Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

vendredi 31 août 2012

CHRISTOPHE WILLEM A POITIERS (les photos du concert)

Hier soir, Christophe Willem était en concert à POITIERS. C’était l’un des grands événements de l’été.






jeudi 30 août 2012

WILLEM A POITIERS CE SOIR (concert gratuit)




Pour la clôture de Poitiers Éclats d'été, Christophe Willem créera l'évènement place Leclerc, jeudi prochain. Découvert en 2006, lors de l'émission de M6, " La Nouvelle Star ", d'où il est sorti vainqueur, le chanteur s'est toujours attaché à surprendre son public, se renouvelant à chaque apparition.


Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts et l'auteur des tubes Double Je et Jacques a dit, a reçu de nombreuses récompenses : Chanson de l'année aux Victoires de la Musique, meilleur artiste français aux World Music Awards, quatre prix aux NRJ Music Awards. Après Inventaire en 2007 (double disque de platine en France et disque d'or en Belgique et en Suisse) et Caféine en 2009 (disque de platine),

mercredi 29 août 2012

FONDS DE TIROIRS : POSTERS BONJOVI












Voici quelques posters de BONJOVI que j'avais gardé précieusement dans mon grenier depuis 25 ans ! la suite prochainement

mardi 28 août 2012

LE CARNET DE SANTE DE JOHNNY HALLYDAY



L'état de santé réel de Johnny Hallyday est un secret bien gardé. Cancer, problèmes de drogue, d'alcool, opérations des hanches, hernies discales, côtes cassées, tentative de suicide, empoisonnement… depuis cinquante ans, le chanteur a de nombreuses fois eu la mort aux trousses. Le point sur les accidents les plus marquants.
 
En janvier 2010 alors que Johnny Hallyday vient d'échapper à la mort à Los Angeles, Jean-Pierre Pasqualini, directeur de la rédaction de Platine, le très sérieux mensuel de la variété française, publie une enquête qui fait référence sur la santé du chanteur. «Son entourage a toujours cherché à minimiser la vérité sur son état de santé», constate Jean-Pierre Pasqualini. Accidents de voiture, armes à feu, alcool, drogue, tumeur, barbituriques... le chanteur a la mort aux trousses depuis plus d'un demi-siècle.
 
