Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

mardi 26 octobre 2010

WALKMAN SONY : LA FIN du baladeur K7


Le géant de l'électronique grand public japonais Sony a confirmé lundi l'arrêt de la vente des baladeurs à cassette magnétique Walkman au Japon, 31 ans après la sortie du premier modèle de cet appareil révolutionnaire.


Qualifié par Sony de "produit du siècle", le Walkman à cassette, fabriqué en Chine, restera néanmoins commercialisé à l'étranger, a précisé une porte-parole du groupe.

Les ventes cesseront au Japon lorsque sera épuisé le stock des modèles déjà livrés.

Le 1er juillet 1979, le fleuron de l'électronique japonais bouleversait le quotidien des Japonais, en glissant dans leur poche un boîtier et en mettant sur leurs oreilles un casque: le Walkman était né.

Ce jour d'été, en pleine période dite "festive" de l'histoire nippone, est à jamais gravé dans l'anthologie industrielle du pays et dans les annales de Sony. Le groupe affirme avoir vendu plus de 220 millions de Walkman à cassette dans le monde en trois décennies.

Après le TPS-L2, référence de son premier baladeur, la marque Walkman s'est déclinée en une interminable lignée de lecteurs stéréo nomades de musique. Elle perdure avec les modèles numériques à Compact Disc (CD), Mini-disc (MD), disque dur ou mémoire flash.

lundi 25 octobre 2010

FRANCE GALL & VERONIQUE SANSON : DUO

CHRISTOPHER STILLS, fils de ....


Chris (Christopher) Stills, né le 19 avril 1974 à Boulder (Colorado), est un auteur, compositeur, interprète franco-américain. Il est le fils de Stephen Stills et Véronique Sanson.

En 1998, il sort son premier album intitulé 100 year thing chez Warner. Après un long silence de presque huit ans au cours desquels il a envisagé d'arrêter la musique et de quitter la Californie et Los Angeles où il habite actuellement, pour devenir selon ses dires « boulanger quelque part dans le Sud de la France », Christopher Stills parvient à reprendre le cours de sa carrière en sortant le 3 octobre 2005 chez V2 un second opus sobrement intitulé Chris Stills. Jean-Louis Murat et Stephan Eicher ont collaboré à l'écriture des textes en Français. Le morceau La Fin du monde a fait l'objet d'un clip tout comme Fool for love et When the pain dies down. Un mini EP live de sept titres, enregistré au Palais des Congrès, est sorti l'année suivante.

Le 26 janvier 2006, il s'est produit à Paris pour un concert unique au Café de la Danse et a effectué en mai une tournée européeenne (Angleterre, Allemagne, Belgique et Pays-Bas). Après une autre mini-tournée européenne en octobre 2006 en première partie de Richard Ashcroft, il s'est produit le 12 novembre au Réservoir à Paris pour un show unique avec son ami d'enfance Andy Scisco et Paul Personne. Le 26 novembre 2008, il s'est encore produit dans cette même salle du Réservoir, dévoilant ainsi au public de nouvelles compositions. Paul Personne a, cette fois encore, été à ses côtés lors de la jam finale.







Il a interprété le rôle de Jules César dans la comédie musicale Cléopatre, au Palais des Sports de Paris et dans les zénith de province de janvier 2009 à janvier 2010. La sortie de son nouvel album "Double Vie" enregistré avec Pierre Jaconelli, est attendue au premier trimestre 2011. Christopher Stills fera la première partie d'Eddy Mitchell à l'Olympia fin octobre et début novembre et se produira sur la scène du Sentier des Halles à Paris le 2 novembre et les 1er et 15 décembre. Il sera également à l'affiche de "Requiem pour une tueuse" le 19 janvier 2011, premier long métrage de Jérôme Legris, aux cotés de Clovis Cornillac, Mélanie Laurent et Tchécki Karyo.

******************
maman
Véronique Sanson








papa
Stephen (Arthur) Stills, est un chanteur, compositeur et guitariste américain, né le 3 janvier 1945 (1945-01-03) (65 ans) à Dallas (États-Unis). Il est surtout connu pour avoir fait partie des groupes de rock : Buffalo Springfield et Crosby, Stills & Nash (and Young). Parmi ses meilleurs chansons : For What It’s Worth, Suite: Judy Blue Eyes, Love The One You’re With, Black Queen, Change Partners, Southern Cross , Treetop Flyer )









Crosby, Stills & Nash (CSN en abrégé) est un groupe de rock américain[1] formé en 1968 et composé initialement de membres de groupes des années 1960 : David Crosby (ex-Byrds), Stephen Stills (ex-Buffalo Springfield) et Graham Nash (ex-Hollies). Le chanteur canadien Neil Young (ex-Buffalo Springfield) a rejoint le groupe après le premier album de CSN, qui s’est alors appelé Crosby, Stills, Nash & Young (ou CSN & Y en abrégé). Il s’est notamment illustré dans cette formation au Festival de Woodstock. C’était un groupe phare de la fin des années 1960 et début des années 1970, un des plus populaires, en phase avec les mouvements contestataires de cette époque.).

samedi 23 octobre 2010

MICHEL SARDOU version 2010

comment faire du neuf avec du vieux ?
ci dessous : la version 2010




En promo :



juste après :
la version originale :


michel Sardou Etre une femme

J'avoue, j'ai eu ma période Sardou, entre "les lacs du connémara"et "le bac G".
Mes gros coups de coeur :
l'album IO DOMENICO et VLADIMIR ILLITCH
les singles : AFRIQUE ADIEU / ROUGE / MUSULMANE....

