Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

lundi 8 juillet 2013

LE PUNK ROCK A POITIERS DANS LES ANNEES 80 - part 4



Le mur du son" vous propose la suite de la chronique de Fabrice Nahda

le PUNK ROCK à POITIERS
dans les années 80
- 4ème partie -


- Bon, le PUNK à Poitiers ? Pas grand chose à dire. Y avait aussi Billoute avec une vraie dégaine clashienne à la London Calling avant de tomber dans les Bauhaus avec tout le réseau ODESSA.
 
Mais, si les gens se croisaient, se connaissaient, se voyaient, si il y avait une certaine « solidarité » (les deux ou trois spiky hairs, crêtes, bracelets cloutés, et rangers avaient vite fait le tour de se croiser vingt fois en centre-ville…sans se parler….), les groupes PUNK avaient leurs followings assez distincts. Le pire étant celui des « rockers », tendance hard rock californien (tout ce que je déteste à la eagles, van halen, etc…avec leurs mises en plis, leurs chemises, leurs pantalons serre-couilles et leur tiags en peau d’hippopotame qui venaient directement des USA) qui voyaient les vilains petits punks amener un autre truc, plus sale, plus destroy et surtout plus vrai que leur super show à Las Végas. Des noms ? Deux : Tarif de nuit et Arkenciel. Arkenciel, ah Arkenciel, les mégas vedettes des bandes de 103 des Sables et tutti quanti. Merde, quand j’y repense, je me dis que c’était quand même du Margerin à Poitiers des fois.
 
Mais, Arkenciel était pas le plus rétif au punk rock. Patrick T. concevait qu’une partie du punk de France était bien comme les Asphalt Jungle et compagnie. Il y avait un côté rock sur lequel il pouvait tomber ok…..comme little bob story, etc. Patrick T. y nous faisait un peu chier pour le jeu, le côté rigolo, rockers comme punks. Blagues à part, Patrick T. m’avait sorti d’une sale histoire baston bizarroide aux Toy Dolls à Parthenay, nous a soutenu du temps de nadha –et avant- en mettant à disposition du matos vidéo (fugazi, nomeansno, 2bad, the ex, etc….). Après avoir rejoint Boucherie Prod avec Bangkok Paddok (aux chants avec Brigitte A., une autre star locale du punk rock pictavin), puis avec les Voyoux, puis après 3e rage (suis je correct ?), après de la vidéo, du net, Patrick T s’est aussi retrouvé Président du CA du CM actuellement. Tel un Arkenciel ? Autre spot. Un bar, Place du marché. Des motards. Là on tombe sur autre chose.
 
La figure du motard dans la scène punk. Tout de cuir vétu, avec bottes allemandes ou rangers, croix de fer et compagnies. Tendance gros punk rock à la sex pistols, ac/dc, uk subs, un côté plus lourd et tout ce qui touchaient les stranglers. Là dedans, il y a eu un très digne représentant du Fan club français des Stranglers du temps avant la Folie. JJ Burnel en était la gloire locale. On les voyait de temps en temps dans des concerts. Mais, ils étaient du coté du bar, du baluche de campagne et de la route. Une vraie équipée sauvage au baby et au pastis. Et nous là-dedans ? On était avec EMERGENCY là où il y avait de la bière à boire et du bordel à foutre : partout.
 
Au départ, on se retrouvait dans le garage des Lostes, un vrai garage land. Ils sortaient la caisse paternelle dans la rue et remplissaient le garage des choses essentielles de la vie : amplis, batterie, guitares, basse et packs de bières. Généralement le samedi après midi…..jusqu’au dimanche matin.
 
Bref, les répètes, on pouvait y rester toute la journée, à écouter les reprises et les nouvelles compos. Y en a du monde qui y passait. Bill de Backstreet y est venu, Amédomée, Titi futur cadavre, les Bourgouin’s, des punkys de Loudun, les futurs membres des Kromozom Disorder (à quand une reformation?), etc. Un vrai bouillon de culture.
 
N’en déplaise à pas mal de gens qui ont bien rétabli leur situation…. malgré tout, c’est dans ce garage que cela a débuté pour beaucoup d’entre nous ou juste

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...