songwriters Hall of Fame, une institution dédiée aux plus grands talents de la musique américaine. Leur dernier opus, What About Now, est sorti début mars, s'écoulant à plus de 100 000 exemplaires en première semaine outre-Atlantique.


http://www.metrofrance.com/culture/bon-jovi-se-separe-du-guitariste-richie-sambora/mmdg!ad6osb9i19css/

vendredi 5 avril 2013

RICHIE SAMBORA WITHOUT BONJOVI : BECAUSE YOU CAN'T

 
"Richie Sambora, guitariste phare de la célèbre formation vient en effet de brutalement jeter l'éponge. En concert mardi 2 avril à Calgary au Canada, il ne s'est pas pointé sur scène. Un faux bond inattendu qui a précédé une annonce d'autant plus surprenante : quelques heures plus tard, Richie Sambora déclarait se retirer de la série de concerts en raison de "problèmes personnels."
Prévenu dans l'après-midi , Jon Bon Jovi ne s'est pas montré particulièrement démonté ni dérouté par la nouvelle. "J'avais deux choix, soit faire mes valises et partir, soit rester et donner tout ce que j'ai sur scène. Richie Sambora ne se produira plus pendant un moment. S'il y a bien un soir où j'ai besoin de vous, c'est ce soir, Calgary", a lancé le chanteur de 51 ans à la foule. En 2011, Richie Sambora, victime d'addiction à l'alcool, s'était déjà vu dans l'obligation d'annuler sa participation à la tournée du groupe pour entrer en cure de désintoxication. Mais cette fois, rien de tout cela.
 
Selon les informations de TMZ, le rockeur est aujourd'hui totalement clean et son absence soudaine a plutôt à voir avec ses relations tendues avec son camarade Jon Bon Jovi. Une source a en effet confié au site qu'il s'agissait là d'une "rupture classique à la Mick Jagger-Keith Richards", faisant suite à leurs différends de longue date. Si l'on se réfère aux nombreuses incartades entre les deux géants du rock, la question financière serait donc au coeur de la dispute. D'autre part, Richie Sambora n'aurait plus supporté les constantes attaques de Jon Bon Jovi qui n'aurait de cesse de le "rabaisser" en public."
http://www.purepeople.com/article/richie-sambora-clash-avec-jon-bon-jovi-le-rockeur-abandonne-leur-tournee_a118456/1

jeudi 4 avril 2013

THE ROLLING STONES, Stade de France 2006

article paru dans la Nouvelle république en 2006.

LA STORY DU TELEPHONE PORTABLE



Le téléphone mobile, devenu aujourd'hui indispensable, a fêté ses 40 ans mercredi. Le premier appel depuis un téléphone portable a en effet été passé le 3 avril 1973 par un ingénieur de chez Motorola, Martin Cooper, alors à la tête d'une équipe travaillant sur les technologies des communications.



L'ingénieur avait composé son appel sur la Sixième Avenue de New York en utilisant un Motorola DynaTAC. L'appareil pesait un peu plus d'un kilo, possédait une batterie d'au moins 20 minutes et était disponible pour la modique somme de 3500 dollars d'époque. Martin Cooper a révélé qu'il avait passé ce coup de téléphone à Joel Engel, de Bell Labs. Une manière de narguer un de ses concurrents directs...

Selon une étude américaine environ 900 millions de smartphones seront vendus en 2013, et autant de téléphones mobiles plus basiques. Mais Cooper n'est pas devenu milliardaire pour autant. L'ingénieur et son équipe ont cependant reçu plus tôt cette année le Draper Prize, remis par l'Académie nationale d'ingénierie.





Le premier portable

Le premier téléphone portable a été mis au point par la firme Motorola en 1973. Il est l’œuvre des ingénieurs Martin Cooper et Joël Engel qui ont conçu le premier modèle de téléphone mobile détaché de l'habitacle d'une voiture, grâce au système DynaTAC (Dynamic Adaptive Total Area Coverage). Le prototype nécessita de nombreuses améliorations avant d'être reproductible en série. Il n'obtint la certification de la FCC, nécessaire à la mise en vente, que dix ans plus tard, en 1983.

Le GSM

En 1982, la création de la norme GSM pour téléphones mobiles amène son lot d'innovations technologiques comme le chiffrement des informations ou l'utilisation de plusieurs canaux radio. En 1991, la première communication sur la norme GSM a lieu.

Le Bi-Bop

Ce modèle de téléphone portable de France Télécom est commercialisé à partir de 1993. Échec patent, sa principale originalité était de proposer une alternative au GSM.



Leurs caractéristiques

Le Motorola DynaTAC 8000X

Commercialisé en 1984, il mesurait 25cm (en plus de l’antenne) pour un poids total de 783g, ce qui faisait de lui le plus petit téléphone portable de son époque. Il possédait une autonomie d'une heure en communication grâce à sa batterie intégrée qui en nécessitait dix pour être rechargée. Vendu 3995$, il est sorti en trois coloris (anthracite, gris et blanc, beige).

Le premier GSM d'Alcatel

Le premier mobile fonctionnant avec le GSM est lancé en France par Alcatel en 1991. Malgré son design peu engageant, il comportait de nombreuses innovations technologiques dont certaines encore utilisées aujourd'hui comme le fonctionnement avec une carte SIM.

Le Bi-Bop de France Télécom

Concurrent du GSM, le Bi-Bop est commercialisé par France Télécom dès 1993 au prix, cassé pour l'époque, de 1890Ff. Moins pratique que le GSM (il est nécessaire de se trouver près d'une borne pour émettre) et souffrant de contraintes de taille (peu de zones du territoire étaient couvertes). Il constitue un des plus grands gouffres industriels des vingt dernières années. Le système est abandonné en 1996 et le GSM prend alors le monopole du marché


Les liens

http://www.atlantico.fr/atlantico-light/telephone-portable-40-ans-688776.html

http://www.over-blog.com/Les_premiers_telephones_portables_et_leurs_caracteristiques-1095203942-art145152.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Cooper

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2008/10/20/1292820_le-telephone-portable-fete-ses-25-ans.html







mardi 2 avril 2013

SUICIDE DU CHANTEUR DU GROUPE ROCK NIRVANA (Centre presse 09 avril 1994)

Il y aura 19 ans jour pour jour le 8 avril prochain. Kurt Cobain de Nirvana était retrouvé mort à son domicile. Ci dessus, l'article du Centre presse de 1994.

40 MILLIARD DE DOLLARS pour 40 ANS DE CARRIERE




Quatre ans après la mort de Michael Jackson s'ouvre un ultime procès. Le promoteur musical AEG Live comparaît devant le tribunal de Los Angeles, mardi. Il est accusé de négligence par la famille Jackson pour avoir embauché le docteur Conrad Murray, chargé de veiller à la santé fragile du chanteur. Le médecin a été condamné à quatre ans de prison pour homicide involontaire, en 2011. Il a été reconnu coupable d'avoir administré au roi de la pop du Propofol, un puissant anesthésiant ayant provoqué sa mort par surdose.

La mère de Michael Jackson, Katherine, ses enfants Prince (16 ans) et Paris (14 ans) réclament 40 milliards de dollars à AEG Live, organisateur de la dernière tournée del'artiste, This Is It .

Ce montant correspond au dédommagement des revenus qu'aurait pu engranger Michael Jackson, s'il avait été encore vivant. AEG a qualifié un tel montant d'«absurde», rappelant que la carrière du chanteur était sur le déclin, notamment à cause de ses démêlés avec la justice.

pour lire l'article en intégralité, cliquer ici



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...