vendredi 22 octobre 2010

20 000 VISITES

Le blog vient de passer le cap des 20 000 visites depuis début juin. Merci à vous !
les pages les plus vues par pays :
N°1 FRANCE : 23 658
N°2 CANADA : 2 006
N°3 BELGIQUE : 1 676
N°4 ETATS UNIS : 1 007
-----
N°5 Suisse
N°6 Maroc
N°7 Algérie
N°8 Brésil
N°9 Allemagne
N°10 Suède

LES GARS D'EN BAS EN CONCERT


« Dis papa tu me fais des textes pour que je fasse des chansons ? », « Bien sur fiston! », « Dites les gars vous jouez avec moi sur les chansons ? », « Bien sur gorgos! ». On sera les gars d’en bas! Voila à quoi se résume notre histoire! Elle est pas bien longue certes. Tant mieux! C’est comme ça qu’il faut voir la musique, remplie de mystères et de bizarreries, de vagabondages dans les rues pour passer le chapeau, de péchés et de tabous! Et vive Samuel Morse! Contact : lesgarsdenbas@hotmail.fr





toutes les infos sur

Pourquoi je parle d'un groupe de Bretagne ?
tout simplement parceque le gars ci dessous... c'est mon cousin :=)
Salut Gwendal !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

jeudi 21 octobre 2010

LE TOURNE DISQUE AUTO REVERSE de SHARP


Dans les années 80, Sharp invente la platine (tourne) disques (33T - 45T) capable d'enchaîner les deux faces du vinyl sans bouger de son fauteuil !!!!! chapeau. Bon, on va dire que c'est pas non plus l'invention du siècle mais cétait bien essayé :=)

mercredi 20 octobre 2010

JOE COCKER, HARD KNOCK


Cette fin d'année s'annonce belle pour les disquaires, en effet, après le nouvel album d'Eddy Mitchell, voici un autre géant de la chanson qui fait son come back, Mister JOE COCKER. Il revient avec un album tout neuf, qui à mon avis ne décevra pas les fans (on ne va pas lui reprocher de "faire du Joe Cocker"). Mon plus grand regret est de l'avoir raté au début des années 90, (concert au FUTUROSCOPE)
Après plus de 40 ans passés dans la musique et vingt et un album studios, Joe Cocker revient avec un nouvel album intitulé Hard Knocks.

Joe Coker est l'un des artistes les plus populaires et récompensés au monde. Beaucoup de ses 21 albums studio et de ses 4 albums live ont été disque de platine.

Le 1er Octobre 2010 est sorti le premier album de Joe Cocker sous le label Sony Music intitulé "Hard Knocks". L'album a été produit par Matt Serletic (producteur entre autre de Collective Soul et Santana) et comprend neuf nouvelles chansons et un remix de la chanson"I Hope" de Dixie Chicks.




A l'occasion de cette sortie, le chanteur a également annoncé une importante tournée européenne, la première depuis 2007, qui débutera le 9 Octobre à l'Arena d'Oberhausen en Allemagne. Joe Cocker se produira en concert en France au Zénith de Paris le 10 octobre 2010 et au Dôme de Marseille de 19 octobre.


Willy Ehmann, le vice-président de Sony Music a déclaré à propos de ce nouvel album "Joe Cocker est de retour avec un album impressionnant, Hard Knocks. Nous nous réjouissons de la collaboration avec l'une des plus grandes voix des quatre dernières décennies."

Joe Cocker est l'une des légendes de la musique, révélé en 1968 à Woodstock par sa réinterprétation du tube "With a Little Help of my Friends" des Beatles. Sa voix rauque et son style particulier ont fait de lui une des figures marquantes de la musique. Parmi ses plus grands tubes, on compte "Up Where We Belong", "You Are So Beautiful", "Unchain My Heart" et "You Can Leave Your Hat On".

source :
http://www.100-pour-100-musique.com/joe-cocker.html

mardi 19 octobre 2010

EDDY COME BACK : TOUT EST DIT




Après cinquante ans de carrière et de scène, le chanteur s'offre une ultime série de concerts.

Voilà un demi-siècle que Claude Moine - alias Eddy Mitchell - suit une route nourrie par un amour immodéré pour la musique et la culture américaines. Camarade de promotion de Johnny Hallyday et de Dick Rivers, il a tiré son épingle du jeu par un recours permanent à l'humour.

Âgé de 68 ans, il entamait vendredi dernier, à Rueil-Malmaison, ce qu'il a annoncé comme étant son ultime tour de piste, «par respect pour le public». «Schmoll», comme on le surnomme depuis toujours, entend se consacrer à l'avenir à des projets moins exigeants sur le plan physique. «Je n'ai pas envie d'être un vieux chanteur. J'aimerais refaire des choses au cinéma et m'impliquer davantage dans la production audiovisuelle», nous disait-il en novembre 2009.

