Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

vendredi 31 décembre 2010

BONNE ANNEE 2011

L'année 2010 se termine ce soir, pas mal de souvenirs musicaux qui resteront gravés cette année. Steve Lukather en show case en France (dont Buxerolles (86) en Avril), la mort de DIO en mai , chanteur Hard Rock (Black SAbbath & Rainbow) surtout connu pour "butterfly balls", La tournée "the circle" de BONJOVI avec une date en France le 16 juin dernier à Bercy, le premier album posthume de Michael Jackson (plutôt une compile de faces b qui auraient mieux fait de rester dans des tiroirs..) sans oublier la mort de Bobby Farrel, chanteur (?) de BONEY M hier matin.


L'année 2011 sera sous le signe de Gainsbourg,
les 20 ans de sa disparition, hommage oblige sur mon petit blog.


Bonne Année à tous
merci de votre fidélité,
(presque 40 000 visites depuis juin dernier, et 60 000 pages vues)
merci pour tous vos messages
A l'année prochaine avec encore plus de news, d'archives.... de musique, let it rock
Cordialement
Monsieur William

jeudi 30 décembre 2010

BONEY M IS DEAD


Bobby Farrell, chanteur du groupe Boney M., est décédé à Saint-Pétersbourg
Bobby Farrell, le chanteur et danseur du groupe disco Boney M., est décédé jeudi à Saint-Pétersbourg, en Russie, à l'âge de 61 ans, ont annoncé à l'AFP son agent John Seine aux Pays-Bas et le comité d'enquête du parquet de Saint-Pétersbourg

"Il a été trouvé mort dans son lit" dans une chambre d'hôtel de Saint-Pétersbourg jeudi matin, a déclaré M. Seine à l'AFP par téléphone de Heemstede (nord des Pays-Bas), précisant que la "cause du décès n'est pas connue".

L'agent a précisé que cette "grande gueule au coeur d'or" avait donné une représentation mercredi soir mais qu'il "ne se sentait pas bien (...). Ce matin, il ne s'est pas réveillé".

Le site internet d'information russe Fontanka.ru a indiqué que la figure de proue du groupe Boney M. était arrivée mercredi à Saint-Pétersbourg avec son groupe pour un événement d'entreprise mais qu'il s'était senti mal pendant le spectacle.

Athlétique, moulé dans des costumes scintillants révélant un torse musclé, danseur hors pair, Bobby Farrell était le seul homme de Boney M., groupe disco très populaire des années 1970 dont les chansons comme "Rivers of Babylon", "Ma Baker", "Sunny" et "Rasputin", ont été des tubes internationaux.

Le chanteur, qui avait enregistré son premier succès international en 1976 avec "Daddy Cool", a été découvert dans son lit par un employé de l'hôtel, a indiqué à l'AFP le comité d'enquête du parquet de Saint-Pétersbourg, selon lequel "aucun signe de mort violente n'a été constaté" mais "l'enquête se poursuit".

Depuis une dizaine d'années ce père de deux enfants avait des problèmes de santé, notamment des problèmes cardiaques, respiratoires et gastriques, selon son agent, qui le qualifie comme "quelqu'un de bizarre, avec un grand coeur mais un caractère explosif. Une personne fantastique".

Sur son site internet officiel, le Néerlandais originaire des Antilles, de son vrai prénom Alfonso, disait vouloir que "les gens se sentent divertis et qu'ils entendent, traduits dans mes chansons, l'amour que je ressens quand je crée de la musique".

Bobby Farrell devait se rendre vendredi soir en Italie pour le dernier concert de l'année. "J'aime avoir une bonne apparence quand je suis en concert et offrir toute mon énergie dans mes spectacles. Je porte toujours mon costume à paillette et les filles à mes côtés sont toujours glamour" affirmait Farrell sur son site.

Incarnation de l'image sexy de Boney M., Farrell qui résidait depuis les années 60 aux Pays-Bas, était originaire de l'île d'Aruba dans les Caraïbes. En 1981, il quitte le groupe, qui décline alors jusqu'à sa séparation en 1986.
source : orange.fr

mercredi 29 décembre 2010

BONJOVI & RIHANNA lIVE MADRID (november 2010)

RETOUR SUR UN GRAND MOMENT DE THE CIRCLE TOUR 2010.


Rihanna est montée sur scène pour pousser la chansonnette avec Jon Bon Jovi début novembre , pendant le concert du groupe à Madrid la veille des MTV Europe Music Awards 2010 .



A 22 ans, Rihanna n'a pas encore eu le temps d'exploiter tout son potentiel musical, se concentrant à occuper le terrain de la pop/r'n'b girly avec ses albums à la chaîne (cinq en cinq ans !). Samedi soir, lors de la pré-soirée des MTV Europe Music Awards 2010, à Madrid, la chanteuse de la Barbade s'est essayée à un tout autre registre, le rock. Et pas avec n'importe qui...