Empoisonnement 6 juin 1944: À l'âge d'un an, Jean-Philippe Smet se brûle gravement la bouche avec des cristaux de soude caustique. Cet accident le fait zézayer. Angine rouge Fin juillet 1960: Il est hospitalisé dix jours. Blessures par accidents de voiture 17 octobre 1961: Sa Triumph TR3 finit dans un fossé entre Boulogne-sur-Mer et Lille. Éjecté de la voiture, il perd connaissance et est blessé au visage. Juillet-août 1963: Sur l'autoroute de Modène, sa Ferrari gris métallisé dérape sur une plaque de verglas et se crashe contre un camion. 27-28 août 1967: Sur la Nationale 117, Johnny roule en direction de Tarbes dans sa Lamborghini 400 GT. Il est parti après son concert à Saint-Tropez sans avoir dormi. Jean-Marie Périer l'accompagne. Le chanteur perd le contrôle de sa voiture, déracine un acacia avant de terminer sur un talus. Quelques hématomes pour le chanteur et l'arcade sourcilière ouverte pour le photographe. Johnny avoue ensuite: «Je devais rouler à 180, 200... peut-être.» 20 février 1970: Au volant d'un DS 21, Sylvie est assise à côté de lui. Ils se dirigent vers Besançon sous une grêle importante. À Roppe, entre Mulhouse et Belfort, la DS dérape sur une plaque de verglas et termine sa route dans le fossé. Sylvie est projetée à travers le pare-brise et est grièvement blessée. Rapatriée d'urgence à Paris, elle sera ensuite opérée deux fois à New York où elle passe quatre mois. Soucis à la hanche 13 août 1982: Johnny se blesse à la hanche dans les dunes du Touquet. Un mois plus tard, durant son show Le Survivant au Palais des sports, une chorégraphie avec des véritables haches le blesse. Il reçoit un coup de l'objet tranchant dans sa hanche déjà blessée. Il finira sa série de concerts en souffrant en silence et en traînant la patte. 26 juillet 1983: Johnny est opéré à la hanche à Cochin, où il passe quinze jours sous le faux nom de Xavier Létang. Il enchaîne avec un mois de rééducation à Cabourg. Juin 1985: À cause de problèmes d'arthrose, Johnny est de nouveau hospitalisé à Cochin où le professeur Postel l'opère de l'autre hanche, la gauche. 24 juillet 2009: À l'occasion de concerts à Monaco, Johnny loue un yacht. Il y fait une chute et est de nouveau obligé de se faire opérer la hanche. Cette fois, les assurances lui demandent un check-up complet. Cancers Février 1985: Le magazine Marie-France annonce que Johnny souffrirait d'un cancer des os et serait suivi depuis deux ans par le professeur Israël. Le chanteur ne commente pas. Juillet-août 2009: À la demande des assureurs, Johnny fait un check-up complet à l'hôpital américain de Neuilly. Le séjour dure plus longtemps que prévu mais rien ne filtre. Quelques semaines plus tard, au Canada, Johnny explique à la presse que les médecins avaient découvert un polype et qu'il a été opéré d'un «petit» cancer du côlon. Hernie discale 14 novembre 1995: Lors d'un concert à Caen, le chanteur est terrassé par une violente douleur au dos. Le médecin diagnostique une hernie discale à opérer dans les prochains mois. Ses quatre concerts suivants sont annulés ou reportés. 1er février 1996: Après une nouvelle crise aiguë, Johnny est opéré d'urgence de sa hernie, à la clinique du sport, à Paris. La convalescence qui suit est très douloureuse et dure un mois et demi. 26 novembre 2009: À nouveau opéré d'une hernie discale, cette fois par le docteur Delajoux. Une semaine plus tard, Laeticia l'emmène en urgence à l'hôpital Cedars Sinaï, où il est placé en coma artificiel jusqu'au 14 décembre. Une longue convalescence l'attend. Drogues Février 1984:Il avoue à la télévision dans l'émission de Thierry Ardisson, Descente de police, avoir fumé de l'herbe et pris de la coke pendant quatre à cinq ans. 7 juillet 1991: Dans une interview au Monde, Johnny déclare: «Je fais un métier qui repose sur l'angoisse. On commence par un verre pour se donner confiance, on finit par la bouteille. La drogue, c'est la même chose.» 7 janvier 1998: Dans une nouvelle interview vérité au Monde, Johnny avoue: «La cocaïne, j'en ai pris en tombant du lit. Maintenant, j'en prends pour travailler, relancer la machine. Je n'en suis pas fier, c'est ainsi, c'est tout.» Côtes cassées 26 novembre 2003: Juste avant de monter sur scène à Metz, Johnny perd l'équilibre en sortant de sa voiture et se fracture une côte. Malgré la douleur, il assure le concert. En revanche, les deux concerts suivants sont annulés et il est rapatrié pour être soigné à Paris. Vertèbres 24 octobre 2008: Johnny est opéré du dos lors d'un déplacement des vertèbres. Il ne laisse rien paraître mais souffre atrocement dans les semaines qui suivent. Chute de tension-hypoglycémie 8 janvier 1985: Alors qu'il chante au Zénith, il s'écroule sur scène. Les médecins de l'Hôpital américain de Neuilly concluent dans leur rapport à une chute sérieuse de tension, due à une hypoglycémie. 6 septembre 1993: Lors d'un concert en Avignon, Johnny s'écroule sur scène en chantant Oh ma jolie Sarah! En loge, son médecin personnel lui administre une perfusion de glucose et une injection de mentholine. Une demi-heure plus tard et contre l'avis du médecin, Johnny revient terminer son show. Il annule cependant le gala prévu le lendemain à Vienne, en Isère. Tirs à l'arme blanche 5 décembre 1970: À Montréal, Johnny donne un concert et a accepté d'être le président d'une bande de bikers. La bande adverse débarque et tire sur Johnny qui échappe de peu aux balles. Tentatives de suicide 10 septembre 1966: Sylvie demande le divorce, le fisc lui réclame un lourd arriéré d'impôts. Johnny s'enferme dans la salle de bains, avale des barbituriques, se taillade le poignet droit. Ticky Holgado, son secrétaire, et Gil Paquet, son attaché de presse, le découvrent. Johnny est transporté en secret dans le coffre d'une voiture jusqu'à l'hôpital Lariboisière. À 23 heures, Sylvie apprend qu'il est hors de danger. Cœur ou mauvaise bronchite? 27 août 2012: À12 heures, Voici révèle que Johnny serait victime de problèmes au cœur et a été transféré en urgence en hélicoptère de Saint-Barth à Pointe-à-Pitre. Sa femme Laeticia l'a rejoint en jet privé. À 16 heures, dans un communiqué laconique, son producteur Gilbert Coullier dément «tous problèmes cardiaques» et évoque «une mauvaise bronchite persistante».
 