C'est dans le cadre du Théâtre André-Malraux qu'il a rodé ce nouveau tour de chant, intitulé «Ma dernière séance» en clin d'œil à une de ses chansons les plus célèbres. Hormis une poignée de chansons tirées de son nouvel album Come-Back.




la setlist offre un concentré des tubes qui ont jalonné son parcours. Costume noir sur chemise blanche, bottes, Monsieur Eddy entame la soirée avec une adaptation de Chuck Berry, C'est un rocker. Dans la salle, remplie d'admirateurs qui n'auraient manqué ce dernier rendez-vous à aucun prix, la satisfaction se lit d'emblée sur les visages. Et les applaudissements accueillent les chansons rares dès leur introduction. Passé une première partie garnie de standards (Nashville ou Belleville?, Sur la route de Memphis, Il ne rentre pas ce soir), le rocker s'arrête sur les tout débuts de sa carrière, avec un medley de son groupe les Chaussettes noires. Pour l'occasion, Mitchell se remémore sa première audition - au cours de laquelle il eut le privilège de croiser rien moins que Duke Ellington, Louis Armstrong et Quincy Jones - avant d'enchaîner Tu parles trop, Daniela et Be-Bop-a-Lula.

Entouré de complices de longue date parmi lesquels on distingue le guitariste Basile Leroux et son directeur musical Michel Gaucher au saxophone, Eddy Mitchell retrouve une gestuelle à la fois féline et second degré. Il l'a reconnu lui-même, sa voix a perdu des aigus et de la souplesse, mais il prend d'évidence un grand plaisir à revenir sur ses grandes heures.




C'est lorsqu'intervient un big band de douze cuivres (saxophones, trombones, trompettes) que le spectacle prend son envol et que Mitchell paraît vraiment s'amuser. Très peu jouée ces dernières années, Toujours un coin qui me rappelle, composée par Burt Bacharach, rappelle l'amorce de sa carrière solo, lorsque son répertoire était encore constitué en majorité d'adaptations américaines. Eddy Mitchell profite de ce voyage dans le passé pour rendre hommage à celui qui est son compositeur fétiche depuis 1966, Pierre Papadiamandis, avec lequel il a signé la majorité de son répertoire original depuis lors.

Hommage à Gainsbourg
Sans jamais perdre de vue ses amours rock'n'roll, le chanteur s'affirma alors à la fois comme un parolier sensible et un interprète de ballades soignées. «Il est difficile d'écrire une chanson d'amour», avoue-t-il pourtant avant de chanter Le cimetière des éléphants, qui ne faillit jamais voir le jour mais demeure parmi ses titres préférés. Dans le même registre, Couleur menthe à l'eau, peut-être son plus grand succès, apaisa l'ambiance après la parodique Lèche-bottes blues, cosigné avec Boris Bergman. Sans jamais verser dans le pathos, Mitchell glisse astucieusement deux hommages à Serge Gainsbourg, à travers Au bar du Lutetia, évocation de soirées partagées, et Vieille Canaille, qu'ils enregistrèrent ensemble jadis. Malgré l'enjeu de ces adieux à la scène, Mitchell, pudique, ne joue jamais la carte de l'affectation pendant ses deux heures de scène.

source : le figaro.fr

NTM





lundi 18 octobre 2010

ON N'A PAS DE PETROLE MAIS...

Histoire de coller à l'actualité, entre les grèves dans le pays, et l'essence qui se fait de plus en plus rare à la pompe, voici deux vidéos :

une publicité des années 70, tout le monde s'en souvient !!!




et un extrait d'une émission télé que j'aime bien




Allez faire un tour aussi sur mon autre blog, l'extrait avec Bernard BLIER vaut le coup d'oeil ! voir le lien ci dessous :

BERNARD BLIER : SCENE CULTE

KEEP THE KEITH !


Les drogues, les relations avec Mick Jagger et sa fiancée Marianne Faithfull, la prison et les amours: dans ses mémoires à paraître fin octobre au Royaume-Uni, le guitariste des Rolling Stones, Keith Richards, dévoile sans fioritures le monde du rock'n'roll tel qu'il l'a vécu.


Les extraits de son autobiographie, "Life", publiés samedi par le quotidien The Times, révèlent les secrets de l'histoire des Rolling Stones au moment où ils formaient l'un des groupes les plus populaires et influents du XXe siècle.

Richards règle ses comptes et s'épanche sur les relations tendues qu'il entretenait avec le chanteur Mick Jagger, qu'il appelle "votre majesté" ou "Brenda", et dont il affirme qu'il était devenu "insupportable" au début des années 80.

"J'avais de l'affection pour Mike, mais je n'ai pas été dans sa loge depuis une vingtaine d'années. Parfois, je me dis: +mon ami me manque+. Je me demande: +où est-il allé?+", confesse le guitariste, âgé de 67 ans.

Il affirme également que Jagger a un "tout petit zizi", détail que lui aurait révélé l'artiste Marianne Faithfull, avec qui il a entretenu une brève relation alors qu'elle était avec Mick Jagger. Pris en flagrant délit, il affirme avoir dû s'enfuir par une fenêtre.


Le guitariste raconte aussi avoir piqué à l'un des fondateurs du groupe, Brian Jones, sa fiancée Anita Pallenberg lors d'un voyage en Espagne.