C'est à l'invitation de Jon Bon Jovi, le charismatique leader du groupe éponyme qui cartonne depuis vingt-cinq ans, que RiRi est montée sur scène pour entonner avec lui le cultissime tube Living On a Prayer ! Passée la surprise d'entendre la chanteuse dans un autre style, il faut dire qu'elle a plutôt assuré !

"Attendez... est-ce que je viens juste de déchirer avec Bon Jovi ce soir ???", s'est empressée de twitter celle dont la nouvelle chanson fait déjà polémique après le show. "C'était super, elle chante très bien et elle est adorable. C'est aussi une grande fan du groupe, c'était cool", a commenté Jon Bon Jovi à People




Source : portail free.fr

mardi 28 décembre 2010

MICHAEL JACKSON : Billie Jean (2001)





En bonus, une parodie de Monsieur STEVE MARTIN... Excellent :=)

lundi 27 décembre 2010

RENAUD A VENDU SA MOB


Voilà certainement la Mobylette la plus chère de tous les temps. La Motobécane verte de 1993 du chanteur Renaud a été adjugée à 105.500 euros hier après dix jours d'enchères en ligne sur le site ebay.

Le chanteur avait mis sa pétrolette en vente il y a dix jours sur le site ebay, au profit de l'Unicef. L'opération a donc été succès. 125 enchères ont été nécessaires pour atteindre la somme finale.

Le prix de départ de la «Mobylette Collection» édition limitée, selon la description de l'annonce, avait été fixé à 50 euros. La vente du cyclomoteur a finalement atteint 2.111 fois ce prix de départ.

Les enchères auraient encore pu monter plus haut. Selon leparisien.fr, une offre à huit millions d'euros a été déposée, mais le site ebay a considéré que l'enchère était «suspecte», et l'a donc retirée.
source : liberation.fr

LES TECHNOLOGIES DU PASSE

Voici une petite vidéo excellente qu'Arnaud m'a envoyé sur mon facebook, je trouve que ça résume bien le monde dans lequel on vit. Les nouvelles technologies évoluent à une vitesse folle... la preuve.

vendredi 24 décembre 2010

A VERY SPECIAL CHRISTMAS


Voici une des premieres chansons inédites du groupe bonjovi - Extrait d'une compilation "VERY SPECIAL CHRISTMAS".



JON BONJOVI & ELVIS PRESLEY : BLUE CHRISTMAS

BLUE CHRISTMAS by JON BON JOVI


BLUE CHRISTMAS by Elvis PRESLEY

jeudi 23 décembre 2010

RENAUD : LE PERE NOEL NOIR



Dans la série "chanson ayant pour thème NOEL", on continue avec RENAUD : "le père Noël noir". Extrait de l’album : Le Retour de Gérard Lambert sorti en 1981.

C’est l’histoire d'un cambrioleur noir que Renaud prend pour le Père Noël.




mercredi 22 décembre 2010

JOHNNY HALLYDAY : NOEL INTERDIT


ils sont rares ceux qui ont essayé de chanter "NOEL", pas sûr en plus de faire le tube de l'année avec ça, à part Tino Rossi qui a décroché le hit du siècle, Johnny a tenté sa chance plusieurs fois, voici le résultat.


Johnny chante NOEL INTERDIT







MON PLUS BEAU NOEL




Roch Voisine chante petit papa noel

mardi 21 décembre 2010

LAST CHRISTMAS WHAM !


Semaine de Noel oblige, on va pouvoir écouter et revoir les hits, découvrir des covers de chansons de Noël... on commence avec WHAM, un tube de 1984

lundi 20 décembre 2010

DO THEY KNOW IT'S CHRISTMAS ?

L’objectif de Band Aid était de récolter des fonds grâce à la commercialisation, lors des fêtes de fin d’année, d’un 45 tours produit par Trevor Horn et titré : Do They Know It's Christmas? (Savent-ils que c'est Noël ?). Les espérances des concepteurs ont été dépassées puisque le disque s’est placé en tête des ventes de Noël et, avec les concerts publics qui ont suivi le 13 juillet 1985 à Philadelphie (États-Unis) et au stade de Wembley (Grande-Bretagne), le rapport s'est élevé à plus de 70 millions de dollars.






