Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

jeudi 18 avril 2013

L’Empereur Tomato-Ketchup, l'histoire du disque et le film



L'Empereur Tomato-Ketchup est un 45 tours des Bérurier Noir sorti en décembre 1986 chez Bondage. Le nom de l’EP et de la chanson éponyme qui en est extraite fait référence au long-métrage L'empereur Tomato-Ketchup du cinéaste japonais Shuji Terayama mort 3 ans plus tôt. Les titres de cet EP seront ensuite compilés sur le CD Abracadaboum.

L’importance de plus en plus grande du groupe et son succès croissant amène à cette époque les médias français à s’intéresser aux Bérus et à la scène du rock alternatif en général. Ainsi le groupe voit son titre "L'empereur Tomato-Ketchup" diffusé en continu sur la radio NRJ ce qui aura pour effet d'intensifier le succès de l’EP.

À propos du passage de "L'empereur Tomato-Ketchup" sur les ondes, Loran (guitare/chant) raconte : « En 1986, un million de jeunes sont dans la rue et chantent des chansons des "Bérus". La presse en parle, c’est le phénomène Bérus. NRJ, radio branchée, qui ne veut pas rater la coche, demande à Bondage un exemplaire promo du 45t. Le label refuse et lui dit d’aller se l’acheter. Une semaine après, NRJ matraque le morceau à l’antenne en retournant la situation à son avantage : "Les Bérus sont géniaux, ils nous ont même forcés à acheter leur disque, ils sont déments !"




L’Empereur Tomato-Ketchup (Tomato Kecchappu Kôtei ; Emperor Tomato Ketchup) est un film japonais réalisé par Shuji Terayama en 1971. Il s'agit d'un étrange conte fantastique, qui fut à l'époque, l'objet de diverses censures.

Le titre sera repris plus tard par les Beruriers noir pour leur EP L'Empereur Tomato Ketchup


Les pré-adolescents se sont révoltés contre leurs parents parce qu'ils les privaient de la libre expression de leur sexualité ; armés jusqu'aux dents, ils se vengent des adultes et font régner par la terreur un ordre nouveau : ils instaurent une société où les contes de fées et les ébats amoureux occupent une place centrale et se mêlent harmonieusement ; des magiciennes-geishas y jouent à la fois le rôle d'amantes et de mères.

 
Finalement, si ce film peut être ressenti comme choquant, c'est moins par l'audace toute relative des scènes érotiques que par la violence et la cruauté des scènes de révolte, dont les images rappellent parfois douloureusement les exactions et les tortures perpétrées par certaines dictatures bien réelles. C'est d'ailleurs essentiellement ces scènes qui ont été supprimées pour constituer la version censurée. Cette dernière à réduit le film à 29 minutes contre 72 minutes pour la version initiale.
    source : wikipedia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...