"Je me rappelle encore de l'odeur des orangers à Valence. Quand vous sortez avec Anita Pallenberg pour la première fois, vous n'oubliez pas les détails." Le couple aura trois enfants.
source : orange.fr

samedi 16 octobre 2010

JEAN LOUIS AUBERT : LA TOURNEE 2011


Jean-Louis Aubert partira sur les routes de France en 2011 pour présenter ses nouvelles chansons. L'album "roc eclaier" sortira fin novembre :)

AVRIL 2011
09/04 – Evry – L’Agora
13/04 – Beauvais – L’Elispace
14/04 – Le Havre – Les Docks Océanes
15/04 – Dunkerque – Le Kursaal
16/04 – Epernay – Le Millesium
19/04 – Tours – Le Vinci
20/04 – Poitiers – Parc des expositions
21/04 – Châteauroux – Le Tarmac
22/04 – Bressuire – Bocapole
28/04 – Paris – Zenith
29/04 – Paris – Zenith
30/04 – Paris – Zenith

MAI 2011
05/05 – Lille – Zénith
06/05 – Amiens – Zénith
07/05 – Bruxelles – Forest National
11/05 – Rouen – Zénith
12/05 – Orléans – Zénith
13/05 – Le Mans – Antarès
14/05 – Nantes – Zénith
18/05 – Brest – Penfeld
19/05 – Vannes – Le Chorus
20/05 – Rennes – Le Liberté
21/05 – Angers – Amphitéa
25/05 – Limoges – Zénith
26/05 – Bordeaux – Patinoire Mériadeck
27/05 – Pau – Zénith
28/05 – Mont de Marsan – Espace F. Mittérand

JUIN 2011
07/06 – Grenoble – Le Summum
08/06 – Toulon – Zénith Oméga
09/06 – Nice – Palais Nikaïa
15/06 – St Etienne – Zénith
16/06 – Clermont-Ferrand – Zénith
17/06 – Chambéry – Le Phare
18/06 – Genève – L’Aréna
22/06 – Lyon – La Halle Tony Garnier
23/06 – Dijon – Zénith
24/06 – Nancy – Zénith
25/06 – Strasbourg – Zénith

OCTOBRE 2011
13/10 – Metz – Les Arènes
14/10 – Montbéliard – L’Axone
15/10 – Annecy – L’Arcadium
21/10 – Caen – Zénith

NOVEMBRE 2011
03/11 – Rodez – L’Amphithéâtre
04/11 – Montauban – Eurythmie
08/11 – Toulouse – Zénith
09/11 – Montpellier – Zénith
10/11 – Marseille – Le Dôme
15/11 – Roanne – Le Scarabée
17/11 – Mulhouse – Parc des Expositions
23/11 – Aurillac – Le Prisme
24/11 – Périgueux – Le Palio
25/11 – Angoulême – Espace Carat

vendredi 15 octobre 2010

STEEVE ESTATOF


Je ne suis pas du tout fan des "real tv" mais j'avoue que de 2003 à 2006, j'ai suivi d'un oeil mais surtout des deux oreilles LA NOUVELLE STAR. J'avais bien aimé la gagnante de 2003 , MYRIAM ABEL (qui s'en souvient ?) et surtout adoré les prestations de Mister STEVE ESTATOF (les reprises d'AC/DC c'était une tuerie !!!!!)
Passé de l'ombre à la lumière en 2004 grace à l'émission "LA NOUVELLE STAR", Steve ESTATOF était donc MON favori de cette cuvée 2004. J'ai bien sûr acheté ses deux albums les yeux fermés...
***
Steeve Estatof, né le 29 octobre 1972 dans la région de Grenoble, est un auteur, compositeur et interprète de Hard Rock Glam français.

Avant la Nouvelle Star (programme de la chaîne de télévision française M6), Steeve Estatof avait déjà chanté dans de nombreuses salles, bars, scènes de la région grenobloise à travers différentes formations (Pep6, Soundfix, Frénégonde,Blue Orange Karma etc.). Avec le groupe Soundfix, dont il était le chanteur, il a réalisé l'After Show de « KoЯn et Mass Hysteria » à Marseille ; en outre, il a vendu 2 000 exemplaires d'un disque auto-produit1.





Bassiste, guitariste, batteur et claviériste, Steeve Estatof a débuté la musique à 15 ans2. En 2004, il signe son premier album chez une major : À l'Envers classé à la cinquième place dès sa sortie3 (il est disque d'or depuis4). En novembre 2004, accompagné de ses musiciens, il réalise une tournée dont une date complète à la Maroquinerie (Paris), ainsi que deux à l'Élysée Montmartre. Il a notamment collaboré avec Pierrick Lilliu et Yoan Manesse du groupe de glam Rock The Versus.






En 2008, Steeve Estatof a sorti chez Jive/SonyBMG son deuxième opus Le Poison Idéal. L'album a été réalisé par David Corcos au studio Conway, Mother ship, Squeakeclean (à Los Angeles) et au studio Claudia Sound (à Paris).




Je pense que malgré son talent, Steeve n'a pas pu faire son trou comme "christophe Wilem" (autre gagnant de l'émission l'année suivante) pour une raison simple, il n'était pas aussi "formatable" qu'un Willem classé pop variété française alors que Steeve c'est plutôt Rock, hard Rock voir "Glam Rock" comme il le dit si bien (donc moins vendeur et moins populaire.

jeudi 14 octobre 2010

MICK JAGGER : just another night

Fan des Rolling Stones, je ne pouvais pas passer à côté de cet incontourable tube, extrait de l'album solo "she s the boss" de Mick JAGGER. Comme je l'avais déjà dit dans ce blog, c'est pour moi un des plus grands titres de Jagger dans sa période des années 80 même s'il ne figure que sur son album solo.


bref, un tube incontournable !

Extrait du même album "hard woman" n'est pas mal non plus....


mercredi 13 octobre 2010

BONJOVI : BEST OF ULTIMATE AVEC DVD BONUS ?