L’équivalence française : L’idée a été reprise en France à l’initiative de Valérie Lagrange et sous l’égide de Renaud. C’est ainsi que le groupe formé pour l’occasion, Chanteurs sans frontières, a sorti, en mars 1985, le 45 tours SOS Éthiopie. Résultats immédiats : le disque s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires et a rapporté plus de 10 millions de francs (1 million ½ d’euros)…






Chanteurs sans frontières est une association française créée en 1985 suivant le modèle anglo-saxon Band Aid avec le même but : venir en aide aux victimes de la famine qui sévissait alors en Éthiopie. L'association présidée par Antoine di Zazzo, directeur général de Pathé Marconi EMI, était dirigée par Dominique Quiliquini (alors épouse de Renaud), Francis Cabrel (trésorier), Franck Langolff (compositeur de la musique) et de Rony Brauman, président de Médecins sans frontières.
Le total des dons avait atteint 23 millions de francs distribués à Médecins sans frontières (à 90 %), AICF, Médecins du monde, et aux Restos du cœur.
Source : wikipedia

samedi 18 décembre 2010

BONJOVI devant U2 et AC/DC


Avec des recettes qui dépassent les 144 M$, The Circle, de Bon Jovi domine le palmarès des tournées les plus rentables de l’année, établi par Billboard.

Selon les données compilées par Billboard entre le 22 novembre 2009 et le 20 novembre dernier, Bon Jovi a donné 69 spectacles devant une foule totalisant 1 591 154 spectateurs.

Avec des profits estimés à 146 507 388 $, la tournée du groupe, entamée en février, a été la plus rentable au cours de la période étudiée.

Dans le cadre de la tournée The Circle, Bon Jovi a foulé les planches du Centre Bell à deux reprises, les 19 et 20 mars dernier. Chacun des spectacles a été présenté devant une foule de 20 000 personnes. Le groupe sera d’ailleurs de retour à Montréal pour deux autres spectacles, les 18 et 19 février prochain.

La seconde place du palmarès est occupée par U2. Selon Billboard, le groupe a donné 22 spectacles, devant 1 312 784 spectateurs, qui ont rapporté 131 502 369 $. U2 devait venir à Montréal l’été dernier, mais Bono s’est infligé une blessure au dos, ce qui a forcé le report des spectacles à l’été prochain. Les 160 000 billets mis en vente pour les deux spectacles ont déjà trouvé preneurs.

AC/DC occupe la troisième place du palmarès avec des recettes de 122 633 027 $ pour 28 spectacles, suivi de Lady Gaga (116 227 987 $ pour 122 spectacles) et de Black Eyed Peas (81 579 114 $ pour 82 spectacles).

http://fr.canoe.ca/divertissement/arts-scene/nouvelles/2010/12/17/16586101-jdm.html

vendredi 17 décembre 2010

jeudi 16 décembre 2010

JON BON JOVI A LA MAISON BLANCHE

Le chanteur du groupe rock a été nommé au sein d'un conseil destiné à mobiliser la société civile autour de projets du gouvernement américain. Jon Bon Jovi a créé une fondation qui construit des habitations pour les plus démunis et il a récemment créé un restaurant communautaire pour les pauvres. Barack Obama a nommé le chanteur emblématique au sein d'un conseil qui aura pour objectif de mobiliser des personnalités autour de projets communautaires.


Hier, mardi 14 décembre, Barack Obama a nommé Jon Bon Jovi au sein d'un nouveau "Conseil pour les Solutions Communautaires", créé par décret et composé de 25 membres. Ces derniers auront pour mission de "mobiliser des personnes influentes dans les secteurs privé, du bénévolat et de la philanthropie pour aider à progresser sur des objectifs politiques clé."

La nomination du rocker aux 130 millions d'albums écoulés depuis 1984 semble pertinente au vue du "parcours humanitaire" de ce dernier. Outre ses précédents engagements en faveur d'organisations comme la Croix Rouge, Habitat for Humanity ou encore la Elizabeth Glaser Pediatric AIDS Foundation, ses multiples donations et actions ponctuelles (participation à la reprise du titre Everybody Hurts en faveur des sinistrés du séisme survenu en Haïti en janvier dernier aux côté de Mariah Carey , Mika , Miley Cyrus , James Blunt , Susan Boyle , Kylie Minogue ou encore Robbie Williams , entre autres), Jon Bon Jovi a créé la Soul Foundation en 2006, en faveur des sans-abri.

http://www.lepost.fr/article/2010/12/15/2341485_jon-bon-jovi-entre-a-la-maison-blanche.html




source : Le figaro & le post.fr
Merci à Pascal pour le lien !

mercredi 15 décembre 2010

JANGO EDWARDS




Jango Edwards (né Stanley Ted Edwards le 15 avril 1950 à Détroit aux États-Unis d'Amérique), est un clown et comédien installé en Europe depuis le début des années 1970.

