Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

jeudi 4 avril 2013

LA STORY DU TELEPHONE PORTABLE



Le téléphone mobile, devenu aujourd'hui indispensable, a fêté ses 40 ans mercredi. Le premier appel depuis un téléphone portable a en effet été passé le 3 avril 1973 par un ingénieur de chez Motorola, Martin Cooper, alors à la tête d'une équipe travaillant sur les technologies des communications.



L'ingénieur avait composé son appel sur la Sixième Avenue de New York en utilisant un Motorola DynaTAC. L'appareil pesait un peu plus d'un kilo, possédait une batterie d'au moins 20 minutes et était disponible pour la modique somme de 3500 dollars d'époque. Martin Cooper a révélé qu'il avait passé ce coup de téléphone à Joel Engel, de Bell Labs. Une manière de narguer un de ses concurrents directs...

Selon une étude américaine environ 900 millions de smartphones seront vendus en 2013, et autant de téléphones mobiles plus basiques. Mais Cooper n'est pas devenu milliardaire pour autant. L'ingénieur et son équipe ont cependant reçu plus tôt cette année le Draper Prize, remis par l'Académie nationale d'ingénierie.





Le premier portable

Le premier téléphone portable a été mis au point par la firme Motorola en 1973. Il est l’œuvre des ingénieurs Martin Cooper et Joël Engel qui ont conçu le premier modèle de téléphone mobile détaché de l'habitacle d'une voiture, grâce au système DynaTAC (Dynamic Adaptive Total Area Coverage). Le prototype nécessita de nombreuses améliorations avant d'être reproductible en série. Il n'obtint la certification de la FCC, nécessaire à la mise en vente, que dix ans plus tard, en 1983.

Le GSM

En 1982, la création de la norme GSM pour téléphones mobiles amène son lot d'innovations technologiques comme le chiffrement des informations ou l'utilisation de plusieurs canaux radio. En 1991, la première communication sur la norme GSM a lieu.

Le Bi-Bop

Ce modèle de téléphone portable de France Télécom est commercialisé à partir de 1993. Échec patent, sa principale originalité était de proposer une alternative au GSM.



Leurs caractéristiques

Le Motorola DynaTAC 8000X

Commercialisé en 1984, il mesurait 25cm (en plus de l’antenne) pour un poids total de 783g, ce qui faisait de lui le plus petit téléphone portable de son époque. Il possédait une autonomie d'une heure en communication grâce à sa batterie intégrée qui en nécessitait dix pour être rechargée. Vendu 3995$, il est sorti en trois coloris (anthracite, gris et blanc, beige).

Le premier GSM d'Alcatel

Le premier mobile fonctionnant avec le GSM est lancé en France par Alcatel en 1991. Malgré son design peu engageant, il comportait de nombreuses innovations technologiques dont certaines encore utilisées aujourd'hui comme le fonctionnement avec une carte SIM.

Le Bi-Bop de France Télécom

Concurrent du GSM, le Bi-Bop est commercialisé par France Télécom dès 1993 au prix, cassé pour l'époque, de 1890Ff. Moins pratique que le GSM (il est nécessaire de se trouver près d'une borne pour émettre) et souffrant de contraintes de taille (peu de zones du territoire étaient couvertes). Il constitue un des plus grands gouffres industriels des vingt dernières années. Le système est abandonné en 1996 et le GSM prend alors le monopole du marché


Les liens

http://www.atlantico.fr/atlantico-light/telephone-portable-40-ans-688776.html

http://www.over-blog.com/Les_premiers_telephones_portables_et_leurs_caracteristiques-1095203942-art145152.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Martin_Cooper

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2008/10/20/1292820_le-telephone-portable-fete-ses-25-ans.html







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...