D'après le site freerecordshop.nl voici la set list du DVD accompagnant la version deluxe du best of :


1 Livin' On A Prayer - Live At Madison Square Garden
2 You Give Love A Bad Name - Live From London
3 In These Arms - Live At Madison Square Garden
4 Bad Medicine - Live From London
5 Born To Be My Baby - This Left Feels Right Live
6 I'll Be There For You - Crush Tour
7 Lay Your Hands On Me - This Left Feels Right Live
8 It's My Life - Live At Madison Square Garden
9 Always - Live At Madison Square Garden
10 Wanted Dead Or Alive - Lost Highway: The Concert (Stripped)
11 Bed Of Roses - This Left Feels Right Live
12 Who Says You Can't Go Home - Lost Highway: The Concert
13 Have A Nice Day - Live At Madison Square Garden
14 We Weren't Born To Follow - London O2 - Rooftop Gig
15 What Do You Got?
16 Keep The Faith - Live From London
17 Blaze Of Glory - Live At Madison Square Garden


A quand un double DVD BEST OF des clips ?????


source : bonjovi the circle france.com

mardi 12 octobre 2010

MERCI A VOUS !

Hier soir vers 23h00, j'ai jeté un oeil à mon compteur de visites et à mon grand étonnement, mon blog avait compté 214 visites (uniques) dans la journée d'hier... Je trouve que c'est beaucoup, car d'habitude, le blog tourne plutôt vers les 150 visites par jour (le record étant de 249 le 15 août dernier).
Une autre bonne nouvelle, on est presque à 20 000 visites depuis juin 2010* , on vient de dépasser les 25 000 pages vues sur le MUR DU SON
*(date de l'activation du nouveau compteur).

Merci à vous.... !

LITTLE NEMO


Little Nemo est un groupe de rock français des années 80.

Originaire de la région parisienne (Vallée de Chevreuse), Little Nemo est l'un des groupes français reconnu par la critique britannique dans les années 88-92 (notamment par New Musical Express).







Ce groupe fut membre du courant "Touching Pop" au carrefour de la New wave d'inspiration anglo-saxonne, et du rock.














Plus de son :
http://www.youtube.com/watch?v=praoUfg1DSI&feature=related

lundi 11 octobre 2010

EDITH PIAF : 1915-1963


Édith Piaf née Édith Giovanna Gassion le 19 décembre 1915 à Paris - morte le 10 octobre 1963 à Grasse est une chanteuse française de music-hall et de variétés, considérée comme l'archétype de la chanteuse française, et sans doute la plus connue dans l'histoire en France comme à l'étranger. Surnommée à ses débuts « la Môme Piaf », on lui doit de très nombreux succès du répertoire francophone comme La Vie en rose, Non, je ne regrette rien, Hymne à l'amour, Mon légionnaire, La Foule ou Milord. Personnalité hors norme, elle a inspiré de nombreux compositeurs, fut le mentor de nombreux jeunes artistes et a connu une renommée internationale, malgré une fin de carrière rendue difficile par de graves problèmes de santé.






Carrière internationale 1948-1963

En 1948, alors qu'elle est en tournée triomphale à New York, elle vit la grande histoire d'amour de sa vie avec le boxeur français, de Casablanca, Marcel Cerdan, qui devient champion du monde de boxe des poids moyens le 21 septembre 1948. Mais un an plus tard, Cerdan meurt dans un accident d'avion le 28 octobre 1949 sur le vol Paris-New York, aux Açores, alors qu'il venait la rejoindre. Parce qu'il n'y avait plus de place dans cet avion, un couple avait cédé, avec gentillesse, ses places au boxeur... Anéantie par la souffrance morale (et la culpabilité) et par une polyarthrite aiguë, Édith Piaf prend, pour calmer sa douleur, de fortes doses de morphine. Elle chantera son grand succès, Hymne à l'amour et également Mon Dieu, en sa mémoire.

En 1951, le jeune auteur-compositeur-interprète Charles Aznavour devient son « homme à tout faire », secrétaire, chauffeur et confident. Il lui écrit certaines chansons particulièrement notables comme Plus bleu que tes yeux ou encore Jezebel. Le 29 juillet 1952, elle épouse le chanteur français Jacques Pills, avec pour témoin l'actrice Marlène Dietrich (qui choisit sa robe de mariée pour elle), puis divorce en 1956.





En 1953, elle entame une cure de désintoxication, puis devient une immense vedette de music-hall en Occident et en particulier aux États-Unis, où elle fait un triomphe en 1956 au Carnegie Hall de New York, dont elle devient une habituée.

Elle connaît une histoire d'amour avec Georges Moustaki, qu'elle lance dans la chanson et avec qui elle a un grave accident de voiture en 1958, ce qui fait empirer son mauvais état de santé et sa dépendance à la morphine. Elle enregistre la chanson Milord (sur une musique de Marguerite Monnot), dont il est l'auteur, l'un de ses plus grands succès.

En 1959, Édith s'effondre sur scène durant une tournée à New York. Elle subit de nombreuses opérations chirurgicales et revient à Paris en piteux état et sans Moustaki, qui l'a quittée en route. Elle est cependant récompensée pour la chanson Milord au cours d'une émission de télévision du nom de TV Award ; dans le studio d'enregistrement se trouvent Georges Moustaki et Edith Piaf en compagnie de Marguerite Monnot, les auteurs de la chanson.