Son style appartient au burlesque ; comme Jango ne parle pas nécessairement les langues des pays dans lesquels il se représente, son spectacle est principalement gestuel







Dans les années 90 il est régulièrement invité aux émissions françaises Nulle Part Ailleurs et Ciel, mon mardi !, où il se fait remarquer pour ses frasques.




source : wikipedia

dimanche 12 décembre 2010

samedi 11 décembre 2010

HEAR N AID :



Hear n' Aid est un collectif de musiciens de la scène hard rock et heavy metal, formé en 1985, afin de lever des fonds contre les famines en Afrique. Un album, Stars, est sorti de cette collaboration. Outre la chanson collective Stars, l'album contient des morceaux tirés de la discothèque de différents artiste





Merci à Ludo de POITIERS PRESSE PAPIER pour ce lien Collector !


http://pourquoipaspoitiers.over-blog.fr/

vendredi 10 décembre 2010

JIM MORRISON


Quarante années se sont écoulées depuis que le chanteur du groupe The Doors ait été accusé d’exhibitionnisme par l'État de la Floride, son état natal.



Au lendemain de son anniversaire, le 8 décembre, les adeptes de Jim Morrison se font entendre sur Twitter. Il aurait eu 67 ans.


Le gouverneur Charlie Crist ainsi que les quatre membres du comité des grâces de la Floride ont accepté à l’unanimité de gracier Morrison.

Lors d’un concert survenu le 1er mars 1969 à Miami, Morrison s’était présenté à l’auditorium Dinner Key en état d’ivresse avancé. Il avait par la suite été arrêté sous quatre chefs d’accusation : comportement indécent, exhibition indécente, outrage aux bonnes mœurs et ivresse publique.

Charlie Crist affirme dans un communiqué publié ce jeudi que Jim Morrison a le droit d’être considéré innocent. Il est décédé avant que l’appel qu’il avait fait sur sa condamnation n’ait eu lieu.

Le sujet « Jim Morrison » est devenu un des plus partagés sur Twitter aujourd’hui à travers le monde, ce qui démontre que quarante ans plus tard, l’œuvre du groupe The Doors>/i> est toujours vivante. Même si certains se sont opposés à la décision du gouverneur de la Floride, la majorité s’en réjouit.

source
http://www.canoe.com/techno/mediassociaux/archives/2010/12/20101209-171243.html

jeudi 9 décembre 2010

PAUL SIMON : GRACELAND


Sorti en 1986, alors que l'apartheid battait son plein, l’album était politiquement incorrect. Parce qu’il avait enregistré à Johannesburg, Simon fut notamment accusé de briser le boycott culturel et de cautionner le régime nationaliste autoritaire et ségrégationniste de P.W. Botha. L’hebdomadaire musical anglais NME titrera sur lui : « Le fruit pourri de l'apartheid » (the Rotten Fruit of Apartheid).

Une partie des morceaux ont été enregistrés aux États-Unis, avant le mixage final. C’est ainsi que plusieurs artistes américains participent à diverses chansons : les Everly Brothers apparaissent sur Graceland, Linda Ronstadt sur "Under African Skies" et Los Lobos sur la dernière piste de l’album, "All Around The World or The Myth Of Fingerprints." On repère aussi la présence du batteur Steve Gadd et du guitariste Adrian Belew.

Le mélange réussi d’instruments, de rythmes, d’influences et de langues (anglais/zoulou) donna le signal de ce qu’on a appelé la world music. Simon explique sur la pochette de l’album que c’est « de la musique populaire (pop music), à la fois familière et étrangère ». néanmoins, c’est le rythme et le son de la mbaqanga qui domine indubitablement.




Paul Simon Graceland

La chanson la plus populaire de l’album est sans conteste "You Can Call Me Al", qui fut classée dans les charts du monde entier, et rendue célèbre par un video clip dans lequel Simon chante en compagnie de l’acteur Chevy Chase. Celui-ci, grand admirateur du chanteur, adorait particulièrement ce titre qu’il connaissait par cœur, et lui demanda de le laisser participer au tournage du clip, ce qu’il accepta. Les deux artistes se répondent, chantant tour à tour quelques paroles, dans un échange faussement sérieux hilarant.





Si l’album ne prend aucun parti idéologique (il n’y a pas de chanson anti-apartheid dans le style des protest songs dont Simon était familier dans les années 60 et 70), le comité anti-apartheid des Nations unies a reconnu qu’il n’apportait aucune caution au gouvernement sud-africain tout en permettant aux artistes noirs sud-africains de bénéficier d’une exposition rare et nécessaire. Ses défenseurs insistent que, s’il a techniquement violé l’interdiction, le fait de la braver et d’aller au-devant des artistes sud-africains était en soi une prise de position contre l'apartheid, sans qu’il soit besoin d’en rajouter dans le pathos ou la provocation ouvertement politique. On note aussi qu’il fit venir à New York plusieurs musiciens sud-africains pour enregistrer certaines parties de l’album.