 
(Source: Platine, janvier 2010)
http://www.lefigaro.fr/musique/2012/08/27/03006-20120827ARTFIG00509-johnny-hallyday-sa-sante-est-un-sujet-sensible-depuis-50-ans.php

samedi 25 août 2012

DAVID GUETTA : Early Years !

le clip officiel :) David Guetta fait le DJ pour Sydney !!! David Guetta "Dj.... pour le plaisir... en dehors du buiseness" (A 2'12)

jeudi 23 août 2012

RADIO FRANCE : LE MUR DU SON

vu sur la pagefacebook de radio france
Radio France


https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10152049647375548.896899.225248330547&type=1

mercredi 22 août 2012

QUEEN EN CONCERT A POITIERS - LE REPORTAGE TELE de 1979



Attention collector !!!! comme quoi, avec internet, rien n''est définitivement perdu !
si on m'avait dit que j'aurai pu voir ce reportage un jour !!
bref, revenons sur un des concerts mythiques qui a eu lieu à POITIERS en 1979.


Pour info, je n'y étais pas... et oui, dire à ses parents à l'âge de 8 ans..
"PAPA , MAMAN, y'a QUEEN en concert ce soir aux ARENES, est ce que je peux y aller ?"



mardi 21 août 2012

JOHN LENNON THE LAST INTERVIEW




.




Mark David Chapman espère-t-il sortir de prison ? L'assassin de John Lennon devrait voir sa septième demande de remise en liberté examinée à partir de mardi. Il a aujourd'hui 57 ans. Il en avait 25 lorsqu'il a tiré à bout portant sur l'ex-Beatles. Et si, depuis 2000, il réitère tous les deux ans sa requête comme la loi l'y autorise, il se montrait, lors de sa dernière tentative en 2010, résigné à rester derrière les barreaux



http://www.lepoint.fr/culture/l-assassin-de-lennon-veut-sortir-de-prison-20-08-2012-1497552_3.php



Ce 8 décembre 1980, le couple reçoit chez lui la célèbre photographe Annie Leibovitz. Trois semaines plus tôt est sorti leur album Double Fantasy, et le magazine Rolling Stone veut pour sa couverture un portrait du chanteur. Seul. Il refuse : Annie Leibovitz le fait poser nu, en position foetale contre sa compagne dont il embrasse la tempe. Quelques minutes plus tard, ils sortent tous deux de l'immeuble Dakota, une grande bâtisse néo-gothique en bordure de Central Park où pullulent les célébrités. Comme de coutume, quelques fans se battent les flancs en attendant un autographe.

Héros morts

Parmi eux, ce jour-là, Mark David Chapman, un gros garçon joufflu, chômeur, ex-agent de sécurité à Hawaï, ex-drogué, amoureux des Beatles et de L'attrape-coeurs de Salinger dont il a emmené avec lui un exemplaire. Il prie Lennon de lui dédicacer son dernier disque - l'objet, découvert près du Dakota par un agent d'entretien, sera mis aux enchères en 2010 pour 850 000 dollars - et se montre presque surpris de l'affabilité du musicien, qui lui demande s'il n'a besoin de rien d'autre. Le couple se rend ensuite en voiture au studio Record Plant, où il travaille sur "Walking On Thin Ice", avant de prendre le chemin du retour, vers 22 h 50. Yoko Ono sort la première de la voiture et s'engouffre sous l'arche de l'entrée. John Lennon s'apprête à la suivre lorsqu'il reçoit quatre balles dans le dos et le bras. En 2008, Mark Chapman affirmait n'avoir jamais interpellé "Mister Lennon" avant de l'abattre. "Ça a été imaginé par les médias. Il ne s'est pas retourné. Je lui ai tiré dans le dos."