En 1960, l'auteur-compositeur-interprète québécois Claude Léveillée vient travailler avec elle à Paris. Edith interprètera deux de ses chansons : Les Vieux Pianos et Boulevard du Crime

En 1961, à la demande de Bruno Coquatrix, Édith Piaf donne à l'Olympia de Paris, menacé de disparition à cause de problèmes financiers, une série de concerts parmi les plus mémorables et émouvants de sa carrière. C'est dans sa salle de spectacle de prédilection qu'elle interprète Non, je ne regrette rien, une chanson qui lui colle à la peau et que Charles Dumont et Michel Vaucaire viennent d'écrire pour elle. Édith sauve l'Olympia de la faillite, mais a du mal à se tenir debout et à bouger du fait de sa polyarthrite très invalidante, et ne réussit à chanter que grâce à une importante perfusion de morphine.





Le 9 octobre 1962, âgée de 46 ans, épuisée et malade, elle épouse Théo Sarapo, un jeune et beau chanteur âgé de 26 ans et déclare qu'elle a parfois l'impression qu'il est en fait « un fils qui veille sa vieille mère malade ». Ils chantent en duo À quoi ça sert l'amour ? écrit par Michel Emer, un de ses fidèles compositeurs.

Début 1963, elle enregistre sa dernière chanson, L'Homme de Berlin, écrite par Francis Lai (un des auteurs de la fin de sa carrière, la moitié du récital de Nimegue en 1962 est composé de ses chansons) et Michèle Vendôme.


Édith Piaf meurt le 10 octobre 1963 à 13 h 10 à Plascassier (un quartier excentré de Grasse dans les Alpes-Maritimes) à l'âge de 47 ans d'une hémorragie interne (rupture d'anévrisme) due à une insuffisance hépatique[1], usée par les excès, la morphine et les souffrances de toute une vie. Le transport de sa dépouille vers Paris est organisé clandestinement et dans l'illégalité ; son décès est annoncé officiellement le 11 octobre à Paris, le même jour que celui de son ami Jean Cocteau. Cocteau, avec lequel Édith entretenait une correspondance suivie, apprenant la nouvelle de sa mort, a dit : « C'est le bateau qui achève de couler. C'est ma dernière journée sur cette terre »[11]. Il a ajouté : « Je n'ai jamais connu d'être moins économe de son âme. Elle ne la dépensait pas, elle la prodiguait, elle en jetait l'or par les fenêtres »[12], avant de mourir lui-même.

Les obsèques de Piaf ont lieu au cimetière du Père-Lachaise (division 97).

JIMMY CLIFF : HOT SHOT

dimanche 10 octobre 2010

SOLOMON BURKE - 1940-2010



Né le 21 mars 1940 à Philadelphie (côte est des Etats-Unis), Solomon Burke est l'auteur de la chanson "Everybody Needs Somebody to Love", reprise notamment par "The Rolling Stones" et popularisée par le groupe "The Blues Brothers", dans le film du même nom sorti en 1980.

Il était entré au "Hall of Fame du Rock and Roll" en 2001, la même année que Michael Jackson, Queen et Paul Simon. En 2002, il avait été récompensé par le Grammy du meilleur album de blues pour "Don't Give up on me".

Influencé par Nat King Cole, Ray Charles et John Lee Hooker, le style du "roi de la soul" empruntait largement au gospel et se teintait parfois de country tandis que sa voix juvénile et ses prestations scéniques rappelaient celles de James Brown.

Solomon Burke avait sorti en 1956 son premier album, "Christmas Present From Heaven", vendu à un million d'exemplaires, avec le label indépendant Appollo en 1956.

Il avait signé ensuite en 1960 pour Atlantic Records chez qui il enregistrera, entre 1961 et 1968, 32 singles. Il avait continué d'enregistrer des albums et à se produire en concert au cours des décennies suivantes.

samedi 9 octobre 2010

JOHN LENNON : LES HOMMAGES DE NEW YORK A PARIS

Le regretté Beatles aurait eu 70 ans samedi. De nombreuses initiatives lui rendent hommage dans le monde.

C'est Liverpool, lieu de naissance de John Lennon et de la Beatlemania, qui lui offre les célébrations les plus importantes avec une vingtaine d'évènements sur deux mois.

Du samedi 9 octobre (date de sa naissance en 1940) au 8 décembre (date de son assassinat à New York en 1980), concerts, lectures, spectacles et même un Lennon tour se succèderont.

Un monument pour la paix doit aussi y être inauguré samedi par son premier fils Julian et sa première femme Cynthia.






John Lennon - Woman



Liverpool n'est pas la seule à fêter l'auteur des chansons universelles "Imagine" en solo ou "Yesterday", "Michelle" et "She Loves You" avec les Beatles.

En Islande, sa dernière compagne, Yoko Ono, rallumera samedi près de Reykjavik la tour "Imagine Peace", mémorial qu'elle lui a dédié, et le Yoko Ono Plastic Band, qu'elle a réactivé l'an dernier avec son fils Sean Ono Lennon, donnera une représentation.

A New York, où il a été assassiné le 8 décembre 1980 après y avoir vécu une dizaine d'années, une "fête d'anniversaire des 70 ans de John Lennon" a lieu samedi à la City Winery avec des reprises de plusieurs de ses chansons. Le 12 novembre, un grand concert aura lieu en son hommage au Beacon Theatre, où se produiront notamment Patti Smith, Cyndi Lauper et Jackson Brown.

Le week-end passé, Yoko Ono avait déjà organisé un concert We are Plastic Ono Band à l'Orpheum Theatre de Los Angeles avec Iggy Pop, Lady Gaga (sa performance à voir ici), The RZA (du Wu-Tang Clan), Kim Gordon et Thurston Moore de Sonic Youth et Perry Farrell. Ils ont finalement tous chanté sur "Give Peace a chance", l'hymne anti-militariste de Lennon sorti en 1969.