Lors de la tournée qui suivit aux États-Unis et en Afrique, il s’assura la collaboration de la chanteuse Myriam Makeba et du musicien Hugh Masekela, qui avaient tous deux quitté l’Afrique du Sud dans les années 60 pour des motifs politiques et qui pouvaient difficilement être soupçonnés de cautionner le régime.


source : wikipedia

mercredi 8 décembre 2010

MARK DAVID CHAPMAN : "je viens de tuer John Lennon"



Vers 17 h le 8 décembre 1980, alors que Lennon et Ono marchent jusqu’à leur limousine, plusieurs personnes s’approchent pour leur demander un autographe, ce à quoi ils sont habitués. Parmi elles se trouve Chapman. Agé de 25 ans, il était venu une première fois à New York, en octobre, pour tuer Lennon, mais il avait changé d'avis et était rentré chez lui.
Il tend silencieusement à Lennon un exemplaire de son album Double Fantasy, et le musicien le lui dédicace. Après l’avoir signé, Lennon lui demande poliment : « C’est tout ce que vous désirez ? », et Chapman répond d’un signe de tête affirmatif. Certains prétendent que, surpris par la gentillesse de Lennon qui lui demanda à deux reprises s'il ne désirait pas autre chose, Chapman qui était venu à cette heure dans l'idée de tuer Lennon renonça face à la générosité du musicien. Chapman attend alors près de son domicile vers 22 h.

Entre temps, Lennon et Ono sont au studio Record Plant, John décide de poursuivre la session afin de débuter l'enregistrement définitif des morceaux. Mais Yoko refuse prétextant qu'il a eu une journée assez chargée. En quittant le studio, le couple décide de s'arrêter en chemin diner dans un restaurant et renonce au bout de quelques minutes. Arrivé devant la résidence vers 22 h 50, Lennon descend de la limousine garée sur la 72e rue, juste devant l'immeuble.

Le portier du Dakota, Jose Perdomo, et un chauffeur de taxi ont vu Chapman attendre dans l’ombre de l’arche. Yoko Ono entre la première sous l'arche. Alors que John Lennon la suit, Chapman tire sur lui, à cinq reprises, avec un revolver 38 Special Charter Arms.
À l'extérieur, le portier Perdomo fait tomber l'arme de la main de Chapman et la repousse du pied vers le trottoir. Chapman retire ensuite son manteau et son chapeau en attendant l'arrivée de la police, afin de montrer qu'il n'a plus d'arme sur lui, et s'assoit sur le bord du trottoir. Perdomo lui crie : « Tu sais ce que tu as fait ? », ce à quoi Chapman répond calmement, « Oui, je viens de tuer John Lennon ». Les premiers policiers sur les lieux sont Steve Spiro et Peter Cullen, qui se trouvaient à l'intersection de la 72e avenue et de Broadway, quand on leur a signalé les coups de feu tirés au Dakota.
À leur arrivée, ils trouvent Chapman assis « très calmement » sur le trottoir. Ils ont rapporté que le tueur avait laissé tomber son revolver sur le sol et tenait un livre de poche, L'Attrape-cœurs de J. D. Salinger.

Chapman avait acheté le calibre 38 à cinq coups à Honolulu le 27 octobre 1980.

Chapman plaide coupable pour le meurtre de Lennon en juin 1981contre l'avis de ses avocats qui voulaient lui faire plaider la folie. Accusé de meurtre au second degré, il a été jugé conscient de ses actes et reçoit une peine de perpétuité mais, dans la mesure où il a plaidé coupable, avec une période de sûreté de vingt années.
La liberté conditionnelle est envisageable depuis 2000. Chapman se voit refuser la liberté conditionnelle à six reprises (2000, 2002, octobre 2004, octobre 2006, août 2008 et septembre 2010) et reste emprisonné au centre correctionnel d'Attica.

Sa tête a été mise à prix maintes fois, des menaces ont été proférées à son encontre s'il venait à être libéré.

source : wikipedia

JOHN LENNON : 8 décembre 1980


Le 8 décembre 1980, à 22 h 52, après une soirée de travail en studio et alors qu’il rejoint son appartement du Dakota Building, à côté de Central Park, Lennon reçoit cinq balles de revolver tirées par Mark David Chapman, sous les yeux de son épouse. Emmené à l’hôpital Roosevelt en urgence, il est déclaré mort à 23 h 07, quinze minutes après les coups de feu. Le lendemain, Yoko annonce : « Il n’y aura pas de cérémonie pour John. John aimait et priait pour l’humanité. S’il vous plaît, faites de même pour lui. Merci.