L'ex-Beatles meurt quinze minutes plus tard à l'hôpital Roosevelt. Les télévisions et les radios interrompent leurs programmes pour annoncer la nouvelle. Ironie du sort : John Lennon déplorait quelques jours plus tôt, au cours de son interview à Rolling Stone, que les fans et les critiques veuillent "des héros morts", "comme James Dean". Le chanteur n'exclut pas de revenir sur scène, mais "sans fumigènes, sans rouge à lèvres, sans flashs". "On est des rockers régénérés et on repart à zéro. On a plein de temps, non ?" Après l'annonce de sa disparition, des centaines de personnes s'attroupent devant l'immeuble Dakota. Pendant plusieurs jours ils pleurent, se recueillent, couvrent de fleurs le lieu où leur idole a été abattue.


 
Chapman, lui, ne cherche pas à échapper à la justice. Après les coups de feu, le gardien du Dakota se précipite à l'entrée et le découvre, immobile, revolver au poing. Plus tard, il refuse de plaider la folie comme ses avocats le lui conseillent. Il expliquera à plusieurs reprises avoir résolu "bêtement" et "égoïstement" de tuer une star pour sortir de l'anonymat : il était prêt, ainsi, à remplacer Lennon par l'actrice Elizabeth Taylor ou l'animateur de télévision Johnny Carson. L'ex-Beatles, dont la vie lui semblait en contradiction avec ses engagements politiques, était toutefois sa première cible. Il aurait planifié son meurtre trois mois avant de le commettre, en regardant la pochette du disque Sergent Pepper's Lonely Hearts Club Band. "J'ai vu son visage et il m'a semblé d'un coup avoir la solution au sentiment que j'avais d'être perdu, de n'être personne, affirmait-il en 2008. Je me suis dit, si je tuais cet homme, je serais quelqu'un."


Aujourd'hui, Mark Chapman se dit "honteux" et "désolé" de son geste. Les amoureux de Lennon, eux, continuent de s'indigner de son hypothétique libération. Et pour certains menacent, le cas échéant, de venger le chanteur.

MICHEL BERGER : L'HOMMAGE DE Claude Michel SCHONBERG

L'HOMMAGE DE  Claude Michel SCHONBERG à son ami Michel BERGER.
lu dans un magazine "people" pendant les vacances !

lundi 20 août 2012

Scott McKenzie : SAN FRANCISCO



Eté 1967, le nom d'une ville sonne dans toutes les radios : "San Francisco (Be Sure to Wear Flowers in Your Hair)". Scott McKenzie, qui interprétait cette chanson devenue hymne hippie planétaire, vient de mourir. Il avait 73 ans?


Scott McKenzie avait toutefois pris la plume pour co-écrire avec John Philipps, ainsi que Mike Love et Terry Melcher, un autre méga-tube, pour les Beach Boys cette fois : le fort caraïbe "Kokomo".




Scott McKenzie était atteint du syndrome de Guillain-Barré, maladie rare qui affecte les nerfs périphériques de l'organisme. Si, un jour, on va à San Francisco, on n'oubliera pas de mettre des fleurs sur sa tombe.

http://obsession.nouvelobs.com/people/20120820.OBS9997/scott-mckenzie-mort-de-l-interprete-de-san-francisco.html





Et notre Johnny, il avait déjà le nez pour reprendre les tubes des autres en français !!!!

Tous les hippies de San Francisco vous donneront tout ce qu’ils ont pour rien 




DANS LA PEAU D'ELVIS (AU CINEMA)

 

pour lire l'article, Voici un lien vers mon autre blog LE PLEIN DE SUPER...

DANS LA PEAU D'ELVIS AU CINEMA


et quelques photos extraites du livre de Priscilla Presley

HISTOIRE DE MELODIE

Lu dans un journal pendant les vacances ....

vendredi 17 août 2012

DESTINATION GRACELAND

Marvin Hamlisch 1944-2012


Le compositeur américain Marvin Hamlisch, à qui l'on doit la musique de la comédie musicale A Chorus Line et des films Nos plus belles années et L'arnaque, est mort à Los Angeles à l'âge de 68 ans, a-t-on appris auprès de son porte-parole.