John LENNON - Imagine

En France, le livre de photographies des années new-yorkaises de l'artiste, prises par Bob Gruen, vient de sortir, sous le titre "John Lennon, New York 1971-1980" (éditions Fetjaine), cinq ans après sa parution en anglais.

"Cet ouvrage est l'occasion pour moi de le montrer sous un autre jour dans sa période américaine. C'était un voisin discret, il appréciait de pouvoir sortir dans la rue tranquillement, loin de la folie qui pouvait l'entourer ailleurs", raconte Bob Gruen.

Côté musique, la maison de disques EMI sort ses albums solos remasterisés, réunis en un coffret de onze disques et des démos en studio inédites.
source : orange.fr

vendredi 8 octobre 2010

VALLI : CHAGRIN D'AMOUR




Valli, née Valli Timbert le 26 décembre 1958 à New York, est une chanteuse et animatrice radio française d'origine américaine.


Sa carrière de chanteuse débute en 1981 avec le single Chacun fait c'qu'il lui plaît, succès du duo Chagrin d'Amour. Elle entame ensuite une carrière solo jusqu'en 1990, avec des titres tels que The More I See You (1986), la reprise des Doors "Light my fire" ou Place de la Madeleine (1987) .







Elle devient ensuite animatrice radio, sur Europe 2.

Valli est aussi journaliste : elle a collaboré à Canal+ (4C+), Arte (Velvet Jungle, Tracks), M6 Music (Flash) et M6 (Plus vite que la musique). En radio, on a pu l'entendre sur Europe 2 (1992-1998) et Ouï Fm (2000-2002). Les auditeurs de France Inter l'ont découverte en août 2002 et 2003, comme animatrice de l'émission «C'est comme à la radio». L’été 2004 était consacré à son pays avec « I love USA (moi non plus)». Pendant l’été 2005 elle nous a fait connaître des femmes passionnantes avec « Il était une femme ». De 2002 à 2008, Systeme Disque explorait l'envers du décor de l'industrie musicale et de 2008 a 2010 l’émission était une tribune de la critique d'album.

aux micros, aux manettes...Producteur / Productrice : Valli
Réalisation : Stéphane Deschamps
Attaché(e)(s) de production : Zohra Bensmaïli





jeudi 7 octobre 2010

GREGORY KEN : CHAGRIN D'AMOUR


Grégory Ken, de son vrai nom Jean-Pierre Trochu, né en 1948 (ou 1947 selon internet) et décédé à 48 ans le 26 avril 1996 à Paris.

Il a commencé sa carrière à la fin des années 1960. Il a été le guitariste du groupe yéyé « Claude et ses Tribuns » et accompagnateur d'Annie Cordy.

En 1964, il fut également le guitariste de Michel Paje dans la tournée d'été de France Gall avec son copain André Crudo ancien batteur du groupe El Toro et les Cyclones dont Jacques Dutronc était le guitariste soliste.








Il a commencé à enregistrer des 45 tours sous le pseudonyme de « Grégory » (Je fais la la la, 1967).







Au cours des années 1970, il joue dans plusieurs comédies musicales : Hair en 1971, Godspell et Jesus Christ Superstar en 1973, puis en 1975 dans Mayflower d'où seront notamment tirés ses duos avec Pascale Rivault et Michael Sterling (dont Tout va commencer).

En avril 1979, il crée, à la scène, le personnage de Ziggy dans la 1re représentation mondiale de l'opéra rock Starmania.

En 1981, il forme avec Valli, le duo Chagrin d'amour, auquel on doit les chansons Chacun fait c'qui lui plaît, Bonjour, v'là les nouvelles, V.A.L.L.I. et Blonde platine.



En 1982 il était absolument impossible d’ignorer Chacun fait c’qu’il lui plait (considéré par certains comme le premier morceau de rap français) : « Cinq heures du mat’ j’ai des frissons / Je pousse la porte et je monte le son », chanté par Chagrin d’Amour : trois millions d’exemplaires sont écoulés en France, soit l’une des plus grosses ventes de l’époque… Derrière le duo s’en cache un autre : Le parolier Philippe Bourgouin et le compositeur Gérard Presgurvitz qui se sont rencontrés quelques années plus tôt à la New York University Film School. Grégory n’en est pas à son premier coup d’éclat. Dans les années 60's, il a participé au combo twist Claude et les Tribuns, puis gravé trois EP : Je fais la la la, Un trou dans ma chaussure et LSD et système D. Dans les années 70's, on le voit dans plusieurs comédies musicales : Hair, Goldspell, Jésus-Christ Superstar, Mayflower

Après ce mégatube, Chagrin d’Amour sort un premier album en janvier 1983, avec la participation d’Alain Chamfort. Mais des titres comme Eden nouba, Bonjour (v’là les nouvelles elles sont pas belles) ou Jacques a dit sic passent inaperçus, malgré intelligence et humour. En juillet 1984, second 33 tours, « Mon Bob et moi » avec deux morceau qui auraient pu cartonner (Papa Scratch, Monté-Carlo) et un étonnant gospel, Dieu soit loué. Flop. Le duo se sépare :
Valli devient animatrice à la télévision (sur Canal + avec Alain Chabat en 1985-86) puis à la radio (Europe 2 depuis 1992) tout en obtenant deux tubes en solo : Sa version bilingue de The more i see you (Chris Montez) en 1986 et Place de la Madelaine un an plus tard.
Grégory, lui retourne à son autre métier (voix off et chanteur pour la pub), devient la voix des bandes-annonces de Canal + et enregistre quelques singles confidentiels en solo, dont une version de Tell it like it is d’Aaron Neville produite par Philippe Manœuvre (Prête-moi ton a our). Il s’est éteint le 26 avril 1996.