L’assassin, Mark Chapman, plaide coupable et écope d’une peine de prison à perpétuité, avec quinze ans incompressibles. Sa libération conditionnelle est refusée à six reprises.

En l’espace de quelques mois, son dernier album, Double Fantasy, s’écoule à sept millions d’exemplaires à travers le monde.

FRED BLOND


je souhaitais mettre un lien vers la chanson de Fred BLOND 'j'écoutrai plus John Lennon", un de ses premiers tubes du début des années 90.
On pense tout trouver sur internet, la preuve que non, même pas la pochette du single (que j'avais acheté à l'époque en cd) d'où le montage (ci dessus) avec la pochette de l'album.

A défaut de ce titre (hommage à Lennon ?), ce sera quand même l'occasion d'écouter BLONDIN, chanteur / auteur /compositeur de talent qui travaille entre autre pour Johnny Hallyday.


mardi 7 décembre 2010

JOHN LENNON : 1970-1980


Après la séparation des Beatles, John Lennon se consacre à sa carrière, à sa femme et à la politique. En février 1970, il publie son troisième 45 tours en solo, Instant Karma!, qui marque le début de sa collaboration avec le producteur renommé Phil Spector. Au mois de septembre, il entame l’enregistrement de son premier véritable album solo, John Lennon/Plastic Ono Band.

En 1971, Lennon se rend pour la première fois dans la famille de Yoko Ono, au Japon. En juillet, il enregistre son second album, Imagine, qui lui donne véritablement une crédibilité en tant qu’artiste solo

Le 31 août 1971, il part s’installer à New York et sort Happy Xmas (War Is Over) en décembre, avec les enfants du chœur baptiste de Harlem : si le single reste discret aux États-Unis, il a du succès au Royaume-Uni. Par ailleurs, à travers ses nombreux engagements, John Lennon devient l’incarnation de l’activisme politique de sa génération et utilise sa notoriété en faveur de la paix ou de bonnes causes.

En 1972, au milieu de ses ennuis avec l’administration américaine qui ne veut plus de lui sur son sol, Lennon enregistre Some Time in New York City. Au début de l’année suivante, Lennon perd quelque peu le fil de sa production, déclarant ainsi au sujet de son disque à venir : « Ça devient un travail, et ça tue la musique.





Lennon s'est retiré à Los Angeles avec May Pang durant son « week-end perdu ».À l’été 1973, les relations de John avec Yoko Ono se dégradent, au point qu’elle le met à la porte, et Lennon s’installe à Los Angeles avec May Pang, sa jeune assistante et nouvelle compagne. Il décrit cette période comme son « week-end perdu » (lost week-end), bien qu’elle dure en réalité plus d’un an. Lui qui doit régulièrement affirmer que Yoko n’a pas causé la fin des Beatles, plaisante à propos de cette période où il était loin d’elle : « On s’est séparés pendant dix-huit mois, Yoko et moi. Et, à ma connaissance, les Beatles ne se sont pas reformés pour autant ! Donc, Yoko n’était pas la cause de leur séparation. Toutefois, c’est bien un John Lennon en perdition qui s’installe en Californie, avouant lui-même « être devenu complètement fou », tentant vainement « de noyer dans l’alcool ». Sous l’influence de May Pang, il tente cependant de renouer des liens avec son fils Julian.

Lennon renoue également brièvement avec Paul McCartney, et se lie d’amitié avec plusieurs célébrités du monde musical, comme Elton John et David Bowie. D’une part, il invite le premier à chanter sur sa chanson Whatever Gets You Thru the Night. Dans la période d’errance que traverse Lennon, ce titre, publié en single en octobre 1974, connaît un grand succès et relance sa carrière : sur le marché américain, c’est son unique n° 1 en solo et de son vivant.

Durant cette période, Lennon enregistre tout de même deux albums, avec le producteur Phil Spector : Walls and Bridges et Rock 'n' Roll, ce dernier constitué de reprises de classiques du rock 'n' roll, comme Be-Bop-A-Lula ou Peggy Sue. Cet album est pourtant enregistré à contre-cœur, car il s’agit d’une obligation contractuelle vis-à-vis de Morris Levy








Au début de 1975, Yoko Ono accepte que Lennon revienne habiter avec elle, sous réserve qu’il respecte certaines conditions. Il accepte ainsi de se soumettre à un régime mais aussi de laisser sa femme gérer entièrement ses affaires]. Yoko finit par se retrouver enceinte. Ainsi, le 9 octobre, jour du 35e anniversaire de John, naît son second fils, Sean.

Lennon se retire alors de la vie publique et musicale pour se consacrer à l’éducation de son fils ; sa toute dernière prestation publique a lieu le 13 juin 1975, lors d’un show télévisé.