"Il est mort hier soir (lundi) à Los Angeles", a confirmé à l'AFP son porte-parole, Ray Costa. Les causes de la mort n'ont pas été précisées, mais Ray Costa a déclaré que le compositeur avait été hospitalisé "la semaine dernière" à Burbank, dans la banlieue de Los Angeles.

Né en 1944 à New York, Marvin Hamlisch avait fait ses études musicales à la prestigieuse Juilliard School de New York - où il entra à l'âge de 7 ans - et au Queens College. Il fit ensuite ses armes à Broadway, comme pianiste, avant de se lancer dans la composition de chansons, puis de musiques de film et de comédie musicale.



Il est l'un des rares artistes à avoir remporté les quatre récompenses artistiques les plus prestigieuses aux États-Unis : trois oscars (cinéma), quatre Grammys (musique), quatre Emmys (télévision) et un Tony (scène), auxquels il faut ajouter deux Golden Globes. Il a remporté, fait exceptionnel, ses trois oscars la même soirée, en 1974, pour la musique et la chanson du film Nos plus belles années de Sydney Pollack, et la meilleure adaptation musicale pour L'arnaque de George Roy Hill, pour laquelle il avait adapté les compositions de Scott Joplin. Il est également l'auteur de la musique de la célèbre comédie musicale A Chorus Line (1975), qui lui a valu son Tony et un prix Pulitzer
source AFP &

ELVIS ET MOI (extrait du livre)


 extrait du livre de Priscilla PRESLEY édité en 1986 et trouvé dans une bibliothèque en vacances cet été....  

BONJOVI chante du REM


Quand BON JOVI fait une reprise de R.E.M. (tour 2011), ça donne ça !!!!

Ci dessous, laversion originale

jeudi 16 août 2012

ELVIS ET MOI

extrait du livre


ELVIS, 35 ANS APRES




Les fans d'Elvis Presley affluaient cette semaine à Graceland, à Memphis dans le Tennessee (centre-est des Etats-Unis), pour marquer jeudi le 35e anniversaire de sa mort, avec une admiration pour le "King" toujours intacte.

Les organisateurs de cette Semaine Elvis, qui se déroule chaque année, estimaient que cette édition serait la plus suivie de toutes, avec la participation de la veuve du rockeur, Priscilla, et leur fille Lisa Marie Presley.
"Elvis attire les fans", a déclaré à l'AFP Joe Guercio, directeur musical du rockeur de 1970 jusqu'à la mort de la star le 16 août 1977, à l'âge de 42 ans, "et on ne peut pas dire la même chose de beaucoup de gens" dans le show-business, selon lui.

La Semaine Elvis, qui dure en fait neuf jours, a démarré vendredi à Memphis. Elle se concentre autour d'une tente de 1.200 places, équipée de l'air conditionné et dressée en face de Graceland, la propriété de la star. Un peu plus loin, on peut voir des restes de son jet privé.

Une veillée aux chandelles a eu lieu mercredi soir aux portes de la propriété avec des vraies bougies et aussi des bougies numériques d'une application spéciale Elvis proposée pour leurs smartphones.

Jeudi, un concert dans le stade de la ville, auquel participeront Priscilla et Lisa Marie Presley ainsi que les survivants du groupe d'Elvis, jouera un pot-pourri des titres rock du "King" et des musiques qui l'ont inspiré, blues, gospel et musique country.


Tant d'années après sa disparition nombreux sont ceux qui continuent à entretenir le mythe du roi du rock. Dick Rivers, le chanteur des Chats sauvages dans les années 1960, le considère comme le dieu du rock'n'roll. Il a inspiré une génération d'artistes. "Si Elvis n'avait pas existé, aucun d'entre nous n'aurait existé", reconnaissait John Lennon. Ce n'est pas Eddy Mitchell qui dirait le contraire, moins encore Johnny Hallyday, qui, sur scène, ne manque jamais une occasion de lui rendre hommage en interprétant des chansons comme "Blue Suede Shoes" ou "That's All Right Mamma". C'était encore le cas lors de son dernier passage au Stade de France en juin.