En 1989, il enregistre le slow Prête-moi ton amour, qui est la version française du titre Tell it like it is.

À partir de 1991, il devient une voix recherchée pour l'enregistrement des ritournelles publicitaires de l'audiovisuel (radio et Canal+)

Demain on fera le point sur la carrière de Vally (animatrice radio actuellement sur France inter les samedi apres midi avec mon ami Stephane Deschamps à la réalisation !)


sources :
bide et musique
+
et
http://legendeschansonfrancophone.blogspot.com/2009/04/chagrin-d-amour.html

mercredi 6 octobre 2010

CHAGRIN D'AMOUR



1er album disponible en cd audio depuis le début des années 2000 - trouvable.

S'il y a bien une chanson qui a marqué mon adolescence, c'est bien celle là.
Que de souvenirs, une chanson totalement différente des autres (à la même époque. Ce groupe, ou plutôt ce duo, c'était CHAGRIN D'AMOUR. Vally et Grégory.




Deuxieme album : presque introuvable aujourd'hui,

je dis presque parceque j'ai eu la chance de le trouver en 33T il y a 3 ans dans une bourse aux disques !

Comme Patrick Hernandez avec son "born to be alive", CHAGRIN D'AMOUR ne laissera qu'une trace dans le monde de la chanson, mais quelle trace : CHACUN FAIT SE QUI LUI PLAIT ! signé PRESGURVIC, futur auteur à succès des chansons de Patriiiick Bruel et j'en oublie...

Bref CHAGRIN D'AMOUR c'est un peu la comête de Halley de la chanson française, un tube intemporel qui laissera une trace dans le monde de la chanson française pendant longtemps.
Ce tube fêtera ses 30 ans l'an prochain !









vous trouvez toutes les infos sur le site :


lundi 4 octobre 2010

EPATEZ VOS AMIS AVEC VOS VINYLES HOMEMADE !

Voici un article que j'avais lu sur internet il y a quelques années de ça, et impossible d'en retrouver la trace sur la toile. Pas plus tard que la semaine derniere, je retombe dessus "par hasard". Je n'ai donc pas fait la même erreur et j'ai mis cette page dans mes favoris. Je vous en fait profiter, car cet article est exceptionnel !


Pirater ses MP3 c’est has been, épatez plutôt vos amis avec vos vinyls homemade !
On commence :
Il vous faudra tout d’abord fabriquer une boite étanche avec pour base une plaque de verre.

Placez votre vinyl au centre, en orientant la partie à copier vers le haut, puis remplissez le rond central de produit à joint.

Mixez le silicone 3 minutes avant de le verser dans le moule (il est préconisé d’utiliser du Smooth On OOMOO 30 ou 25, ça doit se trouver en France ou bien il doit y avoir des produits équivalents)




Il faut bien verser la mixture depuis un coin et la laisser se déverser dans le moule jusqu’à environs un demi-centimètre d’épaisseur. Laissez sécher pendant 6 heures.

Retirez le silicone.

Versez le plastique liquide (ici du Smooth On Task #4) dans le moule en silicone.



Éclatez les petites bulles qui apparaissent.


Séparez soigneusement le disque du moule en silicone et percez un trou au centre ! Vous pouvez aussi utiliser le moule en silicone pour reproduire plus de vinyl.


You did it ! Et maintenant vous n’avez plus de soucis à vous faire avec HADOPI !
source et lien

dimanche 3 octobre 2010

BERTAND CANTAT, le retour sur scène hier soir


En jean et tee-shirt noirs, ouvrant les bras à une salle comble et électrisée par cette réapparition, Bertrand Cantat a fait irruption, comme la rumeur d'une "surprise" l'avait fait comprendre, au cours de la prestation de ses amis du groupe Eiffel. Leur concert clôturait les Rendez-Vous de Terres Neuves un festival "de concerts et d'agitation citoyenne" créé en 2006 par des membres de Noir Désir.



D'abord un peu statique dans un duo avec Romain Humeau d'Eiffel sur un titre de ce groupe, "A tout moment la rue", Bertrand Cantat est revenu une heure plus tard pour des reprises du "Temps des Cerises" et de "Search and Destroy" d'Iggy Pop, retrouvant ses accents de la grande époque de Noir Désir.

source : orange.fr


samedi 2 octobre 2010

ELVIS version 2010

En écoutant la radio dans ma voiture cet après midi, j'entends "suspicious mind" d'Elvis. La version est assez Rock, la voix est parfaite, une très bonne "reprise" d'un des meilleurs titres du King. La question, c'est qui reprend cette chanson ? ???

bah c'est Elvis en personne !!!!

Ils ont réorchestré 12 titres du king , et n'ont gardé que la voix, le disque sortira en novembre sous le nom de "Viva Elvis"

Ce premier extrait est une claque, vivement l'album !

vendredi 1 octobre 2010

TONY CURTIS : AMICALEMENT VOTRE



Hommage à Tony Curtis avec ce générique cultissime...

plus d'infos sur mon autre blog : LE PLEIN DE SUPER ,

voici les liens (ci dessous)

ETERNELLEMENT VOTRE

TONY CURTIS 1925-2010

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...