Pendant cette période, son activité musicale est ralentie mais loin d’être arrêtée, comme en témoignent les Lost Lennon Tapes, ou encore les chansons Real Love et Free as a Bird, qu’il compose vers 1977 et 1978. Il effectue, cette année-là, un voyage aux Bermudes, où il écrit la plupart des chansons d’un nouvel album. Il retrouve une maison de disques avec David Geffen et débute l’enregistrement le 4 août. Sorti en novembre aux États-Unis, l’album Double Fantasy, avec des titres chantés en alternance par Yoko et lui, marque le retour de Lennon et obtient, dans un premier temps, des résultats corrects
source : wikipédia

lundi 6 décembre 2010

MICHEL MAGNE



Compositeur de musiques de films français incontournable dans les années 1960 et 1970. De formation classique, mais d'un esprit musical très ouvert, il passe de la musique concrète à la variété (il accompagne notamment Henri Salvador), puis à la musique de film.






On lui doit notamment la série des Angélique, mais aussi Les Tontons flingueurs, Les Barbouzes, Fantômas, Galia, Le Monocle rit jaune, et les musiques des premiers films de Jean Yanne (Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, Moi y'en a vouloir des sous, Les Chinois à Paris)...










En installant une structure d'enregistrement professionnelle dans les combles du château d'Hérouville, Val d'Oise , il crée en 1969 le concept de studio résidentiel, très imité dans les pays anglo-saxons The Manor (entrée en Wikipédia anglais), notamment.




A la suite de problèmes juridiques graves, nés de la cession à regrets du château d'Hérouville pour cause de faillite, le conduise au suicide, le 19 décembre 1984 dans sa chambre d'hôtel à Cergy-Pontoise.










Pour tout savoir sur Michel MAGNE, je vous conseille ce lien :

http://franck.ernould.perso.sfr.fr/magne.html

samedi 4 décembre 2010

JOHNNY & M


Johnny Hallyday sur scène pour la première fois depuis ses ennuis de santé
Une énorme surprise ! Le secret était bien gardé : Johnny Hallyday a fait son retour sur scène, hier soir, lors du concert de -M- à l’Arena de Montpellier. Une première depuis décembre 2009 quand de très graves problèmes de santé l’avaient contraint à annuler son Tour 66, annoncé comme le dernier de sa carrière.

Une petite phrase de Laeticia, dimanche au 20 heures de TF1, aurait pu nous mettre la puce à l’oreille : « Johnny est très impatient et heureux de retrouver son public. » Laeticia et Johnny sont arrivés à Montpellier, hier, à bord d’un avion privé. La décision de ce retour sur scène aurait été prise il y a une semaine, suite à une discussion avec -M- : les deux artistes viennent de boucler l’enregistrement, en Californie, du nouvel album de Johnny Hallyday dont la sortie est
prévue le 28 mars 2011. Ils s’entendent à merveille.

La scène démangeait donc Johnny. Tout juste rentré, samedi, de son exil américain après cinq mois à Los Angeles, il a choisi le concert de -M- pour reprendre un micro. Devant 11 300 spectateurs totalement incrédules, il est apparu en fond de scène après 1 h 45 de show, les deux hommes entamant alors un duo sur le titre de -M- Tanagra. L’effet de surprise passé, une ovation s’est élevée alors que Johnny, la voix impeccable et dans une forme olympique, jouait à ôter la coiffe ébouriffée de Matthieu Chedid.






« C’est la première fois depuis longtemps que vous le voyez », a plaisanté -M- avant que son invité, tout de noir vêtu et visiblement affûté, se déclare à son tour « fou de bonheur » : « Vous me donnez envie de revenir souvent », a-t-il lancé aux spectateurs stupéfaits, avant d’abandonner la scène par le côté. Le concert d’un -M- survolté, qui avait déjà soulevé l’Arena à plusieurs reprises, traversant le parterre et courant dans les gradins, pouvait alors reprendre son cours... tout le monde se pinçant pour y croire.

Ce retour inattendu de Johnny Hallyday accrédite la thèse de prochaines scènes, une idée réactivée depuis qu’il a quitté son producteur historique Jean-Claude Camus. Le public de l’Arena en est témoin : Johnny est prêt.

http://www.midilibre.com/articles/2010/12/04/A-LA-UNE-Johnny-a-fait-son-retour-surprise-sur-scene-1471005.php5

vendredi 3 décembre 2010

PHIL RUDD d'AC/DC : la sanction est Rudd ?


Le batteur du groupe de hard rock australien AC/DC Phil Rudd a écopé de 250 dollars d'amende en Nouvelle-Zélande pour 27 grammes de cannabis trouvés sur son bateau, ce qui risque de gêner la tournée du groupe, selon le site d'information en ligne sunlive.co.nz news.