Dick Rivers reste très marqué par sa rencontre avec "Elvis the Pelvis", surnom que lui valut son célèbre déhanché. Après un concert en 1969, il était allé le voir dans sa loge. "J'étais comme Bernadette Soubirous à Lourdes... Je ne suis pas croyant mais c'était pour moi comme de voir le bon Dieu" , confie-t-il au "Nouvel Observateur". Impressionné par "la présence diabolique incroyable" de Presley, il sut, la première fois qu'il l'a entendu, qu'il marcherait dans les pas du King et ferait de la musique son métier. Dans sa biographie, "Life", Keith Richards, le guitariste des Rolling Stones, admet avoir été transformé par la musique d'Elvis : "Le lendemain, j'étais un autre homme." "Elvis est à la musique ce que Gutenberg est à l'imprimerie : révolutionnaire", s'enthousiasme Dick Rivers. Des Beatles aux Rolling Stones, de Mitchell à Hallyday, le King leur a ouvert la voie


http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20120808.OBS9165/35e-anniversaire-de-la-mort-d-elvis-le-king-toujours-royal.html





mardi 14 août 2012

MAIS QUE FAIT LA SACEM ?

lu dans un journal en vacances...

TOP DJ 2011


Le magazine américain Forbes a publié son Top 10 des DJ les plus fortunés. C'est le Néerlandais Tiësto qui occupe la première place. • Le classement des 10 DJ les mieux payés du monde: 1. DJ Tiësto (Pays-Bas): 22 millions de dollars 2. Skrillex (États-Unis): 15 millions de dollars 3. Swedish House Mafia (Suède): 14 millions de dollars 4. David Guetta (France): 13,5 millions de dollars 5. Steve Aoki (États-Unis): 12 millions de dollars 6. Deadmau5 (Canada): 11,5 millions de dollars 7. DJ Pauly D (États-Unis): 11 millions de dollars 8. Kaskade (États-Unis): 10 millions de dollars 9. Afrojack (Pays-Bas): 9 millions de dollars 10. Avicii (Suède): 7 millions de dollars Fidèle à son habitude, le magazine économique américain Forbes publie ses classements des célébrités les plus fortunées. Dans la catégorie musique électronique, c'est le Néerlandais Tiësto qui occupe la première place des DJ les plus riches au monde.

De son vrai nom Tijs Verwest, l'homme de 43 ans a gagné près de 22 millions de dollars l'année dernière. Des revenus dus notamment à des performances dans les plus grands festivals du monde entier. En 2009, la sortie de son album Kaleidoscope lui a permis de parcourir le monde avec plus de 175 dates. L'américain Skrillex occupe la seconde place avec 15 millions de dollars. Né Sonny Moore, il est originaire de Los Angeles et s'est fait remarquer en remportant trois Grammy Awards en début d'année, grâce à son premier album Scary Monsters and Nice Sprites. Swedish House Mafia, le collectif formé par Steve Angello, Sebastian Ingrosso et Axwell, arrive en troisième position avec 14 millions de dollars. Arrivé en tête des artistes français les mieux payés de 2011, le DJ David Guetta se positionne à la 4e place des DJ mondiaux avec 13,5 millions de dollars engrangés. Un succès qu'il doit aux multiples collaborations avec des artistes internationaux (Chris Brown, Usher, Nicki Minaj…) qui figurent sur son dernier album Nothing But the Beat, sorti en août 2011.



Alors que l'industrie de la musique souffre d'une chute des ventes d'albums, la musique électro est un secteur qui connaît un fort succès. «La musique électronique colle vraiment avec l'ère d'Internet. Souvent beaucoup ont commencé en offrant leur musique gratuitement mais gagnaient de l'argent lors de leurs concerts», a confié le journaliste de Forbes Zack O'Malley Greenburg. Tiësto explique effectivement que les réseaux sociaux ont été un élément important dans la vulgarisation de la musique électro: «Twitter et Facebook nous ont beaucoup aidés. Cela nous a ouverts à un tout nouveau monde. Avant, on ne pouvait écouter cette musique qu'en radio, tard la nuit.» Le revenu des 10 DJ mentionnés dans le classement atteint un total faramineux de 125 millions de dollars. Cette somme reste néanmoins inférieure aux revenus des musiciens les mieux payés du monde. En 2011, U2 figurait en tête du classement Forbes avec 195 millions de dollars empochés

http://www.lefigaro.fr/musique/2012/08/08/03006-20120808ARTFIG00321-david-guetta-4eme-dj-le-mieux-paye-au-monde.php.

lundi 13 août 2012

MICHEL BERGER UN JOUR UN DESTIN

FRANCE GALL dans PARIS MATCH (Aout 2012)


Le 2 août 1992, à Ramatuelle, le plus doué des chanteurs compositeurs mourait d’une crise cardiaque. Sa compagne des années de gloire n’a rien oublié.

