Toutes les vidéos et images incluses sur ce blogs sont la propriété de leurs ayants-droits respectifs. Elles peuvent être retirées du blog à tout moment par simple demande d'un ayant-droit. Tous les articles dont la source est mentionnée peuvent aussi être retirés par simple demande de l’auteur.

lundi 21 décembre 2009

SIRIMA




J'ai mis en ligne une interview audio de sirima, voici le lien
Mise à jour : janvier 2012
Mon dieu que le temps passe vite, c'était comme si c'était hier, 20 ans déjà...
Sirima, la voix d'un tube "la-bas" de Goldman et d'un magnifique album trop méconu.
video



De mère française et de père sri-lankais, Sirima Wiratunga vécut son enfance au Sri-Lanka et son adolescence en Angleterre.

Elle fut marquée durant son enfance par la guitare de son père, la flûte en bois de son oncle, les percussions jouées dans les fêtes bouddhiques, les baïlas, la musique populaire et classique du Sri-Lanka, mais aussi par l'Église catholique et ses hymnes anglais chantés par les enfants srilankais.

Sirima quitta le Sri-Lanka pour l'Angleterre à l'âge de huit ans. Elle se réfugia dans la musique et chercha à retrouver tous les sons qui lui étaient familiers dans son enfance. Elle découvrit la pop-musique anglaise et se passionna pour les comédies musicales. Elle retrouva l'église catholique et forma un groupe folk avec ses sœurs.

Sirima quitta l'Angleterre pour la France à l'âge de 18 ans.
De 1982 à 1987, elle chanta dans le métro à la station de Châtelet-Les-Halles, elle chantait essentiellement des reprises de Joan Baez, de Paul Simon, de Barbra Streisand notamment "Memory" qu'elle interprétait d'une façon bouleversante. Elle avait une voix de cristal.



En 1986, elle fut remarquée par Philippe Delettrez (saxophoniste, compositeur, producteur...), qui connaissait Philippe de Lacroix-Herpin, alors le saxophoniste de Jean-Jacques Goldman. Celui-ci, qui venait d'écrire Là-bas, recherchait une interprète féminine pour ce duo. Pinpin (surnom de Philippe de Lacroix-Herpin) les mettra en relation.

Ayant écouté un enregistrement de sa voix, Jean-Jacques Goldman rencontra Sirima près de la station de métro du Châtelet, où elle chantait, et le personnage lui plut. Il lui fit faire un essai puis l'engagea.



Sirima était âgée de 23 ans quand sortit Là-bas, qui connut un succès commercial important. Elle fut cependant peu présente lors de la tournée de Jean-Jacques Goldman, travaillant sur un autre projet.

Sirima vivait une relation tumultueuse avec Kahatra Sasorith, musicien sans succès. Jaloux de sa célébrité naissante, Kahatra assassina Sirima à coups de couteau le 7 décembre 1989, moins de trois semaines après la sortie de A part of me.


Mise à jour : janvier 2012
J'ai mis en ligne une interview audio de sirima, voici le lien


merci à
http://www.sirima.net/une_partie_d_elle.html
pour les photos.

13 commentaires:

  1. Combien de fois n'ai pas écouté cette chanson "Là-bas" qui me prend encore toujours aux tripes!

    Il y a d'autres perles sur l'album "Entre gris et gris foncé".

    Là-bas
    Tout est neuf et tout est sauvage
    Libre continent sans grillage
    Ici, nos rêves sont étroits
    C'est pour ça que j'irai Là-bas

    Là-bas
    Faut du cœur et faut du courage
    Mais tout est possible à mon âge
    Si tu as la force et la foi
    L'or est à portée de tes doigts
    C'est pour ça que j'irai Là-bas

    N'y va pas
    Y a des tempêtes et des naufrages
    Le feu, les diables et les mirages
    Je te sais si fragile parfois
    Reste au creux de moi !

    On a tant d'amour à faire !
    Tant de bonheur à venir !
    Je te veux mari et père !
    Et toi, tu rêves de partir

    Ici, tout est joué d'avance
    Et l'on n'y peut rien changer
    Tout dépend de ta naissance
    Et moi je ne suis pas bien né

    Là-bas
    Loin de nos vies, de nos villages
    J'oublierai ta voix, ton visage
    J'ai beau te serrer dans mes bras
    Tu m'échappes déjà, Là-bas

    J'aurai ma chance, j'aurai mes droits !
    N'y va pas
    Et la fierté qu'ici je n'ai pas !
    Là-bas
    Tout ce que tu mérites est à toi !
    N'y va pas
    Ici, les autres imposent leur loi !
    Là-bas
    Je te perdrai peut-être Là-bas !
    N'y va pas
    Mais je me perds si je reste là !
    Là-bas
    La vie ne m'a pas laissé le choix !
    N'y va pas
    Toi et moi, ce sera Là-bas ou pas !
    Là-bas
    Tout est neuf et tout est sauvage !


    N'y va pas
    Libre continent sans grillage !
    Là-bas
    Beau comme on n'imagine pas !
    N'y va pas
    Ici, même nos rêves sont étroits !
    Là-bas
    C'est pour ça que j'irai Là-bas !
    N'y va pas
    On ne m'a pas laissé le choix !
    Là-bas
    Je me perds si je reste là !
    N'y va pas
    C'est pour ça que j'irai Là-bas !

    RépondreSupprimer
  2. J'adore cette chanson
    En une journée je l'écoute au moi 30 fois
    depuis je la connai par coeur
    si sirima était encore la j'en aurai acheter de ses cd

    RépondreSupprimer
  3. Que fait la justice, il est anormal que son compagnon soit sorti de prison au bout de quatre ans. Il devrait croupir en prison. J'espère au moins qu'il lui ont refusé la garde de son fils définitivement.
    Vivre et être élevé avec l'assassin de sa mère n'est pas concevable.
    Paix à l'âme de Sirima. Elle ne méritait vraiment pas cela. Son meurtre nous prive de ce qu'elle aurait pu faire de merveilleux sur terre.
    Quel gâchis!

    RépondreSupprimer
  4. Une voix magnifique celle de Sirima...

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette interview unique de Sirima. Une chanteuse que je n'oublierai pas. Quelqu'un sait-il où Sirima est inhumée ? A Paris ? En Angleterre ?
    Mon adresse mail si par miracle quelqu'un possède l'info : oasis.chris@hotmail.fr

    RépondreSupprimer
  6. Oh oui, quel gachis! Quelle belle voix elle avait!
    Qui peut me dire comment peut-on se procurer le disque "A part of me"?
    Merci

    RépondreSupprimer
  7. Effectivement, pas facile de se le procurer, on trouve quelques extraits sur le net, mais pas l'intégrale en effet ! merci pour le commentaire !

    RépondreSupprimer
  8. Adieu Sirima!!! Certes, tu n'es plus de ce monde mais tu as gagné ton droit à l'immortalité

    RépondreSupprimer
  9. Adieu Sirima!!! Certes, tu n'es plus de ce monde, mais tu as gagné ton droit à l'immortalité.

    RépondreSupprimer
  10. sa voix me manque tellement

    RépondreSupprimer
  11. j aurais aimer etre la pour la proteger

    RépondreSupprimer
  12. j aurais aimer etre la pour la proteger elle nous manque tant

    RépondreSupprimer
  13. ELLE AURA SES 7 CHANDELLES. SON AME BRULE DE JUSTICE.ICI OU AILLEURS.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...