Le magistrat néo-zélandais chargé du dossier a refusé de considérer qu'il s'agissait d'une infraction mineure et de lever les charges pesant contre Rudd.


"Il voyage énormément à travers le monde, et avec cette affaire, qui est une infraction de faible niveau, il va être visé" et cela va perturber la tournée, a plaidé Craig Tuck, avocat du musicien, de son vrai nom Philip Witschke.


"Ce n'était pas qu'un accident, vous avez superbement ignoré la loi. Vous avez joué à la roulette russe", a estimé le juge Robyn Paterson du tribunal du district de Tauranga sur l'île du Nord.

AC/DC, créé en 1973, a sorti en octobre 2008 un nouvel album, avant de repartir en tournée. Il a été récompensé en janvier 2010 par le Grammy du meilleur spectacle hard rock.

jeudi 2 décembre 2010

LE MONDE.FR : "Noir Désir, c'est terminé"



L'info est tombé, c'est officiel, NOIR DESIR c'est terminé... une page se tourne définitivement. C'était un des plus grands groupes de rock française des années 90 ; j'avais eu la chance de les voir en concert sur la tournée "Veuillez rendre l'âme..." en 1990 au printemps de Bourges... un magnifique concert.
Le batteur du groupe Noir Désir, Denis Barthe, a annoncé mardi 30 novembre la fin de l'activité du groupe de rock français. "Noir Désir, c'est terminé. (…) On ne va pas maintenir Noir Désir en respiration artificielle pour de sombres raisons", a déclaré le musicien, en précisant s'exprimer au nom des deux autres membres du groupe, le chanteur Bertrand Cantat et le bassiste Jean-Paul Roy.

Cette annonce fait suite au départ du guitariste Serge Teyssot-Gay, indiqué la veille dans un communiqué lapidaire justifiant son choix par des "désaccords émotionnels, humains et musicaux avec Bertrand Cantat, rajoutés au sentiment d'indécence qui caractérise la situation du groupe depuis plusieurs années".

"La position de Serge est tellement claire qu'elle ne laisse pas de place à une zone d'ombre ou une quelconque discussion", indique Denis Barthe dans un entretien à l'AFP et RTL. "Ce n'est pas de gaieté de cœur mais on n'est pas non plus effondrés. C'est une décision qui s'impose. Cela me paraît naturel et cela paraît naturel à Bertrand et Jean-Paul. Sergio ne désire pas continuer. Voilà, on met un point final à Noir Désir."

"ON N'A JAMAIS DONNÉ LIBRE COURS AUX RAGOTS"

Dans les tumultes, le groupe complété par le bassiste Jean-Paul Roy était pourtant toujours apparu soudé. En 2003, après le meurtre de Marie Trintignant pour laquelle Bertrand Cantat a été condamné à huit ans de prison, les trois autres membres de Noir Désir avaient fait bloc derrière leur chanteur. D'un commun accord, ils avaient décidé de mettre "Noir Dez" en suspens pendant que Cantat purgeait sa peine, et s'étaient consacrés pendant ce temps à des projets parallèles.

Si Denis Barthe dit "respecter la décision" de Serge Teyssot-Gay, il tient à mettre "un petit bémol" à ses propos : "lorsqu'il parle de la position indécente du groupe, je ne peux pas être d'accord. Au coeur du drame de Vilnius, ce n'est pas Noir Désir qui s'y est retrouvé. On a bien sûr été mêlé à tout ce tumulte, mais au lendemain du drame, on s'est attaché à avoir une position mesurée, une position de réserve, on a jamais donné libre cours aux ragots ni aux commentaires déplacés. On s'est attaché justement à ce que Noir Désir n'ait jamais une position indécente."

UN ALBUM ÉTAIT ENVISAGÉ POUR 2011


Après la libération conditionnelle du chanteur en octobre 2007, les quatre musiciens s'étaient remis au travail en studio, "sans pression, ni calendrier".

Hormis quelques collaborations, Bertrand Cantat, endeuillé au début de l'année par le décès de son ex-compagne Kristina Rady, était longtemps resté d'une extrême discrétion. En juillet avait pris fin le contrôle judiciaire qui lui imposait de s'abstenir de produire tout ouvrage ou œuvre audiovisuelle liés à la mort de Marie Trintignant et de s'exprimer publiquement sur ces faits. Début octobre, il avait fait son retour sur scène, pour une apparition au côté d'Eiffel, lors du festival Rendez-Vous de Terres Neuves à Bègles (Gironde). A la rumeur de sa venue, les places pour le concert s'étaient arrachées.

source : le monde.fr
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...