Un entretien avec Dany Jucaud - Paris Match

Paris Match. On voudrait oublier Michel Berger qu’on ne le pourrait pas… Quelle est la première image qui vous vient à l’esprit quand vous pensez à lui aujourd’hui ?
France Gall. Je revois ses cheveux bouclés, son joli visage très pâle, son regard où se reflétaient sa sensibilité et son intelligence… J’adorais son humour british, un peu froid. Les années suivant sa mort, son avis m’a terriblement manqué car nous faisions et décidions tout à deux. L’idée que notre dialogue se soit arrêté m’a très longtemps été insupportable. Avec le temps, j’ai dû apprendre à décider toute seule. J’ai la chance d’être très bien entourée.
Vous connaissiez Michel mieux que personne… Qu’aimeriez-vous que l’on sache de lui ?
C’était quelqu’un de très discret et pudique. Il n’aimait pas beaucoup parler de lui. Il vivait dans son monde intérieur, moi dans le mien.
C’était quoi, votre monde ?
Un monde enjoué, très terrien. Un monde qui, d’ailleurs, l’amusait beaucoup. J’ai récemment vu à la télévision un épouvantable portrait de lui. On montrait un homme très sombre, traînant à ses basques des valises de chagrin. Pourquoi toujours vouloir montrer des choses négatives ? Oui, Michel a eu des problèmes avec son père. Oui, il a eu un chagrin d’amour. Oui, son frère a été malade. Oui, il était comme tout le monde… Mais nous avons eu une vie absolument magnifique, follement agréable, dans la fête, la réussite, le bonheur de la famille… C’était la perfection. Nous avons grandi ensemble, nous nous sommes élevés ensemble, nous avons construit notre vie ensemble. Nous étions différents, mais complémentaires.
Que pensez-vous que Michel appréciait le plus chez vous ?
Mon amour de la vie. J’étais totalement dans le réel. J’adore aller vers les autres. L’idée que je puisse engager une conversation avec un inconnu, dans un ascenseur ou dans la rue, le fascinait. On a souvent dit qu’à part sa musique rien ne l’intéressait. C’est faux. C’est quand même lui qui m’a appris à apprécier le bon vin ! Tout ce qui touchait à l’art le passionnait. Il passait des nuits entières derrière son Minitel sous un pseudonyme. Si vous saviez le nombre de gens qui ont communiqué avec lui sans le savoir !
Michel disait que vous êtes une femme qui tient debout quelles que soient les circonstances…
Michel aussi était quelqu’un de très fort. La maladie de notre fille Pauline a été une tragédie dans notre existence. Il m’a totalement épaulée, jour après jour. Quand l’un faiblissait, l’autre était là pour le relever. Nous étions habités par la peur et le désespoir, mais quand Pauline n’était pas malade, la vie reprenait aussitôt. A la disparition de Michel, j’ai eu envie de continuer à chanter. A la disparition de P auline, j’ai eu envie de me taire.
Réalisez-vous qu’aujourd’hui votre couple est entré dans la légende ?
Avec le temps, j’ai pu mesurer le sérieux et l’importance de notre rencontre. On me fait toujours passer pour la fille qui s’est accrochée à Michel Berger, qui voulait à tout prix qu’il écrive pour elle… C’est bien mal me connaître. Je n’ai jamais demandé à Michel d’écrire pour moi. Jamais. Un jour, j’ai entendu sa musique à la radio, je l’ai trouvée formidable. Nous nous sommes rencontrés quelques mois plus tard, lors d’une émission d’Europe 1 où nous venions chanter, chacun, notre dernier succès. C’est là que tout a commencé. Quarante ans plus tard, quand on voit notre parcours et ce qu’il reste de nous, je me dis qu’il était écrit que nous devions faire notre vie ensemble. Nous avons eu tout notre temps, avant, durant plus de dix années, de vivre des histoires chacun de notre côté. Il fallait juste que le terrain soit libre. Dans “Jamais partir”, de notre dernier album “Double jeu”, Michel a écrit et on a chanté ensemble : “Quelqu’un sera là peut-être pour se souvenir/Que j’étais là/Que c’était toi…”

Ils avaient fait de la maison de Honfleur le refuge de leur bonheur

Vous avez toujours vécu à l’envers. Que faites-vous de vos nuits ?
La journée, je suis dans l’action. La nuit, je vis. Je revis. Je profite de la vie. Je ne suis pas dans le paraître. On ne me voit nulle part, mais je n’ai pas, pour autant, l’impression de vivre la moitié d’une vie. Je vis à mon rythme, dans mon cocon, normalement. Je n’y fais entrer que des personnes que j’aime et qui me font du bien. J’ai passé quelques années sabbatiques, mais je suis repartie pour des années de travail. Je suis en marche, à nouveau pleine d’énergie… Ce qui compte, c’est d’avoir envie.
Quels sont vos projets ?
Fin juillet, je vais mettre en ligne tout notre catalogue d’albums, qui contient plus de 250 chansons. Cela permettra à toute une nouvelle génération de les découvrir. En septembre, sortira un livre de photos souvenirs sur Michel, que j’ai fait avec notre ami de longue date, le photographe Thierry Boccon-Gibod. Je pourrai ainsi consacrer tout mon temps à préparer un spectacle musical basé sur nos chansons, que j’écris pour la scène, avec mon équipe.
Prévu pour quand ?
2014. Ma vie est la musique de Michel. Je la fais vivre à longueur d’année et j’ai l’intention de continuer. Plutôt que de commémorer sa disparition, je préfère fêter sa vie et son oeuvre, et tout particulièrement cette année, pour le 20e anniversaire de la sortie de notre album en duo “Double jeu”. *


On raconte que, la veille de la mort de Michel, quelqu’un vous avait prédit que vous alliez entrer dans l’immortalité…
C’est vrai. Je m’en souviens comme si c’était hier. Pendant le déjeuner, une amie a demandé à un des invités, qui était un peu médium, de me lire les lignes de la main. Il me l’a prise, l’a ouverte, l’a regardée et refermée aussitôt, et il m’a dit : “Vous allez vivre un très grand choc et vous entrerez dans l’immortalité.” Je lui ai répondu que ce n’était sûrement pas avec mes petites chansons ! Le lendemain, Michel est arrivé alors que j’étais en train de raconter cette histoire à quelqu’un. Il m’a dit : “Je me demande lequel des deux va être immortalisé ! » Et nous sommes partis, main dans la main, comme d’habitude, en riant.
Lorsqu’un documentaire sur Michel passe à la télévision, lorsque vous voyez redéfiler toutes ces années de bonheur, n’avez-vous jamais envie de traverser l’écran ?
Je suis spectatrice de notre passé. Je regarde tout ça avec le sourire…
Puis-je écrire : “Aujourd’hui, France Gall est une femme heureuse” ?
Oui, madame ! [Elle rit.] La vie m’intéresse au plus haut point. Jusqu’à 25 ans, je ne savais pas quoi en faire, je la vivais, mais je n’en comprenais pas vraiment le sens. Aujourd’hui, j’observe le temps qui passe. J’ai vécu de très grandes épreuves, mais j’ai aussi connu des bonheurs absolus. Je me sens riche de tout cela, ce sont ces épreuves qui m’ont construite. Voilà la raison pour laquelle, maintenant, je peux me placer du côté des gens heureux. Je reprends à mon compte cette phrase hilarante de Woody Allen : “Je m’intéresse à l’avenir car c’est là que j’ai décidé de passer le restant de mes jours



source de l'info
http://www.parismatch.com/People-Match/Musique/Actu/France-Gall.-Vingt-ans-sans-Michel-413667/

samedi 11 août 2012

ZE RETOUR OF THE BLOG

LE MUR DU SON revient à partir de la semaine prochaine pour de nouvelles aventures musicales... avec toujours un oeil dans le rétroviseur !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...